Cryptomonnaies

Stablecoins vs dollar – Une stabilité sans USD est-elle possible ?

22 Mar 2021 - 11:00

Le dollar est actuellement la seule véritable valeur d’échange internationale. Un constat qui ne nécessite pas plus d’explication que cette affirmation tellement sa présence est généralisée. Cela même au sein de la zone crypto dont tous les prix se calculent en relation à ce qui est présenté comme sa « stabilité. » Pourtant il s’agit également de l’une des monnaies les moins fiables de notre monde. Principalement car sa gestion ressemble bien plus à une partie de Monopoly en temps réel. Réalité qui amène à se poser une question simple mais indispensable : les stablecoins adossés au dollar sont-ils réellement stables ?

La relation complexe qui existe entre l’économie traditionnelle et l’univers des cryptomonnaies se construit entre méfiance et attirance. Cela en premier lieu car l’apparition et le développement du Bitcoin ont été accompagnés de la mise en place d’une frontière très claire entre ces deux mondes. Une séparation distincte que chacun des deux camps a immédiatement considérée comme salutaire. Mais qui au fil du temps devient de moins en moins évidente, pour le meilleur comme pour le pire.

Pourtant, la volonté de la cryptosphère de conserver son indépendance vis-à-vis de l’autre monde reste forte. Un constat qui est très clairement à l’origine de l’émergence actuelle de la DeFi. Cette économie numérique parallèle qui enregistre la plupart des succès actuels dans le domaine. Et qui est en train de devenir le modèle que même certains régulateurs aiment à envisager comme l’avenir. Tout cela reposant sur une décentralisation qui nécessite de s’affranchir des modèles traditionnels. Et au sein de laquelle le dollar n’a définitivement pas sa place.

Les stablecoins et le dollar

Car la principale incohérence de la zone crypto est de faire reposer ses outils de stabilité sur une monnaie comme le dollar. Cela alors même qu’il est considéré comme l’une des pires monnaies possible, même et de plus en plus au sein de la finance traditionnelle. Car cet USD omniprésent semble avoir réussi l’exploit de finir par faire plus peur que le Bitcoin. Un constat qui accompagne en grande partie le succès actuel des cryptomonnaies. En premier lieu car elles offrent un environnement jugé de plus en plus fiable par rapport à ce dinosaure des monnaies fiduciaires.


Bitcoin – Ce milliardaire de la gestion d’actifs annonce avoir « changé d’avis »

Pourtant la grande majorité des stablecoins développés au sein de la zone crypto sont adossés à ce dollar tellement controversé. Cela même si des tentatives actuelles tentent de mettre en place des formules en relation à l’euro. Comme avec le récent lancement du LUGH (EUR-L) porté par le groupe de grande distribution Casino. Une monnaie numérique stable qui ressemble plus à un jeton de fidélité. Et qui devra sans aucun doute passer le douloureux test de la BCE avant de prétendre à une existence sereine et durable.

Même le stablecoin DAI mis en place par le protocole MakerDAO n’a pas réussi à s’affranchir de cette relation au dollar. Lui qui se veut pourtant l’outil central de l’univers de la DeFi. Et dont le modèle de développement à l’avantage d’offrir une décentralisation que peu d’autres outils de ce genre peuvent se vanter de proposer. Alors la question est simple : est-il possible de fournir une cryptomonnaie stable sans avoir à passer par la case dollar ?

La stabilité sans le dollar

Car au final le seul véritable avantage de l’indexation au dollar est de fournir une unité de calcul internationale. Cela afin de pouvoir connaître et comparer le cours d’une cryptomonnaie par rapport à l’ensemble du marché, traditionnel inclut. Mais une autre de ses utilités est également de permettre de sécuriser ses fonds entre deux opérations de trading. Cela afin d’échapper à la volatilité d’un marché qui en fait la légende. Mais quel sens l’utilisation du dollar peut-elle avoir dans ce cas alors même qu’il n’inspire plus confiance à personne ?

C’est sur ce constat simple mais évident que se développent actuellement des projets innovants dans le domaine. Cela afin de mettre en place un stablecoin efficace, mais sans lui imposer une relation au dollar qui n’a rien de rassurante ou de nécessaire. Une démarche qui vient de donner naissance au tout récent protocole FLOAT de la DeFi. Et qui se présente comme « la première cryptomonnaie stable mais flottante. » Cela car elle intègre dans son évolution une volonté de « protéger le pouvoir d’achat à long terme de ses utilisateurs. »


stablecoin-dollar-float-protocol

Un projet qui s’inscrit lui-même dans la lignée de deux autres stablecoins récemment mis en place qui sont le RAI de Reflexer Labs et le FEI du FEI Protocol. Cela en y apportant une touche d’originalité dans son processus de stabilisation. Le tout basé sur un prix de départ de 1,618$ qui correspond au nombre d’or en mathématique. Et dont la corrélation sera effective vis-à-vis de l’ETH, mais aussi de la demande.

« Nous croyons vraiment qu’une variété éclectique d’approches n’est qu’une bonne chose pour l’évolution stable de la monnaie. DeFi a besoin de son propre sentiment de stabilité qui n’est pas lié à TradFi, nous sommes convaincus que les évolutions actuelles et futures y parviendront. » – Float Protocol

La cryptomonnaie BANK

Et afin de protéger le stablecoin FLOAT de trop fortes fluctuations du marché, la cryptomonnaie BANK a été développée en parallèle. Cela dans le but de bénéficier d’un outil d’équilibrage. Le tout selon un processus de destruction (burn) ou de rachat qui doit permettre de se rapprocher en permanence du prix cible. Ce dernier amené à évoluer en fonction de l’évolution et des variations du marché.

« Concrètement, FLOAT sera plus sensible aux variations de prix de sa garantie (juste ETH en V1). Nous avons volontairement conçu FLOAT de cette manière pour protéger le pouvoir d’achat à long terme des utilisateurs. Cela signifie qu’il devrait changer de valeur plus agressivement que RAI, mais avec une douceur et une faible volatilité. » – Float Protocol

Le point de référence de la stabilité du FLOAT est donc en relation directe à l’évolution du marché des cryptomonnaies. Ce qui devrait le rendre stable vis-à-vis de cet univers et non plus par rapport au dollar. Une réalité qui ne protège cependant pas des fluctuations de prix qu’une baisse violente et/ou prolongée de l’ETH pourrait entraîner. Et qui dans ce cas enclencherait un ajustement du protocole « en abaissant lentement le prix cible au fil du temps. »


Cryptomonnaies élastiques rebase

Bien évidemment, il s’agit là de projets encore hautement expérimentaux. Une sorte de recherche monétaire en temps réel qui peut être comparée aux cryptomonnaies « élastiques » de type rebase. Des supplycoins qui essaient de conserver un prix stable en jouant quant à eux sur une fluctuation de la quantité disponible (supply). Mais avec cette petite révolution apportée par le FLOAT qui tente de se dégager de l’emprise du dollar comme valeur de référence. Et même si seul le temps permettra de savoir si ce principe est réellement viable, l’idée reste réellement très séduisante. 

Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Tout investissement dans le domaine ne doit pas dépasser ce que l’on est en mesure de perdre. Et toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche