Metaverse et Gaming

Le réseau (de la) Discord abandonne ses ambitions crypto sous la pression de ses utilisateurs

12 Nov 2021 - 09:53

Changer de paradigme ne se fait jamais sans douleur. Car il y a toujours ce moment où il devient nécessaire de faire face aux tenants et habitants de la version déjà ancienne de ce monde, mais pourtant encore active. Ces derniers accrochés à leurs habitudes et aveuglés par ce qu’ils pensent savoir de ce qu’ils ne connaissent pas. Avec une conviction pourtant suffisante pour chercher à empêcher avant même de prendre le temps de découvrir et de tester. Un domaine qui n’est pas toujours uniquement l’apanage des instances de régulation et autres structures gouvernementales. Car dans le cas présent, c’est à la communauté du réseau Discord que l’univers des cryptomonnaies vient de se heurter de plein fouet.

Il y a des étapes ratées et des rendez-vous manqués qui permettent de définir avec une grande exactitude la situation précise d’une innovation. Et après une plus grande ouverture que l’on désigne sous le terme d’adoption vient inévitablement le temps du backlash. Ce retour de bâton agressif animé par ceux qui ne veulent pas que les choses changent, alors même que le processus est irrémédiablement enclenché. Une sorte de combat de dinosaures contre une météorite qui a déjà touché le sol. Et dont les initiateurs ne sont pas toujours ceux que l’on attendait.

Car c’est à une véritable fronde de la communauté du réseau Discord que son fondateur vient d’avoir à faire face. Une plateforme de discussion et de partage très clairement orienté dans le domaine du gaming, mais également prisée des amateurs de lancements de jetons NFT. Deux univers dont le mariage récemment célébré a donné naissance à de multiples innovations comme le Play to Earn ou encore l’univers des métaverses. Mais une relation visiblement mal accueilli par une part importante de la famille Discord. Serait-ce les suites de l’affaire Steam et son opposition à l’univers du crypto-gaming ?

Metaverse et Gaming

Steam vs crypto-gaming - Une guerre qui n'a rien de virtuelle

Hugh B. - 27 Oct 2021 - 09:00

L’essor du marché des NFTs ne cesse de découvrir de nouveaux [...]

Lire la suite >>

Les jetons NFT de la Discord

Tout a débuté par un post énigmatique du fondateur et actuel dirigeant de Discord – Jason Citron – effectué le 8 novembre dernier sur Twitter. Une publication visiblement portée par un certain enthousiasme et la simple mention « certainement rien d’important. » Avec comme accompagnement une capture d’écran de ce qui semble présenter une fonctionnalité de wallet Ethereum connecté à son interface Discord. Une évolution dans l’air du temps avec Coinbase qui dévoile également un wallet sous forme d’extension de navigateur. Et une publication en réponse à l’annonce d’un certain Packy McCormick au sujet de nouvelles fonctionnalités imaginées pour ce réseau « construit pour les gamers, » mais présenté comme une option « web3 en sommeil. » Et le réveil a de toute évidence été très brutal.

Car à peine cette fonctionnalité dévoilée, une véritable campagne d’opposition aussi agressive que surréaliste est apparue sur Discord. Un soulèvement à peine croyable à propos de cryptomonnaies présentées comme de simples Ponzis et des jetons NFT tout juste utiles à détruire la forêt amazonienne par hectares. Difficile de faire pire en termes de caricature. Alors que dans le même temps de nombreux projets s’inscrivent depuis longtemps dans des démarches et développements à vocation écologique évidente. Et un réseau Ethereum dont le passage à sa version 2.0 devrait permettre de réaliser plus de 99,98% d’économie d’énergie. Mais encore une fois rien n’y fait, les cryptomonnaies et tout ce qui s’y rapporte c’est mal !

Discord annule son intégration de wallet Ethereum

Car il ne fait aucun doute que les préoccupations écologiques sont nécessaires et légitimes. Tout comme il n’y en a aucun sur le fait que cet « argument » fourre-tout est actuellement l’arme privilégiée pour tenter de contrer le développement du secteur des cryptomonnaies. Avec comme dernière aberration en date la Suède qui souhaite interdire le minage de Bitcoin sur son territoire, en particulier s’il consomme de l’énergie renouvelable. Mais pourquoi se priver lorsqu’on peut avoir l’impression de sauver la planète simplement en empêchant les autres de faire. Et en ignorant les nombreux arguments apportés à ce débat pour exposer le caractère innovant des cryptomonnaies et le pouvoir d’autonomie qu’elles offrent à leurs utilisateurs.

Bitcoin

Elon Musk - Un couteau planté dans le dos du Bitcoin

Hugh B. - 13 May 2021 - 09:27

Alors que le marché des cryptomonnaies reprenait des couleurs verdoyantes, une [...]

Lire la suite >>

Mais le plus surprenant dans cette histoire reste la réaction de Jason Citron. Ce dernier venant d’annoncer qu’il abandonne purement et simplement cette intégration pourtant déjà fonctionnelle en version de test. Et pour le coup, sa motivation n’a rien d’écologique. Mais elle est de toute évidence bien plus la conséquence de nombreux désabonnements – ou menaces de le faire – de son option premium Discord Nitro.

« Merci pour tous les points de vue exprimés. Nous n’avons actuellement aucun projet d’intégrer ce concept interne. Pour l’instant, nous nous concentrons sur la protection des utilisateurs contre le spam, les escroqueries et la fraude. Le web3 a beaucoup de choses positives, mais aussi beaucoup de problèmes que nous devons résoudre à notre échelle. Plus d’informations à venir. » – Jason Citron

Un rappel de l’état d’avancée du web3

Une rétractation qui n’a pas manqué de faire réagir au sein de l’écosystème des cryptomonnaies. Avec Hayden Adams, fondateur d’Uniswap, qui s’étonne de cette décision face à ce qu’il identifie comme une bonne unité de mesure de l’état d’avancement du web3. Cette version d’Internet dont l’ossature repose sur le principe de décentralisation. Avec comme modèle économique et financier l’utilisation et le développement central des cryptomonnaies et de ses variantes comme les NFTs. Mais qui devra de toute évidence encore faire face à une méfiance dont la disparition sera bien plus lente que son évolution en cours.

« Certaines des réponses à cette question sont assez surréalistes, mais un bon rappel de la position encore avant-gardiste du web3 dans laquelle nous sommes. Les PoS + layers 2 répondront pleinement aux préoccupations environnementales au cours de l’année prochaine, mais le malentendu et la peur dureront beaucoup plus longtemps. » – Hayden Adams

Et ce sera la conclusion de cet article.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche