Bitcoin

Bitcoin, actif le plus performant de 2021 selon Goldman Sachs

05 Jan 2022 - 10:58

Selon un rapport de recherche du géant de la banque d’investissement Goldman Sachs, le bitcoin a superformé en 2021. La première des cryptomonnaies a en effet enregistré un rendement de 60% sur l’année surpassant les matières premières comme le pétrole, les valeurs technologiques comme Apple, les indices boursiers et de loin, l’or auquel il est plus souvent qu’à son tour comparé.

Bitcoin superforme les marchés

En dépit du sentiment mitigé qu’a pu inspirer bitcoin en 2021 avec un prix accédant à des sommets historiques mais se laissant largement distancé par des cryptos confirmant leur ascension comme Solana (plus de 7000% sur un an), Avax (plus de 3000%), Polygon (+ 10000%) ou tout juste écloses (les chien coins) qui ont connu brièvement des gains en milliers de %, le roi BTC a pu faire pâle figure. A l’appui, ses rendements modestes de l’ordre de 60%.

Or, selon les dernières données diffusées par Goldman Sachs, l’impression est trompeuse. Le bitcoin est au contraire le grand gagnant de l’année. Il surpasse allègrement tous les autres actifs hormis le pétrole qui le talonne de près.

Tableau du rendement de 2021 : Goldman Sachs source Twitter

Ainsi même la performance du S&P 500, l’indice boursier basé sur les 500 plus grandes sociétés US cotées, et dont la corrélation avec le Bitcoin s’est affirmée tout au long de l’année, est bien en deçà, affichant seulement 29% de hausse. Les autres indices boursiers comme le Nasdaq le suivant de près.

Les valeurs technologiques regroupées sous l’acronyme FAAMG (Facebook, Apple, Amazon, Microsoft et Google) connaissent quant à elle une progression solide, de l’ordre de 37%, mais qui reste bien inférieure à celle de bitcoin.

Et l’or ?

Souvent surnommé « l’or numérique », en raison de qualités comme la rareté et son utilisation comme réserve de valeur décorrélée (de moins en moins avec son institutionnalisation grandissante) du marché traditionnel qu’il partage avec le métal précieux, le bitcoin écrase de loin la performance de l’or qui progresse d’un maigre 4%.

Plus encore, dans une note adressée à ses investisseurs en date du 4 janvier, la banque estime que le bitcoin continuera à prendre des parts de marché à l’or dans le cadre d’une adoption plus large des actifs numériques. A l’heure actuelle, il représente environ 20% du marché total de la « réserve de valeur » actuellement dominé par le métal jaune.

Goldman Sachs évoque ainsi une hypothèse selon laquelle la part de bitcoin sur le marché des réserves de valeur devrait atteindre 50 % d’ici à 5 ans. Un scénario qui permettrait au prix du BTC de dépasser les 100 000 dollars. Prix qui pour d’autres, comme le cofondateur de la plateforme de prêts crypto Nexo, devrait être atteint au milieu de l’année en raison de la poursuite d’une politique monétaire accommodante et d’une plus forte adoption institutionnelle.

Tout cela reste néanmoins de l’ordre de la prospective. Avec un bitcoin à la peine, oscillant autour de 46 500$, soit à moins de 32 % de son pic du 10 novembre, 2022 commence sous des auspices plutôt sombres. Patience ! Comme toujours, la lumière est au bout du tunnel. Reste à savoir quand on en verra le bout…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche