Cryptomonnaies

États-Unis – Les investisseurs US, champions des bénéfices crypto pour 2021

21 Avr 2022 - 15:00

Tous les pays ne sont définitivement pas égaux vis-à-vis des cryptomonnaies. Car pendant que certains font du Bitcoin leur monnaie nationale, d’autres en interdisent tout simplement l’utilisation. Avec des disparités fiscales évidentes qui donnent parfois envie de déménager dès que se profile la saison des déclarations d’impôts. Mais également des bénéfices cumulés par les investisseurs autochtones aux montants très différents d’une nation à l’autre. Et dans le domaine de la plus grosse… rentabilité, les États-Unis s’imposent très largement pour l’année 2021.

Le secteur des cryptomonnaies a la jeunesse de la régulation qui tente tant bien que mal de s’y appliquer. Avec des différences de traitement qui oscillent entre inégalités par rapport à d’autres types d’investissements et tâtonnements approximatifs. Mais malgré cela, une adoption de plus en plus importante par des catégories d’amateurs et/ou d’utilisateurs toujours plus hétéroclites. Chacun y voyant un moyen personnel ou collectif de travailler à une émancipation monétaire en marche.

Cryptomonnaies

2021, année charnière pour l'adoption des cryptos

Nathalie E. - 04 Apr 2022 - 18:58

L’exchange Gemini vient de publier un rapport qui révèle la courbe [...]

Lire la suite >>

Et dans le même temps, des ruptures importantes se dessinent vis-à-vis du traitement qui leur est infligé par les gouvernements. Avec des pays considérés comme crypto-fiendly dans le rang desquels l’Allemagne figure en tête de classement. Et d’autres à la haine viscérale teintée d’une bonne dose de malhonnêteté intellectuelle, comme dans le cas de la France. Mais de toute évidence, cela n’a pas réellement d’incidence sur les bénéfices engrangés à un niveau national.

États-Unis – champion des bénéfices crypto en 2021

En effet, une récente étude publiée par la structure d’analyse Chainalysis dresse un état des lieux du secteur de l’investissement crypto. Des données récoltées à l’international, afin de déterminer quelles nations ont enregistré les plus gros bénéfices durant l’année 2021. Cela en cumulant les gains estimés comme réalisés par les investisseurs domiciliés sur les territoires concernés. Et un classement dont la principale particularité est de démontrer la très nette avance des États-Unis dans le domaine.

En effet, l’ensemble des gains estimés pour les investisseurs des États-Unis dépassent de très loin l’ensemble des autres pays figurants dans cette étude. Au point d’être six fois plus importants que ceux de la Grande-Bretagne, pourtant seconde de ce classement (8,16 milliards de dollars). Avec un montant total cumulé qui frôle les 47 milliards de dollars. C’est-à-dire l’ensemble des scores additionnés des 9 autres pays également inscrits en tête de ce classement. Soit une hausse de 476% par rapport aux 8,1 milliards de dollars affichés l’année dernière.

Gains crypto – Des pays qui se démarquent

Mais d’autres pays se détachent. Comme par exemple la Turquie, arrivée en 6e place de ce classement, alors que son PIB est au 11e rang mondial. Ou encore la Chine, grande absente de cette hausse généralisée. Car les gains qu’elle affiche enregistrent une hausse de « seulement » 194% depuis l’année dernière, pour atteindre 5,1 milliards de dollars et la 5e place du classement. Mais une situation que Chainalysis tempère en la mettant en perspective vis-à-vis de politiques locales très répressives à l’encontre des cryptomonnaies. Car de leur côté, la Grande-Bretagne et l’Allemagne explosent, avec des hausses respectives de 431% et 423% sur la même période.

Enfin, une autre tendance notable se démarque à la lecture de ce rapport. Et il s’agit de la très belle performance enregistrée par Ethereum sur l’année 2021. Avec un montant total des gains encaissés par ses investisseurs au niveau mondial estimé à 76,3 milliards de dollars. Soit une nouvelle surperformance vis-à-vis du Bitcoin qui affiche dans le même temps 74,7 milliards de dollars de gains.

En ce qui concerne la France, elle pointe en 8e position de ce classement. Mais sans afficher de hausse spécialement impressionnante d’une année à l’autre en comparaison des autres pays. Tout cela en parallèle d’une dynamique clairement plus portée sur la répression en ce qui concerne les cryptomonnaies. Et ce n’est pas réellement un domaine qui peut être présenté comme une fierté nationale…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche