GTX – La plateforme de créance crypto qui associe CoinFLEX à… Three Arrows Capital

Il y a au moins une certitude avec le secteur des cryptomonnaies, ce n’est pas l’éthique – ou les remords – qui étouffe certains de ses membres. Avec un marché baissier dont la principale utilité, même très douloureuse, est d’opérer un nettoyage par le vide de ces acteurs indélicats aux dents longues. Pourtant certains d’entre eux reviennent par la fenêtre, à peine la porte claquée sur leurs nez. Dernier exemple en date, les fondateurs déchus de Three Arrows Capital (3AC) en train de développer une plateforme de créance crypto en partenariat avec les cofondateurs de l’exchange en cours de restructuration coinFLEX. Son nom : GTX !

17 janvier 2023 - 12:00

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

Tout cela aurait pu être une simple blague, presque drôle, si cette information n’avait pas été réelle. Avec comme ingrédients principaux, toutes les pires expériences récentes du secteur des cryptomonnaies mixées dans une bouillie appelée GTX. Un nom approchant volontairement de FTX pour des raisons évidentes : son ambition de « dominer » le marché de la créance crypto en plein boom suite à l’effondrement de nombreux projets de cet écosystème.

Un projet dont les têtes d’affiche ne sont autres que Su Zhu et Kyle Davies, fondateurs controversés et déchus du fonds spéculatif Three Arrows Capital (3AC). Mais également Mark Lamb et Sudhu Armugan, cofondateurs de la plateforme CoinFLEX toujours en train de tenter d’échapper à la faillite. Une dream team d’un goût douteux en train de faire face à la colère d’une part importante de l’écosystème crypto. Car rien ne va dans cette plateforme GTX visiblement à la recherche de 25 millions de dollars pour voir le jour…

Plateformes d'échanges

FTX - Sa disparition n'est pas le plus gros problème des investisseurs cette année

Hugh B. - 15 Dec 2022 - 10:30

Alors que les investisseurs sont encore en train de fuir les exchanges pour [...]

Lire la suite >>

GTX – Une plateforme pour les créances crypto

La violence de ce marché baissier aurait pu permettre de faire prendre conscience d’une certaine évolution nécessaire du secteur des cryptomonnaies. Une maturité dont l’ambition a toutefois été balayée sans ménagement suite à l’engouement déclenché par le memecoin BONK sur le réseau Solana. Et le dernier épisode en date pourrait bien être la plateforme GTX, dont le développement a été révélé hier par le média The Block.

Avec comme principal accueil, la colère de la communauté crypto peu désireuse de voir ressurgir les membres de Three Arrows Capital, ou un exchange au nom bien trop proche de FTX. Certains allant même jusqu’à plaisanter sur le fait que ce choix douteux réside simplement dans le fait que le « G » vient après le « F » dans l’alphabet. Le tout en partenariat avec les membres fondateurs de la plateforme CoinFLEX décidément bien embêtée par ces révélations. Au point de devoir clarifier les choses dans une publication sur le sujet.

« Nous comprenons qu’il y a eu des spéculations dans les médias et nous écrivons pour clarifier les idées fausses sur les fuites concernant le projet d’échange « GTX ». (…) La création d’un marché pour les créances commerciales est une évolution de l’engagement de CoinFLEX à créer des marchés financiers ouverts et transparents. Tous les nouveaux fonds levés seront utilisés pour la croissance opérationnelle, ce qui, selon nous, augmentera la valeur pour les créanciers de CoinFLEX« 

CoinFLEX

Plateformes d'échanges

La nouvelle direction de FTX a récupéré plus de 5 milliards de dollars d'actifs

Nathalie E. - 12 Jan 2023 - 11:58

Un espoir pour les utilisateurs lésés de FTX ? D'après un représentant de [...]

Lire la suite >>

GTX – Que propose concrètement ce projet ?

Et comme l’explique The Block, cette plateforme GTX aurait pour vocation de proposer « aux déposants la possibilité de transférer les réclamations liées à l’exchange de crypto FTX également effondré pour un crédit immédiat dans un jeton appelé USDG ». Et cette (trop) simple explication soulève immédiatement une question nécessaire. Y a-t-il réellement quelqu’un pour penser que la solution au carnage de FTX est la création d’une énième cryptomonnaie improbable ? Pourtant il n’y a aucun doute à avoir sur le fait que cet airdrop douteux saura trouver son public…

Un marché de la créance estimé à 20 milliards de dollars, selon les membres de ce projet. Car au-delà de l’effondrement de FTX, cette offre concerne également les victimes de Celsius ou Voyager, entre autres. Pourquoi se limiter étant donné le nombre d’opportunités représentées par l’accumulation de faillites sans précédent dans le secteur des cryptomonnaies… Et même si CoinFLEX a depuis démenti que le nom de cette plateforme serait bien GTX, sous la pression de l’écosystème, son lancement pourrait bien intervenir en février.

Plateformes d'échanges

La nouvelle direction de FTX a récupéré plus de 5 milliards de dollars d'actifs

Nathalie E. - 12 Jan 2023 - 11:58

Un espoir pour les utilisateurs lésés de FTX ? D'après un représentant de [...]

Lire la suite >>

Quoi qu’il en soit ce projet a très bien été décrit par Nic Carter, partenaire fondateur de Castle Island Ventures. Car il compare cette plateforme GTX a « des incendiaires retournant sur les lieux du crime en colportant des seaux d’eau à leurs victimes« . Et ce sera la conclusion de cet article.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche