Cryptomonnaies

États-Unis – Consultation publique sur l’impact écologique des cryptomonnaies

28 Mar 2022 - 09:00

Il semble que la stratégie de gestion politique des cryptomonnaies soit en train de changer outre-Atlantique. Et contre toute attente, c’est visiblement dans la direction d’un assouplissement que l’administration de Joe Biden se dirige. Une tendance qui s’oppose aux directives européennes sur le sujet, toujours en quête du bon degré d’interdiction à appliquer. Avec comme dernière action significative, la signature d’un Décret le 9 mars dernier. Et la mise en place d’une consultation publique sur la question délicate des « implications énergétiques et climatiques des actifs numériques. »

Il y a tout juste trois semaines, le Président des États-Unis a signé un Décret ordonnant à ses agences fédérales d’examiner les implications effectives des cryptomonnaies. Avec comme principaux outils de mesure, six domaines d’enquêtes spécifiques. Ces derniers allant de la classique protection des consommateurs à l’innovation responsable, en passant par la stabilité et l’inclusion financières. Tout cela officiellement animé par une volonté de mieux estimer leur impact avant de les contrôler. Mais pour le coup en connaissance de cause.

Régulation

La secrétaire d'Etat au Trésor US, Janet Yellen, progresse sur le sujet crypto

Nathalie E. - 26 Mar 2022 - 11:14

Loin de la diabolisation de Bitcoin qui a encore cours de ce côté-ci de [...]

Lire la suite >>

Une décision qu’il est difficile d’écarter de la situation de tension internationale actuelle, issue des terres ukrainienne. Et dans les faits, un véritable concours de régulation initié entre la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) et la Securities and Exchange Commission (SEC). Toutes deux bien décidées à s’accaparer ce fruit défendu, aux promesses juteuses. Avec en parallèle de tout cela, la mise en place d’une consultation publique au sujet des « implications énergétiques et climatiques » des cryptomonnaies.

Une consultation publique sur les cryptomonnaies

Le conflit qui frappe l’Ukraine semble précipiter les tergiversations politiques à propos des cryptomonnaies. Mais également la mise en place de monnaies numériques (MNBC) jusque là bien enfermées dans les cartons des banques centrales. Avec en toile de fond, un Bitcoin présenté peut-être un peu trop rapidement comme la solution à toutes les sanctions internationales. Mais sans pour autant le débarrasser du classique poncif lié à la sécurité des investisseurs. Alors qu’il pourrait bien être l’un des principaux outils de lutte contre la crise actuelle, à destination des investisseurs individuels.

Tout cela sans oublier l’épineuse question de la consommation énergétique des cryptomonnaies. Avec en tête de file le Bitcoin et son Proof of Work (PoW). Une technologie certes énergivore, mais trop simplement réduite à une « pollution » par ceux qui ne prennent pas le temps d’en estimer la valeur et l’innovation effectives. Et un débat qui semble devenu l’affaire de chacun. Car la Maison-Blanche a annoncé en fin de semaine dernière une consultation publique sur le sujet.

Une consultation qui fait suite aux exigences de Joe Biden sur la question des « objectifs climatiques » que doivent respecter les cryptomonnaies. Et une procédure présentée comme une « demande d’informations » à l’attention des citoyens américains. Cela afin de solliciter leur avis sur de possibles « implications énergétiques et climatiques. »

Estimer l’impact écologique des cryptomonnaies

Car ce décret signé par Joe Biden exige que l’Office of Science and Technology Policy (OSTP) soumette un rapport complet sur le sujet. Cela afin d’identifier les facteurs réels – ou fantasmés – qui affectent positivement ou négativement l’empreinte écologique des cryptomonnaies. Raison de la mise en place de cette consultation publique. Avec comme objectif d’estimer les préoccupations de la population américaine sur ce dossier (dead-line fixée au 9 mai). Et des conclusions qui seront utilisées pour définir les exigences gouvernementales à propos de cette industrie naissante.

« En particulier, ce droit à l’information (RFI) sollicite des commentaires sur les protocoles, le matériel, les ressources, l’économie et d’autres facteurs qui façonnent l’utilisation de l’énergie et les impacts climatiques de tous les types d’actifs numériques. »

Difficile de dire si ce genre de consultation publique peut-être une bonne chose. Car le sujet de l’impact écologique des cryptomonnaies est souvent animé par des intervenants qui ne s’embarrassent pas d’une véritable connaissance du sujet. Mais ne s’agirait-il pas plutôt d’une sorte de sondage ? Cela afin de mesurer le degré de haine ou d’adoption rencontré par ces monnaies numériques au sein de la population américaine. Et d’adapter ensuite une stratégie de régulation qui soit représentative et surtout publiquement soutenue. Quoi qu’il en soit, les résultats seront intéressants à découvrir et pourraient bien être surprenants.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche