Jetons NFT

80% des NFTs sur Ethereum seraient détenus par seulement 17% de baleines

22 Oct 2021 - 09:19

Le marché des cryptomonnaies bénéficie d’une jeunesse à l’image de son instabilité. Ce qui est encore plus vrai pour les jetons NFT dont la véritable explosion ne date que de quelques mois. Mais cela n’empêche visiblement pas des scénarios toujours identiques de se reproduire. Avec des bulles spéculatives dont on se demande si elles vont réellement finir par exploser. Ou s’il ne s’agit pas tout simplement de la physionomie d’un secteur à l’innovation permanente. Le tout fortement dominé par une horde de baleines avides qui avalent tout ce qui se présente en quantités astronomiques. Bienvenue dans l’univers des whales NFT.

Certaines données récentes laissent penser que les baleines de Bitcoin se dégonflent. Une espèce en voie de disparition, mais dont la raréfaction ne s’applique cependant qu’aux plus gros spécimens. Cela au profit de mammifères à la taille plus modeste, dans un environnement où prendre des profits par millions de dollars peut parfois s’avérer intéressant. Une réalité dont on peut se demander s’il ne s’agit pas tout simplement d’un déménagement opportun vers des eaux plus rentables. Car lorsque le BTC laisse encore imaginer un X3 dans les prochains mois, d’autres secteurs explosifs offrent des perspectives de rendements bien plus importants.

Car d’autres données indiquent une forte concentration de baleines dans le secteur en pleine ébullition des jetons NFT. Et même si rien ne permet de savoir si elles se sont développées sur place ou non, leur appétit reste identique. Des chiffres qui ne concernent dans le cas présent que ceux ayant été développés sur le réseau Ethereum. Mais cela représente tout de même la plus grosse partie de ces objets de collection numériques d’un nouveau genre. Avec comme conséquence directe, des lancements chaotiques au cours desquels il est quasiment impossible d’obtenir ne serait-ce qu’un exemplaire de la prochaine série de personnages inutiles à la valeur néanmoins explosive.

Les baleines se nourrissent de NFTs

Un constat issu d’une récente étude menée par la structure d’analyse on-chain Moonstream. Avec comme sujet d’analyse plus de 7 millions de transactions enregistrées sur le réseau Ethereum dans le domaine des NFTs. C’est-à-dire ces jetons ERC-721 qui en représentent l’ossature numérique. Et dont les déplacements ont été observés entre le 1er avril et le 25 septembre de cette année. Une recherche qui s’arrête néanmoins aux portes de ses layers 2 qui ne sont visiblement pas concernés. Cela même s’ils acceptent des normes identiques pour ces jetons non fongibles.

« Notre analyse porte sur 1 145 767 blocs ayant généré une activité de transfert pour 7 020 950 jetons provenant de 9 292 contrats NFT sur 727 102 adresses. Ces mints (créations, ndlr) et transferts forment le noyau de l’ensemble de ces données. » – Moonstream

Et le résultat est visiblement sans appel. Car il semble que plus de 80% de ces jetons NFT soient en la possession de seulement 17% d’adresses Ethereum en relation à ce secteur. Une répartition qui réveille de toute évidence le spectre de ces baleines omniprésentes dans l’univers des cryptomonnaies. Et qui laisse 83% des autres investisseurs dans le domaine face à quelques miettes à se partager. À moins de passer ensuite et inévitablement par les prix fixés – et gonflés – par ces gros détenteurs sur les différents marchés secondaires. Mais tout n’est peut-être pas aussi sombre.

Un marché des NFTs qui « reste ouvert »

Car dans le même temps, la structure Moonstream affirme que le marché des jetons NFT reste néanmoins ouvert aux petits investisseurs. Et cela malgré cette « grande inégalité » qui semble indiquer le contraire. Mais uniquement car elle le compare à « des marchés conventionnels » qui reposent sur les mêmes disparités systémiques. Ce qui n’est pas forcément une bonne chose ou même rassurant. Et avec une nuance nécessaire qui explique que « bon nombre de ces propriétaires sont des marchés et des chambres de compensation comme OpenSea, Nifty Gateway et d’autres plateformes du même genre ».

Piratage

Scandale chez Opensea - Il achetait des NFTs en secret avant qu'ils n'explosent

Hugh B. - 16 Sep 2021 - 11:00

Le marché des cryptomonnaies est bien souvent critiqué pour la trop grande [...]

Lire la suite >>

« Notre analyse brosse un tableau du marché des NFTs sur Ethereum comme ouvert et libre qui présente les mêmes types de disparités de richesse que les marchés conventionnels. Il fournit également une validation précoce de la viabilité de l’entropie de propriété comme moyen de quantifier l’utilité extrinsèque des contrats NFT. » – Moonstream

En effet, le rapport de Moonstream explique également que le marché des NFTs sur le réseau Ethereum « reste ouvert ». Car « la grande majorité de ses participants sont de petits acheteurs qui effectuent probablement leurs achats manuellement ». Cela très certainement au prix de nuits blanches et de sueurs froides. Mais sur un marché qui impose (encore ?) « peu de barrières à l’entrée pour ceux qui souhaitent y participer ». Tout en acceptant que des baleines naviguent en eaux troubles à la recherche de la prochaine collection à ratisser…


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche