Bitcoin

Face à une livre brutalement dévaluée, l’intérêt pour Bitcoin atteint un sommet en Turquie

22 Mar 2021 - 14:58

Alors que la livre turque a lourdement chuté suite à la décision surprise du président turc Recep Tayyip Erdogan de limoger le gouverneur de la banque centrale, le Bitcoin connaît une popularité accrue auprès de la population. Les recherches sur Google ont explosé de 566% suggérant toujours plus l’idée d’un Bitcoin comme valeur-refuge.

La livre chute, les recherches sur Bitcoin explosent

La livre turque a plongé et les cotations ont été interrompues à la Bourse d’Istanbul, après le limogeage surprise par le président turc du gouverneur de la Banque centrale. Celui-ci avait pris la décision peu avant de relever fortement le principal taux directeur – taux d’intérêt à court terme fixé par la banque centrale pour contrôler la masse monétaire et réguler l’activité économique du pays.

Une mesure de lutte contre l’inflation saluée par les marchés mais visiblement peu au goût du controversé dirigeant qui prône plutôt un soutien massif de la croissance alimentée par des crédits bon marché. Aussi, l’autoritaire islamo-conservateur s’est-il empressé de signifier son congé à Naci Agbal, ancien ministre des Finances, quatre mois après sa nomination. La conséquence a été immédiate entraînant une chute de la livre turc de 17% et le désarroi de la population déjà fortement touchée par un contexte économique difficile avec des prix qui ne cessent d’augmenter.

L’idée d’un Bitcoin comme valeur-refuge se popularise

Face à la dévaluation brutale de leur monnaie, les citoyens turcs, du moins une partie significative d’entre eux, ont cherché à s’informer sur le Bitcoin. Les recherches sur Google ont atteint un niveau historique dimanche soir, doublant quasiment le pic haussier enregistré au moment du bull run de 2017-2018. Google trends attestant de 566% d’augmentation.

Recherches Bitcoin depuis la Turquie sur 24 heures. 
Source: Google Trends

Une illustration du fait que la doyenne des cryptomonnaies représenterait dorénavant une possibilité pour échapper aux excès de faiblesse des monnaies fiduciaires. Story telling portée notamment par les géants de la tech qui y ont investi des milliards de dollars, usant plus souvent qu’à leur tour de l’image d’un « or numérique ». Mais l’idée d’un Bitcoin offrant une protection contre les fluctuations des monnaies souveraines et les risques d’inflation s’est insinuée aussi plus largement, du fait notamment de la crise Covid. Les citoyens exaspérés par un niveau de vie qui se dégrade ont visiblement aussi la tentation de se tourner vers la reine des cryptos. Un phénomène observé ailleurs, que ce soit au Venezuela, en Argentine ou au Nigeria et qui redonne à Bitcoin un peu de sa vertu originelle.

Naguère, stigmatisé en raison notamment de sa volatilité, le Bitcoin apparaît désormais à beaucoup comme l’ultime planche de salut pour contrer des politiques monétaires délétères.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche