Stablecoins et MNBC

Tether en aurait-il fini avec les réserves de papier de l’USDT ?

14 Oct 2022 - 10:31

Tether aurait-il tenu ses promesses ? L’émetteur de l’USDT affirme qu’il ne détiendrait plus aucun papier commercial dans ses actifs de réserve. Faisant suite à des réductions progressives, l’objectif zéro exposition à un instrument de dette risqué interviendrait donc au moment où le premier stablecoin du marché reprend du poil de la bête et consolide sa position de leader. Mais l’arithmétique la plus élémentaire, avec laquelle Tether semble fâché, indique des points de friction toujours pas résolus.

Tether affirme avoir éliminé tout papier commercial de ses réserves, vraiment ?

Poursuivant un mouvement enclenché depuis des mois, Tether aurait enfin éliminé tout papier commercial de ses réserves selon un article du blog de la société. Aux dernières nouvelles datant du 3 octobre, il en restait pour moins de 50 millions de dollars, dix jours plus tard, la société affirme dans un fil twitter avoir tiré un trait sur plus de 30 milliards de dollars papier en augmentant son exposition directe aux bons du Trésor américain, réputés plus fiables et plus liquides, de plus de 10 milliards de dollars.

Nul besoin d’être une mathématicienne chevronnée pour constater que le compte n’y est pas et que l’objectif zéro papier revendiqué par Tether, toujours un peu fâché avec les chiffres, repose sur des données fluctuant au gré d’affirmations fantaisistes faisant office de preuves.

La réduction des papiers commerciaux à zéro démontre l’engagement de Tether à soutenir ses jetons avec les réserves les plus sûres du marché. C’est une étape vers une transparence et une confiance encore plus grandes, non seulement pour Tether mais pour l’ensemble de l’industrie des pièces stables.

Blog de Tether

Difficile de le croire dans la mesure où le rachat de seulement 10 milliards de bonds du Trésor américain ne compense pas la vente du papier commercial et qu’en outre, il n’y a eu aucune information sur la destination des 20 autres milliards. De plus , et bien commodément (opacité, quand tu nous tiens… ), la page Transparence du site, censée livrer en temps réel la nature et le pourcentage des réserves de l’USDT est restée à une actualisation en date du 30 juin. Paolo Ardoino, le directeur technique et voix de Tether, a beau arguer de délai à rallonge pour une officialisation des données, on a de quoi se poser des questions.

Un audit sérieux des réserves de Tether qui joue l’Arlésienne

La seule chose qui pourrait vraiment rassurer serait un audit complet sous la houlette d’un auditeur à la reconnaissance internationale et légalement responsable mais là encore, Tether botte en touche. Malgré un accord avec l’un des plus gros cabinets d’audit d’Europe, BDO, le rapport précis et circonstancié promis reste un voeu pieu.

Quoi qu’il en soit, l’USDT consolide sa place de leader sur le segment des stablecoins. Il creuse même la distance avec l’USDC, son grand rival en perte de vitesse, qui a manifesté trop de zèle  à collaborer avec les forces de l’ordre dans l’affaire Tornado Cash, avant de subir une exclusion des paires d’échange sur la plateforme crypto n°1 Binance. Mais ne nous y trompons pas : sa capitalisation de près de 68,5 milliards de dollars (45,2 milliards de dollars pour l’USDC) n’est pas vraiment liée à une confiance renouvelée, plutôt à un réflexe pragmatique. En tant que pionnier, il est échangeable partout, ce qui facilite la vie des investisseurs/ traders.

Vous cherchez le meilleur moyen d’entrer sur le marché des cryptomonnaies en toute sécurité, alors inscrivez-vous sans tarder sur la plateforme Bybit (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche