Régulation

Face au mur de la SEC, Fidelity lance au Canada un FNB Bitcoin au comptant

01 Déc 2021 - 18:58

Las d’attendre une approbation hypothétique de la SEC américaine, le gestionnaire d’actifs Fidelity Investments s’est résolu à lancer un FNB Bitcoin au comptant au Canada. Ce n’est pas un hasard. Le pays frontalier se montre plus hospitalier à l’égard de ce type de fonds. Il est même pionnier des produits boursiers adossés aux cryptomonnaies sur le territoire nord-américain.

Fidelity Investments lance un FNB Bitcoin au comptant au Canada

Un FNB Bitcoin (à ranger dans la catégorie ETF) émis par Fidelity Investments est en attente de cotation à la Bourse de Toronto. Le fonds baptisé « Fidelity Advantage Bitcoin ETF » sera entièrement adossé à du bitcoin physique, et non exposé au BTC via un instrument dérivé.

Une nuance d’importance car cette distinction est l’objet d’un bras de fer entre la Securities Exchange Commission (SEC) et les sociétés émettrices d’ETF Bitcoin qui depuis des années, attendent son approbation pour lancer un produit boursier au comptant convoité par les investisseurs institutionnels.

Or, si la SEC, sous la houlette de son président Gary Gensler, a accepté récemment le lancement d’ETF Bitcoin, c’est uniquement à la condition qu’ils soient adossés à des contrats à terme CME. Une solution mi-figue, mi-raisin peu susceptible de satisfaire les acteurs et investisseurs du marché qui cherchent une exposition plus directe à la première des cryptomonnaies.

Aussi face à l’entêtement du gendarme boursier américain à rejeter toute demande de cet ordre-là, l’un des plus grands gestionnaire d’actifs, gérant plus de 4200 milliards de dollars, s’est résolu à développer son offre au Canada.

Le Canada, terre d’élection des produits crypto réglementés

Un choix qui ne relève bien sûr pas du hasard. En effet, le Canada se distingue des Etats-Unis par le fait que dès le début de l’année, son autorité de régulation boursière a autorisé des ETF Bitcoin dit « spot ». Le premier,  le FNB Purpose Bitcoin a d’ailleurs connu un succès fulgurant, d’autres l’ont talonné comme le FNB Evolve Funds Group. Et au printemps, ce sont trois ETF adossés à l’Ether qui ont été approuvés. Fidelity ne fait donc que suivre le mouvement, ce qui du point de vue d’un expert en la matière, peut s’avérer préjudiciable pour la réputation du redoutable chien de garde US.

« Cela devrait être embarrassant pour la SEC que l’un des plus grands noms de l’investissement aux États-Unis soit obligé d’aller dans le Nord pour servir ses clients.« 

Eric Balchunas, expert ETF chez Bloomberg

Pas sûr cependant que cette nouvelle fasse pencher la balance en faveur d’un ETF Bitcoin au comptant même si des acteurs aussi importants que Grayscale Investments ont décidé eux aussi de prendre le mors aux dents, mais de façon plus incisive. Désireux de transformer son Bitcoin Trust en ETF Bitcoin, le mastodonte de l’investissement institutionnel dans les cryptos accuse la SEC de bafouer l’Administrative Protections Act (APA) en ne traitant pas les deux produits Bitcoin ETF de la même manière et lui demande donc de réviser instamment ses positions. L’histoire qui dure depuis une dizaine d’années va t-elle enfin connaître son épilogue ? A suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche