Deloitte, nouvel auditeur des réserves de Circle (USDC)

Jeremy Allaire, le PDG de Circle, veut faire taire les mauvais oracles et rassurer sur la solidité financière de l’entreprise. Dans un contexte de méfiance généralisée, le co-émetteur de l’USDC va désormais s’associer au cabinet de conseils Deloitte pour réaliser les audits de ses preuves de réserves.

18 janvier 2023 - 18:57

Temps de lecture : 2 minutes

Circle, fait fort en étant la première société crypto privée à recourir aux services de l’un des cabinets d’audit les plus courus, Deloitte. Faisant partie du cercle restreint des Big Four, avec PWC, KPMG et EY, l’acteur de référence mondial devrait contribuer à renforcer l’oeuvre de transparence prônée par la société de technologie de paiement peer-to-peer. 

Circle s’associe à Deloitte, référence mondiale en matière d’audit

Mais surtout en nouant ce nouveau partenariat, annoncé par le média Blockworks, Circle, dont la volonté proclamée depuis le lancement de l’USDC est transparence et conformité, assoit un peu plus ce credo affiché, notamment à l’égard de son grand rival Tether (USDT), qui n’a jamais vraiment abandonné sa tendance à se mouvoir en eaux troubles.

Notre histoire de transparence pionnière souligne notre engagement à fournir aux détenteurs de l’USDC et au grand public des rapports ouverts et opportuns sur la façon dont nous minimisons les risques et maintenons la liquidité dans la réserve de l’USDC.

Rapport de Circle sur « l’état de l’économie de l’USDC »

Si ce dernier continue de naviguer entre promesse de transparence et audits fantômes, Circle lui a toujours eu le souci de monter patte blanche quant à la nature et la quantité de ses réserves en dollars. Suivi par le cabinet Grant Thornton depuis ses (presque) débuts, l’entreprise a publié régulièrement des rapports sur la parité de son jeton, avec certes parfois quelques obscurités à la Tether, mais globalement, inspirant une confiance plus grande que le leader du marché qui bénéficie toujours, en termes de volumes, de la prime au premier arrivant.

Stablecoins et MNBC

Circle abandonne provisoirement son projet d'introduction en Bourse

Nathalie E. - 05 Dec 2022 - 16:30

La société de technologie financière et d’infrastructure de paiement [...]

Lire la suite >>

Une collaboration pour répondre à l’exigence de transparence après une année 2022 calamiteuse

Mais dans un contexte de méfiance généralisée, après une sauvage année 2022 où nombre d’escrocs et/ou d’irresponsables ont sabré la confiance dans les sociétés centralisées du secteur, l’exigence de transparence est devenue prégnante. Chaque acteur doit prouver sa solidité financière, preuves de réserve à l’appui.

Et ce n’est pas une mince affaire, tant et si bien que plusieurs cabinets d’audit (Mazars, BDO ou encore Armanino) ont renoncé à leur collaboration avec des société crypto en raison de la complexité de la tâche et de la mauvaise réception de leurs rapports auprès des utilisateurs. Craignant pour leur réputation, ils ont donc préféré jeté l’éponge et se re-mobiliser sur des clients plus traditionnels. C’était a priori le cas des Big Four qui se sont toujours tenus à distance, mais Deloitte va faire exception, étant déjà l’auditeur de l’exchange coté Coinbase, l’autre co-émetteur de l’USDC, ceci expliquant peut-être cela…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche