Le Forum Économique Mondial (FEM) préfère-t-il les stablecoins au dollar ?

Les stablecoins ont le vent en poupe. Ces jetons, souvent adossés au dollar, permettent de réaliser des paiements en évitant la forte volatilité des cryptomonnaies classiques. Leur nombre ne fait qu’augmenter. Et les institutions commencent à s’y intéresser sérieusement (crypto-euro, crypto-yuan).  Le dollar traditionnel peut commencer à trembler…

Leur petit nom est stablecoins. C’est un sujet récurrent dans l’univers de la cryptomonnaie et surtout une nécessité, pour permettre une adoption plus grande des monnaies numériques par le grand public. Elles utilisent la technologie blokchain pour proposer des alternatives aux devises traditionnelles. Mais cette fois-ci, c’est le Forum Économique Mondial (FEM), plus connu sous le nom de Forum de Davos, qui les encense dans un article daté du 26 novembre et publié sur son site officiel. Le titre laisse songeur : ce type de monnaie numérique pourrait construire une économie mondiale plus durable.

“L’un des principaux moyens par lequel les stablecoins pourraient contribuer à une économie mondiale plus résiliente consiste à atténuer certaines des menaces potentielles posées par la domination du dollar américain (USD) sur les réserves mondiales en devises.” – FEM

La stabilité, un (en)jeu permanent

La position de la FEM est inattendue. Elle signifie un changement de cap qui pourrait bien mettre du plomb dans l’aile du leader incontesté dans le domaine : le dollar américain (USD). Une monnaie qui représente plus de 60% des réserves de change mondiales. Ces réserves sont la clef de voûte de la stabilité des monnaies FIAT.

Dollar USD stablecoins FEM

En réalité, les banques centrales les utilisent pour maintenir un taux de change fixe, en particulier dans les pays en voie de développement. Au contraire, les pays dont le taux de change est considéré comme stable, comme les États-Unis ou les pays de la zone euro, ont généralement peu de réserves de change. Tout simplement parce qu’ils n’en ont pas besoin pour soutenir la valeur de leur monnaie.

Ce qui est rare est un obstacle à la croissance mondiale

Au contraire, les pays émergents tendent à augmenter considérablement le niveau de leurs réserves de change, pour éviter de vivre les crises qu’ont connues le Mexique ou l’Asie du Sud-Est dans les années 1990. Cela revient à limiter ses importations et donc sa consommation, de façon à dégager une épargne en dollars. Cette épargne sera ensuite placée aux États-Unis, généralement en titres de dette publique qui sont actuellement mal rémunérés. En réalité, cette logique participe à renforcer la toute-puissance du dollar USD !

“Selon le FMI, le dollar américain (USD) représente 62% de toutes les réserves de change des banques centrales au premier trimestre de 2019, tandis que le PIB des États-Unis représente 15% du PIB mondial.” – FEM

Monnaies mondiales et stablecoins

Mais cela pose un réel problème, car ces réserves en dollars américains sont retirées de la circulation. La rareté mondiale des USD disponibles devient alors un obstacle majeur pour les exportateurs américains. Cela élargit le déficit commercial et pèse sur la croissance économique.

Les stablecoins, la monnaie de demain ?

La réalité des monnaies actuelles engendre régulièrement un coût important qui est engagé lorsqu’il est question de transferts de fonds internationaux. La FEM souligne que cela peut représenter des frais allant jusqu’à 10% de la valeur totale de chaque transaction. Une réalité qui n’existe pas dans l’univers de la cryptomonnaie où les frais sont minimes, un atout majeur de ces monnaies numériques, en plus de leur rapidité d’exécution.

Les stablecoins pourraient “étendre la portée du crédit aux particuliers et aux petites entreprises d’un pays à l’autre en réduisant l’exposition au risque de change et aux frais élevés liés aux réseaux de paiement internationaux.”

Cette question des stablecoins d’États est un enjeu actuel. Les États-Unis eux-mêmes sont en train d’étudier la possibilité d’un crypto-dollar. Les BRICS, groupement de pays émergents, font de même. Pendant ce temps, l’Europe se penche sur l’éventualité d’un crypto-euro.

Dollar

La FEM conclut cette étude par une affirmation simple. La mise en place de ces jetons numériques stables doit se faire selon un modèle différent de celui des monnaies FIAT. Pour éviter de remplacer l’hégémonie des dollars (USD) par une autre monnaie, aussi numérique soit-elle. Il existe actuellement plus de 200 projets de stablecoins. Le plus connu reste le Tether (USDT). Mais les choses changent très vite, et les enjeux sont énormes. Le point central reste l’interopérabilité de ces futures monnaies, pour augmenter l’évolutivité, la vitesse et la sécurité économique et transactionnelle.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

Commentaires

diam elit. vel, pulvinar neque. vulputate, felis et,
54 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez