Cryptomonnaies

Vitalik Buterin vs FTX – « Tout ce qui est centralisé est par défaut suspect »

21 Nov 2022 - 12:00

Le scandale lié à la plateforme FTX est décortiqué sous toutes les formes par la communauté des cryptomonnaies, et même en dehors. Avec des procès qui vont bien au delà du simple caractère frauduleux des opérations menées par Sam Bankman-Fried et ses acolytes. Et un amalgame très opportun pour les instances de régulation entre les acteurs centralisés et décentralisés de cet écosystème. Raison pour laquelle Vitalik Buterin intervient dans ce dossier afin de remettre la technologie à l’heure.

Les différents procès liés à la vie privé de Sam Bankman-Fried finissent par devenir aussi douteux que sa « gestion » de la plateforme FTX. Et même si la colère reste encore vive, cela ne doit pas tout autoriser sous couvert de vendetta punitive. Tout comme cela ne doit pas faire oublier que le plus souvent les débâcles de ce type sont une question de personne, bien plus que de technologie.

C’est en tout cas ce que souhaite rappeler Vitalik Buterin, fondateur de la blockchain Ethereum, dans une récente interview donnée au média Bloomberg. Car, selon lui, l’effondrement de la plateforme FTX représente une véritable leçon pour l’ensemble de l’écosystème des cryptomonnaies. Et il ne faudrait pas se tromper en tirant la mauvaise à coup d’amalgames.

Régulation

Vitalik Buterin - L'écosystème crypto a encore "besoin de temps pour mûrir"

Hugh B. - 31 Oct 2022 - 10:30

Le débat sur une adoption des cryptomonnaies qui devra passer par la case [...]

Lire la suite >>

Vitalik Buterin – « Tout ce qui est centralisé est suspect »

Vitalik Buterin est connu pour ses interventions souvent éclairées sur le secteur des cryptomonnaies. Avec la plupart du temps une capacité à prendre une certaine distance afin de délivrer un message axé sur une vision toujours idéologique de cette économie numérique. Et autant dire que c’est très exactement ce dont à besoin cet écosystème actuellement en proie à une vive douleur suite à l’affaire FTX. Au point d’oublier que la force de la technologie blockchain est de permettre de développer « un code ouvert et transparent au-dessus des simples humains ». Et l’effondrement de l’empire de Sam Bankman-Fried en est, selon lui, la preuve évidente.

« Ce qui s’est passé à FTX a bien sûr été une énorme tragédie. Cela dit, de nombreux membres de la communauté Ethereum voient également la situation comme une validation de ce en quoi ils croyaient depuis le début : tout ce qui est centralisé est par défaut suspect.« 

Vitalik Buterin

Une déclaration qui va certainement faire sourire, si l’on considère les problèmes évidents de centralisation dont souffre le réseau Ethereum depuis son passage au Proof of Stake (PoS). Mais cela est un autre problème. Car dans le cas présent, c’est bien à l’économie centralisée (CEX) construite en parallèle des cryptomonnaies que Vitalik Buterin fait allusion. Un modèle très (trop) proche de sa version traditionnelle qui pose bien plus un problème de personne que de technologie. Et qui ne remet pas en question la force et la capacité de résistance à la censure de la décentralisation, lorsque cette dernière est effective.

Finance Décentralisée (DeFi)

MakerDAO vs a16z - La DeFi en pleine guerre de décentralisation

Hugh B. - 19 Oct 2022 - 12:00

S’il y a bien une conséquence importante à la campagne de censure [...]

Lire la suite >>

Vitalik Buterin – Identifier les « safe CEX »

Des déclarations en parallèle desquelles Vitalik Buterin a ensuite tenté de soumettre un moyen d’identifier les plateforme d’échange de cryptomonnaies les plus sûres (safe CEX). Cela à l’aide de « preuves cryptographiques qui montrent que les fonds qu’ils détiennent en chaîne sont suffisants pour couvrir leurs responsabilités vis-à-vis de leurs utilisateurs. » Car de toute évidence, détenir une licence officielle ou même un audit ne suffit pas. Avec une vision axée sur une « preuve de solvabilité et au-delà… »

Un exercice de « transparence totale » auquel s’est déjà plié la plateforme Binance, suite à son rôle déterminant dans le déclenchement de l’affaire FTX. Mais il serait bien évidemment possible d’aller encore beaucoup plus loin. Avec par exemple, selon Vitalik Buterin, une « manière encore plus ambitieuse » qui consisterait à « construire un système où (une bourse) ne peut pas du tout retirer les fonds d’un déposant sans son consentement. »

Car soyons réalistes, une accentuation de la réglementation traditionnelle ne changera rien. Il suffit de voir les nombreux scandales qui s’accumulent sans cesse dans le domaine. Et en ce qui concerne les cryptomonnaies, la meilleure réponse pourrait être construite sur un modèle cryptologique à la fois fiable et totalement décentralisé. Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche