Finance Décentralisée (DeFi)

Fantom (FTM) entre à la 3e place du classement de la DeFi par TVL

24 Jan 2022 - 09:00

Alors que tout le monde regarde le Bitcoin s’effondrer avec une boule dans le ventre, le marché des cryptomonnaies poursuit son évolution. Et tous ceux qui affirment dorénavant être là « pour la tech » cherchent des raisons de se rassurer. Un exercice de toute évidence pas trop compliqué, si l’on se tourne vers la DeFi. Cette finance décentralisée au développement parfois invisibilisé par des hypes dont elle est pourtant en grande partie à l’origine. Et dont les différents réseaux poursuivent cette partie de chaise musicale, pour figurer sur le podium actuel d’un classement définitivement aussi volatil que cet écosystème. Avec comme dernière entrée remarquable, Fantom (FTM) qui vient de chasser la Binance Smart Chain (BSC) de sa 3e place.

S’il y a bien un secteur dont l’explosion a été remarquable ces derniers mois, ce sont les blockchains et autres réseaux dédiés à la DeFi. L’un des domaines les plus porteurs sur cette période, avec des hausses de leurs cryptomonnaies natives (gas token) à mesurer en milliers de pour cent. Et une quantité totale verrouillée dans cette finance décentralisée qui a frôlé un sommet historique à 260 milliards de dollars en décembre dernier. Soit une hausse de 1200% sur l’année 2021. Et de 26 765% si l’on se base sur son évolution sur les deux dernières années. C’est-à-dire à la date d’aujourd’hui et après une baisse de presque 20% enregistrée sur la dernière semaine.

Une dynamique de développement portée par certains projets phares en tête du top 10 de ce secteur. Et un indétrônable Ethereum toujours en première place. Mais cela face à de nombreux outsiders en train de se battre pour figurer sur l’une des deux marches restantes de ce podium actuel. Car rien n’est acquis face à une concurrence acharnée. Et des flots de liquidité déplacés en fonction des offres de rendements plus ou moins alléchantes pour les liquidity providers et autres investisseurs. Avec comme dernière conséquence notable, la récente entrée de la blockchain Fantom (FTM) en troisième position du classement par TVL.

Fantom (FTM) – Troisième réseau DeFi par TVL

Même si la valeur totale bloquée (TVL) dans les différents réseaux de la DeFi reste une unité de mesure discutable, elle permet de définir une tendance. Avec en ligne de mire un classement des blockchains les plus populaires du secteur de la DeFi. Un marché dont l’une des principales révolutions de l’année dernière a été de s’ouvrir à d’autres acteurs que son leader historique et toujours incontesté Ethereum. Ce dernier passé durant cette période d’une dominance supérieure à 97% début janvier 2021 à « seulement » 60% actuellement. C’est-à-dire environ 37% de parts de marché dorénavant réparties entre une quantité à peine dénombrable de réseaux (pour le moment ?) alternatifs. Et un top 3 en instabilité permanente.

Car tout change très vite dans un secteur des cryptomonnaies en évolution constante. Et même si certains réseaux DeFi semblaient incontournables il y a quelques mois, un succès chasse rapidement l’autre dans le domaine. Il suffit de constater la descente aux enfers enregistrée par la Binance Smart Chain (BSC). Cette dernière passée d’une seconde place (31,7 milliards de dollars) en mai dernier à une TVL actuellement sous les 12 milliards de dollars. Une baisse qui profite à la concurrence, avec un réseau Fantom dont l’explosion vient de le propulser sur la troisième marche du podium. Avec une TVL en pleine ascension qui pointe à 12,23 milliards de dollars au moment de la rédaction de cet article. Soit une hausse de 150% depuis le début de l’année.

L’occasion pour le projet Fantom de prendre la place jusque là occupée par la Binance Smart Chain. Et de se positionner juste derrière l’actuel numéro 2 qu’est l’écosystème Terra (LUNA) depuis à peine un mois. Cela malgré une cryptomonnaie FTM dont le prix a chuté de plus de 36% sur la dernière semaine, pour venir se rebondir sur le support des 2$. Mais ce n’est après tout que la tendance générale du marché.

Un écosystème Fantom en plein développement

Car l’écosystème DeFi de Fantom est encore jeune en comparaison d’autres projets. Avec comme principale plateforme décentralisée le DEX SpookySwap (BOO) dont la TVL flirte avec le milliard de dollars. Et depuis peu, un site de farming OxDAO (OXD) aux rendements improbables, version dégénérés (degens) de la DeFi. Un bon moyen d’attirer rapidement beaucoup de capitaux, mais sans aucune garantie de sécurité ou de pérennité. Et peut-être bien l’une des raisons de la hausse actuelle de sa TVL. Car ce « projet » rassemble à lui seul presque 4 milliards de dollars, soit un tiers de la « valeur » actuelle de Fantom. Avec une dominance supérieure à 57% attribuée au bridge Multichain (anciennement Anyswap), selon les données du site DefiLlama.

Le réseau Fantom est donc dorénavant à considérer comme un incontournable de la DeFi. Même si la véritable question est de savoir jusqu’où ira cette ascension. Mais également combien de temps elle durera, face à une concurrence importante de projets en attente du grand jour. Car pour le moment, les deux places que laisse Ethereum sur le podium sont aussi difficiles à conquérir qu’à conserver sur la durée. Et le véritable test sera d’observer les projets qui sauront résister à la pression de nouveaux arrivants plus attractifs que le précédent. Car la stratégie actuelle dans le domaine se résume bien souvent à séduire des liquidity providers plus avides que fidèles. Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche