BUSD – Un trou de 1 milliard de dollars dans la garantie du stablecoin de Binance ?

La situation actuelle est finalement assez simple. Quand on commence à creuser, il faut s’attendre à faire des découvertes inattendues. Et dans le secteur des cryptomonnaies, cette fouille systématique a été en grande partie déclenchée par l’effondrement de la plateforme FTX. Un exercice que le fondateur de Binance, Changpeng Zhao (CZ), a rapidement appelé « transparence ». Pourtant, selon les dernières études menées, son stablecoin BUSD manquerait cruellement de garanties, parfois à hauteur de 1 milliard de dollars. Explications…

11 janvier 2023 - 10:30

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

Le problème de plus en plus évident avec les structures centralisées implantées dans le secteur des cryptomonnaies est leur capacité à s’arranger avec les chiffres. En particulier lorsqu’il s’agit de garantir des stablecoins de grande envergure comme l’USDT de Tether, l’USDC de Circle et dans le cas présent la version BUSD de Binance. Car, malgré les années pour certains, aucun n’offre encore la transparence nécessaire afin de rassurer pleinement leurs utilisateurs.

Et à chaque fois que l’un d’entre eux annonce être arrivé à cet équilibre, de nouvelles révélations viennent expliquer que les choses ne sont pas aussi simples. Une situation qui touche actuellement le stablecoin BUSD lancé par Binance en 2019. Une cryptomonnaie stable supervisée par la fintech Paxos, dont le rôle est de s’assurer que chaque unité est bien garantie par un dollar USD effectif. Avec ce petit supplément non négligeable d’être une société réglementée par le Département des services financiers de l’État de New York. Pourtant…

Stablecoins et MNBC

Stablecoin BUSD - Pire que ses concurrents USDT et USDC ?

Hugh B. - 21 Sep 2022 - 16:30

La plateforme Binance semble bien décidée à faire de son stablecoin BUSD [...]

Lire la suite >>

BUSD – Le stablecoin made in Binance

Le stablecoin BUSD enregistre une hausse importante de son utilisation et, de ce fait, de la création de nouvelles unités dont la garantie est censée être vérifiée par Paxos. Cela en grande partie depuis que la plateforme Binance a obligé ses utilisateurs à « préférer » cette option sur sa bourse centralisée. Et alors même que cet exchange écrase littéralement la concurrence avec 92% des volumes spot à la fin de l’année 2022. Cela dans une situation de monopole qui a définitivement du mal à correspondre avec l’esprit de décentralisation à l’origine de cette économie numérique.

Quantité totale (supply) disponible de stablecoins

En effet, depuis la mise en place de cette option obligatoire sur Binance la quantité totale disponible (supply) en stablecoin BUSD a passé pour la première fois la barre des 20 milliards de dollars. C’est-à-dire plus de 16% de parts de ce marché devenu très concurrentiel. Et une présence sur de nombreuses autres blockchains que la seule et native Ethereum (ETH), comme Avalanche (AVAX), Polygon (MATIC) et Tron (TRX). Mais également – et c’est là que les choses se compliquent – le réseau de la Binance Chain (interne à l’exchange) et de la BNB Chain, initialement connu sous le nom de Binance Smart Chain (BSC).

« À première vue, il semblerait que le BUSD sur la Binance Chain, ou la Binance Smart Chain lancée en 2020, était soutenu par des dollars réels détenus par Paxos sur un compte bancaire supervisé par le Département des finances de l’État de New York. Mais en réalité, les données récoltées sur la blockchain de Binance ont raconté une tout autre histoire« 

Patrick Tan

Plateformes d'échanges

La BSC devient BNB Chain - Que se cache-t-il derrière cette opération stratégique ?

Hugh B. - 16 Feb 2022 - 09:33

Il y a différentes manières d’identifier une entreprise qui génère [...]

Lire la suite >>

BUSD – Un trou de 1 milliard de dollars

Car la société Paxos ne contrôle que les stablecoins créés et garantis sur la blockchain Ethereum. Et dans les faits, au moins en théorie, chaque BUSD déployé sur un autre réseau doit donner lieu à la création d’un Binance-Peg BUSD. Une sorte de version enrobée à laquelle correspond sa valeur bloquée sur Ethereum. Le tout avec une équivalence de 1:1 en dollar USD. Pourtant les choses ne sont pas aussi simples… ou transparentes.

En effet, selon les données on-chain collectées par Jonathan Reiter et Patrick Tan de la société d’analyse blockchain ChainArgos, il existe un bug dans cette matrice. Car la différence entre le montant en Binance-Peg BUSD circulant sur la Binance Chain et ce qui était encore la Binance Smart Chain aurait visiblement connu quelques divergences en comparaison de la quantité de BUSD officiellement validée par Paxos sur Ethereum. Cela sous la forme d’un manque de garantie estimé à 1 milliard de dollars détecté à trois reprises entre 2020 et 2021. C’est-à-dire plus ou moins 10% de la quantité disponible de stablecoin BUSD à cette époque !

« Une partie du problème était bien sûr que le BUSD sur Ethereum par rapport au BUSD sur Binance Chain et Binance Smart Chain signifiait des choses totalement différentes, bien qu’en surface, ils semblaient identiques. Et même si Binance frappait joyeusement le BUSD sur ses propres blockchains, d’abord Binance Chain puis Binance Smart Chain, ce n’est qu’en avril 2022 que Paxos a clarifié la différence ici« 

Patrick Tan

Stablecoins et MNBC

Stablecoin Trust Act - Un cadre légal pour simplifier leur réglementation

Hugh B. - 22 Dec 2022 - 10:30

Dans la liste des fléaux développés en relation aux cryptomonnaies, les [...]

Lire la suite >>

Un problème mis en évidence uniquement sur les réseaux gérés par la plateforme Binance, plus gros consommateurs de BUSD. Mais une situation qui pourrait tout autant être identique sur les autres blockchains où l’utilisation de ce stablecoin reste néanmoins anecdotique. Sachant qu’aucune véritable communication officielle n’a encore été faite par Binance suite à ces révélations gênantes. Car son porte-parole se contente d’expliquer à Bloomberg que « le processus a récemment été considérablement amélioré avec des contrôles de divergence renforcés pour s’assurer qu’il est toujours indexé à 1:1. » Et il va une nouvelle fois falloir les croire sur parole…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche