Bitcoin

Bitcoin – Une « tumeur » créée par 15 années d’économie « Disneyland »

16 Sep 2022 - 12:00

Le Bitcoin déclenche les passions, aussi bien dans le camp de ses adeptes que dans celui de ses opposants. Et ces derniers ne manquent pas d’imagination – et surtout de mauvaise foi – pour vendre l’inutilité et le danger de cette cryptomonnaie emblématique. Un exercice de style auquel vient de se prêter une nouvelle fois Nassim Nicholas Taleb, auteur du livre à succès The Black Swan. Cela lors d’une récente interview durant laquelle il a comparé le Bitcoin à une « tumeur ». Explications…

Le Bitcoin ne s’est pas fait uniquement des amis tout au long de sa courte existence. Car cela fait à peine un peu plus de 5000 jours que cette cryptomonnaie est officiellement en ligne. Mais cette période aura visiblement suffi à voir émerger de farouches opposants à ce symbole actuel d’une économie décentralisée et résistante à la censure. Avec comme signe de ralliement, la certitude que le BTC finira par disparaître avec perte et fracas. Et, entre temps, la répétition d’attaques à son encontre pour bien s’assurer que ce scénario se produise…

Un camp dans lequel se trouve l’auteur Nassim Nicholas Taleb. Ce dernier connu pour avoir rédigé le célèbre essai philosophico-économique The Black Swan en 2007. Avec comme sous-titre à cet ouvrage « la puissance de l’imprévisible » qu’il ne semble pas vouloir appliquer à ses prévisions apocalyptiques à propos du Bitcoin. Car il considère cette cryptomonnaie comme une simple « tumeur » développée sur le corps malade d’une économie « Disneyland » âgée de 15 ans.

Bitcoin – « Tumeur » de l’économie « Disneyland »

Nassim Nicholas Taleb ne mâche pas ses mots lorsqu’il s’agit de critiquer le Bitcoin. Serait-ce en raison de sa mauvaise expérience avec le service client de Coinbase en 2020 ? Car dans ce cas, son énervement peut se comprendre… et presque en partie s’excuser. En effet, à cette époque il conseillait à qui voulait bien l’entendre d’utiliser les cryptomonnaies afin d’échapper à la crise économique qui frappait le Liban, dont il est originaire. Mais de toute évidence sa vision des choses a changé entre temps.

Bitcoin

Crise économique : les Libanais choisissent Bitcoin

Nathalie E. - 26 Feb 2020 - 13:12

Tandis que le pays s’enfonce dans une crise sans précédent depuis la guerre [...]

Lire la suite >>

Car il est depuis devenu un opposant farouche et vindicatif vis-à-vis du Bitcoin. Une position qu’il a récemment confirmée lors d’une interview donnée ce jeudi au cours de l’émission Squawk Box de la chaîne CNBC. Tout cela fortement agrémenté d’une bonne dose de « ok boomer » qui fera frémir les plus jeunes générations. Car, selon lui, les membres des générations Millennials et GenZ – et tous ceux qui ont moins de 40 ans – « ne savent pas quelle est la valeur temporelle de l’argent ». La faute à une gestion économique mondiale qualifiée de parc d’attractions de type « Disneyland ».

« Je pense que nous avons eu 15 ans de Disneyland qui a fondamentalement détruit la structure économique. (…) Vous nuisez à l’économie… en créant des tumeurs comme le Bitcoin. Il y a eu à un moment donné un taux d’actualisation. Toutes ces notions échappent à la nouvelle génération. »

Nassim Nicholas Taleb

Bitcoin – Une « tumeur » nécessaire ?

Toutefois, la réflexion de Nassim Nicholas Taleb n’est pas totalement dénuée de sens. Car il est vrai que les personnes nées après 1971 n’auront connu que le modèle économique basé sur ce que l’on nomme les accords de Bretton Woods II (le retour). C’est-à-dire la décision historique du Président des États-Unis de l’époque, Nixon, d’opérer une séparation entre le dollar et sa valeur effective en or. Et, de ce fait, une relation à l’argent qui ne serait plus jamais la même. Avec, seulement quelques années plus tard, l’annulation tout aussi historique des taux de change fixes entre les devises. Cela signifiant, selon certains économistes, le point de départ – et de bascule – vers la situation apocalyptique actuelle.

Bitcoin

FMI - "Nous avons imprimé trop d'argent sans penser aux conséquences imprévues"

Hugh B. - 23 Apr 2022 - 13:00

Alors que le Bitcoin enflamme les débats sur de nombreux sujets, la crise [...]

Lire la suite >>

Alors le Bitcoin est-il une « tumeur » ? La question mérite d’être posée, mais en prenant le temps de ne pas céder à la haine stérile contre cette cryptomonnaie. Car il se pourrait bien qu’elle soit au final un mal nécessaire. Une sorte de dégât économique collatéral initié par des individus désireux de reprendre le contrôle. Et cela afin de s’opposer au déterminisme et à la toute-puissance monétaire imposés de force par les banques et les gouvernements. Et chaque tentative des instances de régulation pour tenter de s’en débarrasser ne servira qu’à la faire grossir toujours un peu plus

Vous souhaitez entrer dans la grande aventure du Bitcoin et participer à son adoption toujours plus importante. Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur les frais de trading (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche