Blockchain

Google Cloud – Création d’une unité dédiée au Web3

11 Mai 2022 - 13:00

Est-ce le signe d’une adoption en cours ? Ou la dérive surréaliste d’un Internet 2.0 en train de comprendre que la comète est déjà tombée. Et que les dinosaures aux commandes de sa version actuelle vont devoir conjuguer avec le peer-to-peer et la décentralisation. Quoi qu’il en soit, les géants des GAFAM ne peuvent plus ignorer cette économie numérique en grande partie développée afin de leur échapper. Avec comme dernier exemple en date, Google qui vient de créer une équipe dédiée au Web3 au sein de sa plateforme Google Cloud. Tout un symbole !

La liste des leaders actuels d’Internet en train de basculer dans le secteur des cryptomonnaies ne cesse de s’allonger. Avec la perspective d’un Web3 dont personne ne sait encore réellement de quoi il s’agit. Peut-être tout simplement car chacun y voit une idéologie ou des opportunités très différentes, si ce n’est opposées. Mais avec comme ligne directrice, la technologie blockchain et son caractère décentralisé, censé reposer sur une gestion communautaire.

Une définition qui ne colle définitivement pas avec le modèle imposé par les GAFAM, à la fois sur Internet et sur la gestion de nos données personnelles. Mais qui n’empêche pas de voir la société Meta (ex-Facebook) tenter sa chance dans tous les domaines innovants de cette économie numérique. Pendant que d’autres hésitent encore à franchir ce pas décisif, probablement dans l’attente d’en identifier les conséquences potentielles. Un timing que vient d’écarter Google, avec la mise en place d’une équipe dédiée au Web3 au sein de sa plateforme de Cloud.

Google Cloud – En route vers le Web3

L’information semble presque passée inaperçue, en pleine crise du stablecoin UST. Mais le fait a été révélé en fin de semaine dernière par le site d’actualité CNBC. Cela au sujet de la création d’une unité tout spécialement occupée à la question du Web3 en relation à la plateforme Google Cloud. Avec à sa tête l’ancien dirigeant de Citigroup, James Tromans. Et comme ambition affichée de développer une suite de fonctionnalités et services à l’attention des développeurs d’applications décentralisées (DApps).Tout cela confirmé dans un récent e-mail adressé par son vice-président, Amit Zavery, à ses employés.

« Alors que le monde en est encore au début de son adoption du Web3, c’est un marché qui démontre déjà un énorme potentiel. Avec de nombreux clients qui nous demandant d’augmenter notre prise en charge des technologies liées au Web3 et aux cryptomonnaies.« 

Amit Zavery

Mais cette annonce ne doit cependant pas laisser place à une excitation trop importante. Car dans le même temps, Amit Zavery précise bien qu’il n’est aucunement question « de faire directement partie de cette vague des cryptomonnaies. » En effet, et encore une fois, cette dynamique semble plus précisément portée par une demande insistante des clients de Google Cloud. Et la réponse apportée ne s’écarte pas d’un millimètre de cette simple prérogative. À savoir : « fournir des technologies aux entreprises pour qu’elles utilisent et tirent parti de la nature distribuée du Web3 dans leurs activités. » Et une volonté évidente de se démarquer face à la concurrence acharnée d’autres géants comme Amazon, Alibaba ou Microsoft.

Néanmoins, cette étape pourrait bien marquer un tournant décisif dans le domaine. Avec une force de frappe sans précédent mise au service du développement d’outils Google spécifiquement créés pour le secteur du Web3. Comme l’exploration des données blockchain, ou la simplification du processus de création d’applications décentralisées. Mais peut-être que tout cela va déjà trop loin…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche