MetaMask – Prêt à abandonner l’écosystème Apple et son « abus de monopole »

03 décembre 2022 - 09:00

Temps de lecture : 2 minutes

Par Hugh B.

L’évolution du secteur des cryptomonnaies repose sur une vision Web3 d’Internet. Une mutation encore difficile à cerner dans laquelle s’engouffrent pourtant déjà les mastodontes du Web2, afin d’échapper au sort historiquement réservé aux dinosaures. Le problème est que c’est justement leur absence qui est censée définir ce nouvel espace numérique décentralisé. Et de toute évidence, ce changement de paradigme devra se faire dans la douleur. Car le co-fondateur de MetaMask, Dan Finlay, appelle à abandonner (dump) l’écosystème Apple.

Dans le secteur des cryptomonnaies, la multinationale des GAFAM Apple est en train de devenir le principal ennemi à abattre. Cela du fait de sa politique d’entreprise principalement construite autour d’un verrouillage minutieux de ses fonctionnalités et services.

Une dynamique en totale opposition avec la vision présentée comme Web3 de cette économie numérique décentralisée, qui peine encore à trouver une définition évidente. Et la volonté improbable d’Apple de taxer les frais de transfert des jetons NFTs depuis le Coinbase wallet semble mettre le feu aux poudres. Car le co-fondateur du portefeuille MetaMask, Dan Finlay, y voit un « abus de monopole » insupportable.

Jetons NFT

L'improbable raison pour laquelle Apple bloque les envois de NFTs avec Coinbase wallet

Hugh B. - 02 Dec 2022 - 10:30

Le secteur des cryptomonnaies a des règles bien précises qui se conjuguent [...]

Lire la suite >>

MetaMask – Prêt à « abandonner l’écosystème Apple »

Il existe deux camps distincts dans les rangs des géants actuels d’Internet. Ceux qui adoptent – et souhaitent absorber – les cryptomonnaies et leurs fonctionnalités dérivées, comme Facebook récemment devenu Meta. Et les amateurs d’abus de monopole du Web2 comme Apple, bien décidés à ne pas céder de terrain à cette économie numérique en devenir. Un combat de David contre Goliath déjà perdu d’avance, selon certains. Mais un véritable changement de paradigme pour d’autres qui voient dans cette opposition la mort programmée d’un Web2 accroché à ses dérives et privilèges.

Et c’est bien évidemment dans ce second camp que s’inscrit Dan Finlay, co-fondateur du portefeuille emblématique MetaMask. En partie car il comprend bien qu’après le blocage improbable, mais pourtant bien réel du Coinbase wallet, « tous les autres portefeuilles (seront) les suivants. » En effet, selon lui cette entrave à la croissance de l’écosystème des cryptomonnaies représente « une voie de censure » intolérable. Et afin de s’y opposer, la communauté crypto doit s’unir pour « trouver une solution viable, afin que les utilisateurs finaux puissent continuer à avoir la liberté d’effectuer des transactions et que la technologie puisse prospérer ».

« Je serai absolument solidaire dans ce cas. Et je suppose que MetaMask (MM) et tous les autres portefeuilles sont les prochains. Je suis prêt à abandonner l’écosystème Apple. Sa taxe de 30% est un abus de monopole. Tim Cook a enfilé le déguisement de Big Brother. »

Dan Finlay

Jetons NFT

NFT - La commission de 30% prélevée par Apple ne passe pas

Jordan P. - 27 Sep 2022 - 13:30

Apple avait finalement décidé d'autoriser la vente de jetons non fongibles [...]

Lire la suite >>

Une prise de position idéologique et radicale de Dan Finlay qui ne fait que rejoindre d’autres opposants symboliques à cette politique d’Apple. Comme par exemple Tim Sweeney, PDG de la société Epic Games ou encore Ryan Wyatt, à la tête de Polygon Studios. Ces derniers ayant tous en travers de la gorge le racket de 30% imposé par Apple dans le cadre de chaque transaction effectuée sur son App Store. Pourtant, dans le même temps, cette commission a été acceptée par Instagram dans le cadre de son intégration des NFTs. Changement de paradigme…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche