Metaverse et Gaming

Disney – Un brevet de réalité augmentée pour des parcs d’attractions métavers ?

10 Jan 2022 - 09:00

Le rapprochement en train de s’opérer entre les multinationales et l’univers des cryptomonnaies ne cesse de se confirmer. Cela en premier lieu du fait de la multitude de fonctionnalités rendues possibles grâce à cette technologie. Une révolution en cours, aux conséquences visibles aussi bien dans le domaine du paiement que dans ceux du gaming et des univers virtuels. Et un nouveau paradigme tentaculaire à vocation numérique, mais dont les avancées s’imposent de plus en plus dans l’économie réelle. Avec comme dernière annonce en date, le géant du divertissement Disney en train d’élaborer son propre métavers applicable à ses parcs d’attractions.

L’adoption d’une technologie se mesure avant tout au nombre de personnes dont l’utilisation en valide la nécessité. Mais également à la précipitation des grandes entreprises à entrer dans la course, afin de ne pas en rater la dynamique initiale. Une réalité rendue encore plus évidente pour le secteur des cryptomonnaies, depuis le basculement de Facebook dans le métavers. Et la véritable explosion enregistrée par ce secteur à la fin de l’année dernière, sur fond de ce que certains présentent comme une crypto-économie en train de tout révolutionner.

Une impression largement confirmée depuis, avec l’entrée dans cette dynamique de sociétés comme Adidas ou encore le géant du gaming Ubisoft. Cela afin de profiter de ce mariage fraichement consommé entre jetons NFTs, jeux vidéo, et technologie blockchain. Mais également de surfer sur cette vague afin de faire de ces outils virtuels le moteur d’une identité d’avant-garde technologique. Ce que confirme une nouvelle fois le géant du divertissement Disney. Ce dernier en train de « connecter encore plus étroitement les mondes physique et numérique dans son propre métavers. »

Disney envisage son propre métavers

Une information apparue en ce début de semaine. Et qui s’inscrit dans la suite logique mise en place par la multinationale Disney, déjà passée aux jetons NFT à la fin de l’année dernière. Cela avec une collection dédiée d’objets de collection numériques lancée sur la plateforme Veve de la startup Ecomi (OMI). Mais cette fois, il s’agit d’une relation plus poussée en relation directe au secteur du métavers. Avec la récente approbation d’un tout nouveau brevet développé par l’entreprise de divertissement, à la tête de 12 parcs officiels à travers le monde. Et dont le but est de créer des attractions interactives personnalisées à base de réalité augmentée (RA). C’est-à-dire sans nécessiter le port d’un casque. Un peu à la manière de ce requin géant des Dents de la Mer attaquant Marty McFly dans Retour vers le Futur 2.

« Nous pourrons connecter encore plus étroitement les mondes physique et numérique, ce qui permettra de raconter des histoires sans limites dans notre propre métavers Disney.« 

Bob Chapek, PDG Disnay

Une déclaration effectuée en octobre de l’année dernière, lors du bilan trimestriel de Disney. Et qui s’inscrit dans une dynamique abordée depuis déjà plusieurs années par les hauts dirigeants de l’entreprise. Avec des « expériences de parc connecté qui transcendent la barrière physique et numérique et ouvrent de nouvelles couches de narration. » Et dans le cas de ce Virtual World Simulator, une technologie connectée aux téléphones portables de ses visiteurs afin de générer des animations personnalisées en 3D.

Est-ce réellement du métavers ? C’est en tout cas un nouveau pas franchi dans cette direction par Disney. Cela afin de développer des parcs d’attractions situés entre réalité et virtuel. Et la preuve évidente que ce secteur n’a pas fini de connaître de nouveaux développements. Même si pour le moment, Disney explique ne pas avoir de projet immédiat pour utiliser cette technologie. Ne serait-ce alors qu’une stratégie de brevetage préventif de tout ce qui s’y rapporte de près ou de loin ? Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche