CryptoKitties, le nouveau jeu basé sur la blockchain qui affole la communauté

 CryptoKitties, le nouveau jeu basé sur la blockchain qui affole la communauté

Lancé il y a quelques jours, CryptoKitties est une sorte de version numérique des cartes Pokemon mais basée sur la blockchain Ethereum. Et comme la plupart des choses virales qui se répandent dans le monde de la technologie, ce jeu prend des allures folles.

Conçu par le studio de design AxiomZen basé à Vancouver et San Francisco, CryptoKitties est la dernière mode dans l’univers des cryptomonnaies et certains dépensent beaucoup d’argent pour ce jeu. Jusqu’à présent, environ 1,3 million de dollars ont été versés, plusieurs chatons se vendant pour environ 50 ETH (environ 23 000 $) et le chaton « genesis » pour un montant record de ~246 ETH (environ 113 000 $). Et comme tout jeu viral, les prix augmentent et fluctuent rapidement. En ce moment, il vous en coûtera environ 0,03 ETH, soit 12 $ pour acquérir le chaton le moins cher du jeu.

Comment fonctionne ce jeu

Il importe tout d’abord de comprendre qu’il n’ y a pas d’entité centrale qui gère le jeu puisqu’il est distribué sur la chaîne de blocs Ethereum. Cela signifie que les utilisateurs possèdent réellement leurs chatons. Contrairement à Neopets où les données sont stockées dans une base de données centrale et votre animal de compagnie effacé lorsque l’entreprise ferme ses portes, CryptoKitties est décentralisé et restera à jamais sur Ethereum.

Le jeu est exécuté via un ensemble de 5 contrats intelligents Ethereum écrits par AxiomZen, et les utilisateurs interagissent avec eux via leur propre adresse Ethereum. Pour l’instant, la façon la plus simple de le faire est d’utiliser l’extension Chrome MetaMask qui vous donne la possibilité d’envoyer et de recevoir des Ethers directement depuis votre navigateur. Il vous suffit par la suite de naviguer sur le site CryptoKitties qui n’est qu’une interface pour interagir avec leurs contrats intelligents afin de pouvoir acheter vendre et élever des chatons.

À l’heure actuelle, environ 15 % de tout le trafic du réseau Ethereum sont consacrés au jeu, ce qui en fait le contrat intelligent le plus populaire sur le réseau. Pour référence, le numéro deux avec environ 8% des transactions réseau est EtherDelta, la populaire bourse de jetons décentralisée. Ce trafic massif n’est pas sans conséquence pour la blockchain, qui a vu ses frais de transaction grandement augmenter, passant de 1 Gwei par unité de gaz à 26 à l’heure où nous écrivons ces lignes. CryptoKitties a d’ailleurs été obligé de doubler le prix des naissances de ses chatons

Cette congestion montre à quel point la scalabilité est un réel problème dans la technologie blockchain, et des solutions comme les transactions off-chain devront être mises en place pour espérer un jour être utilisée à grande échelle.

Un principe simple

Le jeu a été lancé avec 100 « chatons fondateurs ». De plus des nouveaux chats « Gen 0 » sont également disponibles toutes les 15 minutes, dont le prix est fonction de la moyenne des cinq derniers chats vendus plus 50%, celui-ci diminue ensuite sur 24 heures jusqu’à ce que quelqu’un finisse par les acheter.

N’importe qui peut vendre ses chatons par le biais d’une vente aux enchères, où ils choisissent un prix de départ et un prix final et ce dernier diminue avec le temps jusqu’ à ce que quelqu’un l’achète. Ainsi, par exemple, il est possible de mettre un chaton en vente pour une vente aux enchères d’un jour au prix de départ de 1 ETH et au prix final de 0 ETH. Si quelqu’un l’achète 12 heures après le début des enchères, le vendeur reçoit 0.5 Ether.

Les chatons peuvent aussi être créés en les faisant se reproduire. Vous pouvez mettre votre propre chaton comme disponible à la reproduction pour une quantité spécifiée d’ETH et quelqu’un peut se reproduire avec lui. Il obtient ensuite la progéniture et vous, la somme d’argent. À l’inverse, vous pouvez payer pour faire reproduire votre chat avec quelqu’un d’autre pour garder la descendance.

Il peut s’écouler entre une heure et une semaine de « temps de recharge » pour accoupler à chaton. Plus le temps est court plus vous pouvez vendre la progéniture tôt et vous reproduire à nouveau. Ainsi, les chatons avec un temps de recharge plus court se vendent généralement plus cher.

Chaque chaton a un génome de 256 bits (soit plus de possibilités que le nombre d’atomes perceptibles dans l’univers) qui contient la séquence génétique de toutes les combinaisons différentes que les chatons peuvent avoir. Cela inclut des choses comme la couleur de fond, le temps de recharge, les moustaches, les poils, les rayures, etc. Certains de ces gènes peuvent être récessifs, ce qui signifie qu’un chat sans rayures pourrait encore donner naissance à un chaton un avec des rayures.

Si vous souhaitez participez à l’euphorie collective, il vous suffit de faire un tour sur le site  avec l’extension Metamask installée.

D’après techcrunch

Victor

Victor

Passionné des crypto-monnaies et de la technologie blockchain depuis 2014, Victor fonde CryptoActu en Juillet 2017, en parallèle de ses études en ingénierie informatique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,144