Selon Vitalik Buterin (ETH) le halving-run du Bitcoin (BTC) ne serait pas aussi prévisible

 Selon Vitalik Buterin (ETH) le halving-run du Bitcoin (BTC) ne serait pas aussi prévisible

Le Bitcoin (BTC) fait beaucoup parler en général, mais encore plus depuis son récent halving. En cause, cette hausse que tout le monde attend comme une conséquence inévitable de cette échéance. Une logique que certains basent sur le principe du stock to flow. Mais Vitalik Buterin, le créateur d’Ethereum (ETH), semble dubitatif sur la question.

Vitalik Buterin n’est pas réputé pour s’étaler dans de grandes envolées lyriques lorsqu’il s’exprime sur Twitter. Le créateur d’Ethereum expose des avis techniques et tranchés sur des points précis en relation aux cryptomonnaies. Et dernièrement il a pris la parole pour s’exprimer sur le Bitcoin et cette hausse que tout le monde présente comme inscrite dans son ADN suite à la récente division par deux des revenus des mineurs.

Vitalik Buterin remet en cause la théorie de la hausse post-halving du Bitcoin (BTC)

Mais Vitalik semble quelque peu sceptique sur le caractère absolu d’un halving-run qui peine à démarrer actuellement. Selon lui, les précédentes échéances ne permettent pas d’en valider l’arrivée avec l’exactitude que certains voudraient y voir.

« La théorie des « halvings provoquant une hausse du cours du BTC » est infalsifiable : Le pic était-il là avant le halving ? Puis a-t-il « augmenté en prévision du halving » ? Pendant ? « À cause du halving » ? Après ? « À cause de… » Le dernier pic de 20 000 $ était proche du mi-chemin entre les halvings de 2016 et de 2020. » – Vitalik Buterin

Le stock to flow du halving-run

Le principe du stock-to-flow (S2F) n’a été appliqué au Bitcoin que très récemment. Il s’agit d’une mesure qui permet d’estimer la rareté d’un métal précieux en divisant le stock total disponible par la quantité produite annuellement. 

Selon ce principe, le ratio stock sur flow du Bitcoin serait multiplié par deux tous les 210 000 blocs, date de ses halvings successifs. Cela fonctionne dans le cadre d’un BTC comparé à l’or physique

Vitalik Buterin remet en cause la théorie du stock to flow du Bitcoin (BTC)

Vitalik Buterin explique très clairement qu’il est en désaccord avec ce principe appliqué au Bitcoin (BTC). Mais il n’apporte cependant pas d’élément de réponse permettant d’en réfuter clairement la validité.

« Je ne suis pas d’accord avec le S2F, mais je conviens que les hausses de prix n’ayant pas de corrélation cohérente avec les halvings ne sont pas suffisantes pour le réfuter. »  – Vitalik Buterin

Cet indice reste assez controversé dans son application au Bitcoin, en partie du fait qu’il ne prend pas en compte la demande effective liée à l’actif concerné. Car même si l’offre se raréfie elle n’a pas de sens si personne n’est là pour en profiter.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,155