Ethereum

EIP-1559 vs Opensea – Leader du burn d’ETH sur le réseau Ethereum

12 Août 2021 - 09:05

Le marché des cryptomonnaies est toujours surprenant et en phase de développement. Une réalité qui permet de donner lieu à des retournements (flippening) inattendus. Mais aussi de faire apparaître de nouvelles unités de mesure. Une évolution permanente qui vient régulièrement ébranler les certitudes à peine acquises quant aux leaders de ce secteur. Constat qui s’applique tout particulièrement au bouillonnant réseau Ethereum. Et dont le principal DEX Uniswap occupe presque tous les records. Mais il semble que le marché des NFTs soit récemment passé par là. Car la plateforme Opensea est devenue depuis peu la plus grande consommatrice de ses frais de gas. Mais également la source d’une destruction massive d’ETH.

Il y a différentes manières de mesurer la force d’un projet dans le domaine des cryptomonnaies. Et lorsqu’il s’agit du réseau Ethereum, les frais de gas sont très utiles. Car ils ne représentent pas uniquement la facture souvent douloureuse que ses utilisateurs doivent régler pour réaliser leurs transactions. Mais bien une donnée qui permet de savoir quels volumes sont traités et quelle proportion cela représente sur l’ensemble de cette blockchain. Un domaine où la plateforme Uniswap occupe une place centrale en forme de dominance. Mais rien n’est acquis, même pour la licorne leader du secteur. Surtout depuis la récente mise en place de l’EIP-1559.

Uniswap Labs restreint l’accès à plus de 100 jetons pour des raisons réglementaires

Car l’explosion actuelle du marché des NFTs vient bouleverser cet équilibre déjà précaire. Cela avec des volumes de transaction et des niveaux de prix qui sont sans précédent. Et des plateformes comme Opensea qui émergent dans ce qui reste pour certains une bulle spéculative en cours de gonflement. Mais dont la portée et le succès semblent ne pas connaître de limites si l’on en croit la dernière hype de secteur des EtherRocks. Ces rochers de compagnies qui se vendent à des prix qui dépassent les 100 000$ l’unité. Sans commentaire…

La championne du burn d’ETH

Une réalité actuelle de ce marché des NFTs qui mettra chaque investisseur face à ses convictions en matière de spéculation. Mais qui dans le même temps permet à la plateforme Opensea de découvrir une position qu’elle n’avait probablement même pas espéré de si tôt. Cela en figurant comme la principale origine de destruction d’ETH dans le domaine en pleine mutation des frais de gas du réseau Ethereum. Le tout avec un total cumulé de 3900 unités sur la dernière semaine, qui correspond à une moyenne de 1,5 million de dollars chaque jour.

Une spécificité qui est la conséquence directe de la toute récente mise en fonction de l’EIP-1559 le 5 août dernier. Et dont le but est de faire disparaître une partie de ces frais lors de chaque opération effectuée. Une nouveauté dans le secteur qui a visiblement donné lieu à un classement du nom d’Ethereum Top 10 Burners Racing. Et qui laisse de toute évidence les swaps de la plateforme Uniswap (actuellement à 30$ en moyenne) loin derrière la revente de jetons NFT sur le marché secondaire d’Opensea. Cela pour un total d’ETH détruits sur l’ensemble du réseau estimé à plus de 94 millions de dollars (31 000 ETH) depuis sa mise en place.

Opensea explose les frais de gas

Ce qui veut dire que la plateforme Opensea comptabilise à elle seule plus de 2,4 millions de dollars de ces frais, soit presque 13% de ce volume sur les dernières 24h. Cela pour « seulement » 2,34 millions de dollars consommés par les V2 et V3 d’Uniswap additionnées. Et 1,3 million de dollars pour le stablecoin USDT toujours bien placé sur ce podium. Une différence qui a récemment connu un point culminant avec un total de 2,9 millions pour Opensea contre à peine 1,9 million pour Uniswap sur la journée du 10 août dernier. Et il semble que rien ne permette de penser que cela va changer dans un avenir proche.

Fait intéressant, la seconde place de ce classement est actuellement occupée par le projet de crypto-gaming Axie Infinity. Cet OVNI de l’univers des NFTs qui explose tous les records, avec sa cryptomonnaie AXS à ta tête d’une envolée de son cours de plus de 2000% sur les dernières semaines. Ce qui lui permet également de se placer en bonne position dans le Top 10 de la course de ces destructeurs d’ETH. Cela avec une 3e position pour ses 1800 unités d’ETH détruites depuis le 5 août, soit une moyenne de presque 700 000$/jour. Le tout pour un total de frais de gas consommés qui dépasse le million de dollars sur les dernières 24h.

Une réalité qui s’inscrit donc dans cette nouvelle version de la gestion des frais sur le réseau Ethereum. Et qui fait actuellement de la plateforme Opensea la principale actrice du caractère nouvellement déflationniste de sa cryptomonnaie ETH. Une réalité qui déchaîne les passions depuis la mise en place du controversé, mais dorénavant effectif EIP-1559. Et qui démontre que même si les frais de gas n’ont pas réellement diminué, leur destruction partielle est dorénavant à prendre en compte. Cela au point de devenir cette nouvelle unité de mesure des principaux acteurs du réseau Ethereum.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche