Stablecoins et MNBC

Binance impose de nouvelles règles pour favoriser son stablecoin maison

06 Sep 2022 - 08:59

Binance vient d’annoncer sa nouvelle politique en matière de stablecoins. Elle tient à un principe simple : hors son stable maison, le BUSD, point de salut ! Autrement dit, hormis l’USDT pour le moment intouchable, les autres au premier rang desquels figure l’USDC ne sont plus les bienvenus sur la plateforme leader.

Binance favorise son stablecoin maison, le BUSD

Binance n’y va pas par le dos de la cuiller pour favoriser son stablecoin, le BUSD. Via un communiqué sur son site officiel, l’exchange informe ses utilisateurs qu’à partir du 29 septembre, les stablecoins USDC, USDP et TUSD feront l’objet d’une conversion automatique en BUSD à partir d’un ratio de 1 : 1. Tous les soldes existants seront concernés, mais également les dépôts effectués après cette date.

En conséquence, il ne sera plus possible de négocier quelque paire de trading que ce soit incluant les stablecoins bannis. Tout logiquement, il ne sera plus possible non plus de profiter des options, comme l’épargne flexible, adossées à ces désormais indésirables.

CZ a cependant pris soin de préciser que cette décision ne signifiait pas une radiation de l’USDC, les utilisateurs pouvant toujours le déposer et le retirer de la plateforme.

Exclusion et opportunisme

Néanmoins, il y a une volonté claire de se débarrasser d’un concurrent encombrant. Occupant la deuxième place sur le podium des stablecoins avec près de 52 milliards de dollars de capitalisation, l’USDC est bien loin des 19,5 milliards de dollars du BUSD. De fait, on assisterait juste à un nouvel épisode de la guerre économique que se livrent les ténors du secteur. Et quel meilleur moyen que cette politique de l’exclusion pour asseoir son hégémonie, quitte à abuser de sa position dominante…

D’autres enjeux sous-tendent probablement cette manoeuvre relevant de la lourde artillerie. En effet, si l’argument est « d’améliorer la liquidité et d’optimiser l’efficacité du capital des utilisateurs« , ce qui peut s’entendre pour les stablecoins les moins utilisés (FTX le fait déjà), on peut s’interroger sur les véritables motivations de CZ par rapport à l’USDC. Désormais dans les petits papiers des régulateurs, peut-être anticipe t-il les contraintes législatives, de l’Union européenne notamment. Quoi qu’il en soit, prendre la main sur le marché des stablecoins, c’est assurer sa domination sur l’industrie crypto de demain.

A voir maintenant quelles seront les implications à terme pour les coins « blacklistés ».

Si les gué-guerres internes à l’écosystème n’ont pas éteint votre désir inextinguible d’acquérir vos premières cryptos, n’attendez plus et inscrivez-vous sur l’exchange FTX , vous bénéficierez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche