Finance Décentralisée (DeFi)

Uniswap – Un exercice de transparence qui tourne mal

22 Nov 2022 - 12:00

Il est encore un peu tôt pour parler de conséquences positives en lien à l’affaire FTX. Pourtant, l’exercice de transparence qui semble animer l’écosystème des cryptomonnaies pourrait bien entrer dans cette catégorie. Car de nombreuses plateformes – principalement centralisées – exposent leurs avoirs afin d’éviter tout malentendu fâcheux. Une dynamique dans laquelle a visiblement voulu s’inscrire la plateforme décentralisée Uniswap (UNI). Et le résultat n’est pas aussi positif que prévu…

À la différence des plateformes centralisées, Uniswap n’a pas besoin de publier la liste de ses avoirs en cryptomonnaies. Cela pour la simple raison qu’il ne s’agit pas d’un exchange dépositaire, mais d’une version décentralisée (DEX) dont le principe est de ne jamais posséder les fonds de ses utilisateurs. Pourtant, cela n’a pas empêché la structure Uniswap Labs de publier un article sur son blog au sujet de ses « engagements en matière de confidentialité. » Et ce qui devait être une preuve de transparence s’est rapidement transformé en procès.

Plateformes d'échanges

Binance - CZ propose une "transparence totale" grâce au Proof-of-Reserves

Hugh B. - 09 Nov 2022 - 09:00

La journée d’hier a sans aucun doute été l’une des plus intenses [...]

Lire la suite >>

Uniswap – Transparence vs collecte de données

La question n’est pas de savoir quel degré de surveillance les utilisateurs du secteur des cryptomonnaies peuvent accepter. Mais plutôt de bien comprendre que cette manière de procéder – censée appartenir au Web2 – n’a rien à faire au sein de cette économie numérique. Une réalité que semble avoir compris la structure Uniswap Labs qui affirme accorder une importance capitale à la protection de « la confidentialité et les données des utilisateurs. » Cela dans une dynamique censée opposer « philosophiquement sur de nombreux points » le Web2 des GAFAM et un Web3 encore difficile à cerner. Mais alors, que s’est-il passé ?

« Avec des innovations autour de la blockchain, le Web3 vise à récupérer la confidentialité et le choix des utilisateurs après des décennies d’entreprises Internet qui l’ont érodé. Uniswap Labs partage ces valeurs et s’efforce d’être un leader dans cet effort. C’est pourquoi nous publions aujourd’hui une nouvelle politique de confidentialité – nous voulons être parfaitement clairs sur les données que nous protégeons et sur la manière dont nous utilisons les données que nous collectons. La transparence est essentielle. Nous ne voulons jamais que nos utilisateurs soient surpris. »

Uniswap Labs

Mais il ne suffit pas d’affirmer les choses pour s’y inscrire. Une réalité à laquelle vient de se heurter la structure Uniswap Labs, face à l’apparente contradiction qui réside dans ses déclarations. Car d’un côté elle annonce s’efforcer « d’être un leader dans cet effort » de confidentialité et de respect de ses utilisateurs. Mais tout en abordant dans le même temps la question de la manière dont elle va utiliser les données qu’elle collecte. Cela tout en pensant qu’un simple exercice de transparence va permettre de faire passer une pilule qui a fait bien plus que simplement « surprendre » ses utilisateurs.

Jetons NFT

Vitalik Buterin - Des NFTs "furtifs" pour plus de confidentialité

Hugh B. - 09 Aug 2022 - 16:30

Les développements en relation aux jetons NFT vont – fort heureusement [...]

Lire la suite >>

Uniswap – Un « dangereux précédent »

Car le fait est avéré et se vérifie sans cesse. Ce sont bien les utilisateurs des protocoles décentralisés qui sont en charge de la surveillance de leur respect des principes cryptographiques. Car la tendance actuelle à une plus grande adoption des cryptomonnaies passe bien souvent par une révision à la baisse d’un degré de décentralisation nécessaire. Et une déviation critique vers un modèle d’économie Web2 qui finit par déclencher des catastrophes comme FTX. Raison probable pour laquelle les récentes déclarations d’Uniswap représentent un « dangereux précédent » pour certains membre de la communauté crypto, comme le protocole Firo tout spécialement axé sur la confidentialité.

« Bien que nous ayons le plus grand respect pour ce qu’Uniswap a construit, nous rejetons fermement l’incorporation de la collecte de données pour suivre le comportement des utilisateurs et l’activité on-chain. Cela crée un dangereux précédent pour les DEX. »

Firo

Car Uniswap garanti que les informations personnellement identifiables ne sont pas collectées (nom, prénom, mail, adresse postale, adresse IP…). Mais elle s’autorise tout de même à prélever certaines données présentées comme publiques sur la blockchain. C’est-à-dire, par exemple, le navigateur utilisé, le système d’exploitation installé sur l’ordinateur et les interactions de ses utilisateurs avec certains fournisseurs de services. Et même si cela peut paraître classique dans une vision de l’Internet actuel, ce genre de pratique pose question lorsqu’elle est mise en place dans le secteur des cryptomonnaies.

Et le véritable problème est que ce genre de pratique semble se généraliser. Car la plateforme Uniswap ne serait visiblement pas la seule structure décentralisée à opérer ce genre de collecte. C’est en tout cas ce qu’explique OwenP vis-à-vis du DEX Spooky Swap (BOO). Et cela servira de conclusion à cet article.

« Nous avons été contactés chez Spooky Swap par un fournisseur d’infrastructure qui nous a posé des questions sur notre backend et quelles informations nous conservions. Nous avons été choqués par la question. Et la réponse a été « aucunes, bien évidemment ». »

OwenP

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche