Metaverse et Gaming

Meta va licencier massivement

07 Nov 2022 - 10:28

Après Twitter repris vigoureusement en main par Elon Musk, le géant des réseaux sociaux Meta, qui a précocement et massivement misé sur le métavers, pourrait procéder au licenciement de plusieurs milliers de ses employés.

Meta dévisse, les salariés trinquent

D’après les informations du Wall Street Journal, la maison-mère de Facebook, Instagram et WhatsApp  s’apprêterait à entamer un plan social d’envergure qui pourrait être le plus conséquent du secteur. Après la pandémie qui a largement bénéficié à la croissance de ses revenus, les derniers résultats trimestriels ont montré un bénéfice net en chute de 52% sur un an. Le lendemain de leur publication, le titre du groupe de Mark Zuckerberg a dégringolé de 24,5%.

Nous affrontons un environnement macroéconomique instable, une concurrence accrue, des problèmes de ciblage publicitaire et des coûts en hausse pour nos investissements de long terme, mais je dois dire que nos produits ont l’air de s’en sortir mieux que certains commentaires ne le suggèrent.

Mark Zuckerberg, PDG de Meta

En dépit de la déclaration de Zuckerberg post résultats qui se veut plutôt encourageante, du point de vue des ressources humaines, l’avenir s’annonce sombre. Le couperet devrait tomber ce mercredi. Et il devrait concerner plusieurs milliers d’employés sur les quelques 87 000 salariés de Meta.

Des licenciements massifs dans tout le secteur de la tech

Meta n’est pas le seul à réduire ses effectifs. Avec le ralentissement économique mondial, les entreprises de la tech payent le prix fort. Dans ce contexte, de nombreux annonceurs revoient leur budget marketing à la baisse, fragilisant les géants du secteur qui se tournent vers la coupe sèche de leurs effectifs pour réduire drastiquement leurs coûts. De fait, Twitter n’est pas le seul à sèchement congédier ses employés. Stripe et Lyft se sont respectivement séparés de 14 % et 13 % de leurs salariés. Quant à Snap qui est la maison-mère de Snapchat, elle a annoncé un licenciement de 20 % de ses employés. D’autres entreprises du web3 s’y sont aussi résolues comme Dapper Labs.

Pour Meta, la raison majeure tient à son nouveau modèle commercial qui peine à décoller. Axé sur le métavers, comme son rebranding l’indique, dans lequel l’entreprise a englouti 21 milliards de dollars depuis deux ans, son repositionnement à marche forcée a asséché la formidable machine à liquidités qu’était Facebook. Le deuxième trimestre était déjà catastrophique.

Metaverse et Gaming

Meta - Entre pertes records et volonté de "posséder l'intégralité du métavers"

Hugh B. - 28 Jul 2022 - 11:00

L’arrivée du géant Facebook dans le métavers a tout de la fausse bonne [...]

Lire la suite >>

Et si l’année dernière, les pertes avaient atteint le chiffre à peine croyable de 10,2 milliards de dollars, de toute évidence, 2022 pourrait bien être pire encore pour l’entreprise.

Certes, l’ambiance est à la morosité, mais c’est sans doute le moment propice pour s’aventurer dans l’univers des cryptomonnaies en procédant de façon prudente et avertie (formez-vous !). Aussi, si vous vous sentez prêt, ne tardez plus pour vous inscrire sur l’exchange Bybit (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche