Bitcoin – Le leader mondial Blackrock annonce avoir « plongé » dans le BTC

 Bitcoin – Le leader mondial Blackrock annonce avoir « plongé » dans le BTC

Le Bitcoin ne cesse d’enregistrer de nouvelles adhésions qui auraient semblé invraisemblables il y a encore tout juste quelques mois. Peut-être parce qu’au final il est entré dans le club très fermé des riches auxquels les « grands » de ce monde ont envie de se frotter. N’y voyez rien de personnel, la technologie qui en supporte le développement n’a que peu d’intérêt dans cette équation. Il s’agit plus d’un nombre zéros qui finit pas faire tomber les dernières barrières des amateurs de milliards. 

La cryptosphère se réjouit de cette entrée massive d’investisseurs institutionnels sur le marché du Bitcoin. Car il est indéniable que cela va en faire grimper le prix, au moins à court et moyen terme. Au point que ce bull-run actuel semble finir par devenir le terrain de jeu des puissants de ce monde. Avec des sommes qui laissent penser qu’à un moment où à un autre ils finiront par manger à eux seuls tous les gâteaux du buffet.

Un engouement qui selon certaines analyses pourrait entrer dans une stratégie de stabilisation de son marché par noyade institutionnelle. Cela afin de rendre cet enfant turbulent un peu plus sage et obéissant. Avec un oncle en Elon Musk qui fait… on ne sait pas trop quoi. Et des entreprises comme MicroStrategy qui commencent à sentir le FOMO à plein nez. Cette dernière encore en train de rallonger son placement de quelques centaines de millions de dollars supplémentaires.

Une réalité qui est donc le signe d’une possible poursuite de la hausse du BTC qui vient de franchir la barre symbolique des 50 000$ cette semaine. Mais qui modifie également le visage de ce marché et doit être considéré en temps que tel. Car il serait plus intéressant que ce soient ces institutionnels qui perdent de l’argent plutôt que les investisseurs individuels, une fois que la redescente sera enclenchée. 

BlackRock plonge dans le Bitcoin

Et cette dernière information pourrait laisser penser que la boucle est bouclée. Car c’est bien le leader mondial de la gestion d’actifs qui vient d’annoncer avoir « plongé » dans le Bitcoin. Ou être en tout cas en train de « barboter » dans ce marché, selon l’enthousiasme du traducteur. Quoi qu’il en soit, la société BlackRock aux milliers de milliards de dollars d’encours semble avoir enfilé son maillot de bain pour venir nager dans ces eaux tumultueuses du marché des cryptomonnaies. 

« Certaines personnes détiennent du Bitcoin comme réserve de valeur et diversifient leurs portefeuilles. Les institutions détiennent beaucoup d’argent par rapport à ce qu’elles détenaient avant la pandémie en raison de la baisse des taux d’intérêt. Donc diversifier les investissements dans le Bitcoin et d’autres cryptomonnaies a beaucoup de sens. » – Rick Rieder

Une annonce qui met donc un terme à plusieurs semaines de rumeurs. Et qui a été rendue officielle hier sur la chaîne d’informations financières CNBC. Cela par la voix de Rick Rieder, responsable au niveau mondial des investissements de la société BlackRock. Le tout rapidement relayé par l’un des frères Winklevoss, milliardaires historiques en Bitcoin depuis des années et fondateurs – entre autres – de la plateforme Gemini. 

1% de BlackRock = 100 milliards de dollars

Une déclaration de baignade qui n’a pas été accompagnée de chiffres ni même d’un calendrier précis. Ce qui ne permet pas de savoir si ce plongeon est effectif et à quel niveau d’investissement il se situe. Car seulement 1% des fonds gérés par la société BlackRock alloués au Bitcoin pourrait représenter un déversement de presque 100 milliards de dollars. Soit environ 10% de la capitalisation boursière actuelle du BTC qui flirte depuis peu avec les 1000 milliards de dollars.

Ce qui fait de cette information une nouvelle très encourageante pour la suite des événements. Et également pour une poursuite de la hausse du BTC. Ce dernier actuellement en train de faire de la résistance des 50 000$ une étape parmi tant d’autres en direction de sommets encore inconnus. Il restera donc à déterminer le meilleur moment pour tout revendre. Mais il semble que cela ne soit pas encore d’actualité. 

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,406