Nouvel ATH pour Ethereum (ETH) – Mais est-ce réellement une bonne nouvelle ?

 Nouvel ATH pour Ethereum (ETH) – Mais est-ce réellement une bonne nouvelle ?

Certaines cryptomonnaies ont un impact bien plus important que la plupart des autres sur ce marché émergent. Ce qui est tout particulièrement le cas de ces deux primitives que sont le Bitcoin et Ethereum, mais dans des styles bien différents. Et c’est actuellement l’ETH qui occupe le devant de la scène avec le franchissement confirmé de son ATH historique sur la journée d’hier. Une belle performance qui en annonce d’autres. Mais dans un style qui fait penser à l’étrange cas du docteur Jekyll et de Mr Hide. 

Le cryptosphère est en ébullition. Et pour cause, Ethereum vient de franchir la résistance que représentait son ancien ATH historique. Une cassure franche qui a été confirmée en unité de temps daily. Et qui place le prix de l’ETH dans la zone des 1675$ au moment de la rédaction de cet article. Soit un bond de plus de 25% et un plus haut historique qui a tout de provisoire fixé à 1700$ environ. 

Une bonne nouvelle pour le marché des cryptomonnaies, et plus particulièrement de ce que l’on nomme les altcoins. Ce sac grouillant de projets hétéroclites et inégaux qui ne sont pas le Bitcoin. Mais qui promettent des bénéfices éventuels et explosifs que le BTC n’est pas (ou plus) en mesure de proposer. Et dont le chef de file n’est autre que la Money Lego Ethereum sur laquelle presque tout cela se construit. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire. 

Explosion programmée d’Ethereum

Ce rallye haussier de l’ETH était prévu et anticipé depuis quelques semaines. Il a été annoncé par la plupart des analystes comme très prometteur et sans précédent. Ce qui n’est pas non plus très difficile à anticiper vu que ce dernier a une forte tendance à suivre les pas de son rival et très inspirant Bitcoin. Un fait qui dans le cas de figure actuelle laisse entrevoir un mouvement qui pourrait fortement s’accélérer sur les prochaines semaines

Et la particularité d’Ethereum est sa forte capacité à entraîner avec lui le reste du marché des altcoins. En particulier dans la configuration actuelle qui place le BTC en retrait depuis quelques semaines au sein de son range de consolidation. Le tout directement dans le sillage d’une altseason qui a déjà commencée, mais qui pourrait n’être que les prémices de ses promesses à venir. Et dont les hausses peuvent (encore) se comptabiliser en X5 ou X10 sur certains projets spécifiques.

Attention cependant, le marché des altcoins est bien plus volatil que celui du Bitcoin. Et la jeunesse d’un projet peut tout à la fois alimenter une forte hausse, mais également une instabilité très risquée. Quoi qu’il en soit, Ethereum représente à l’heure actuelle une énorme opportunité à ne pas rater. Et le train vient de quitter la gare…

Le côté obscur de la force

Malheureusement, toute médaille à son revers. Et dans le cas d’Ethereum cette face cachée de son univers a un impact qui va bien au-delà de son cours. Tout particulièrement car il est le terreau sur lequel poussent la plus grande partie des cryptomonnaies actuellesCes jetons ERC20 qui enserrent son réseau comme du lierre grimpant et en sucent la sève qui devient rare… et chère. Ce qui implique une forte congestion de son réseau et une hausse des frais qui y sont liés. Bienvenue dans le monde de Mr Hide. 

Car comme une punition qui se répète à chaque fois, toute hausse du prix et de l’activité autour d’Ethereum entraîne une augmentation des coûts liés au fonctionnement de son réseau. Et il semble que dans ce domaine également le niveau atteint représente un nouvel ATH. Ce qui pour le coup n’a rien d’une bonne nouvelle, bien au contraire. Sauf peut-être pour ces blockchains de type Ethereum killer en embuscade pour venir lui prendre quelques parts de ce marché juteux. 

fee-ethereum-frais-hausse-record

En effet, le coût moyen des frais de gas sur le réseau Ethereum viennent de passer la barre des 17,45$ en moyenne sur la journée d’hier. Ce qui éclipse totalement les 3,50$ qui avaient cours lors de son dernier ATH de janvier 2018. Un niveau sans précédent qui implique que certains protocoles de la DeFi ne peuvent tout simplement plus fonctionner correctement. Car dans le cas d’un fonctionnement qui repose sur l’exécution de smart contracts complexes, ce coût peut avoisiner les… 1000$ !

5000$ de frais de gas sur le site Rarible

Une réalité ubuesque qui nécessite à l’heure actuelle de prendre en compte les frais de gas du réseau Ethereum pour calculer ses bénéfices. Mais également pour décider ou non de réaliser une opération qui doit passer par cette étape inévitable. Et représenter parfois un montant qui dépasse les 20% de la transaction elle-même…

Un fait reporté par un utilisateur du site Rarible dédié aux jetons non-fongibles (NFT) de collection. Ce dernier ayant publié hier sur Twitter une capture d’écran qui fait état de frais dont l’estimation approche les 5000$ pour une seule transaction. Ce dernier demande s’il s’agit d’un bug. Non, c’est simplement la réalité du réseau Ethereum en période de hausse du marché. 

Et malheureusement, rien n’indique que cela puisse s’arranger. Tout particulièrement car l’ETH vient d’initier ce qui pourrait être une hausse record. Et que le passage à la caisse pour s’acquitter de ces frais de transaction n’a rien d’optionnel.  

Ethereum vs réseau Ethereum

Une réalité qui pourrait bien être le plus gros problème d’Ethereum dans les semaines à venir. Car tout laisse penser que le montant de ces frais va augmenter au rythme de la altseason qui semble débuter. 

Il existe cependant des options en cours de développement pour pallier à cette situation de crise. Le plus important d’entre eux est sans aucun doute le projet Optimism qui vient de lancer son mainnet il y a peu. Une offre de type Layer 2 qui pourrait permettre à terme de contourner le réseau Ethereum tout en restant basé dessus. Mais le protocole Synthetix qui est censé en tester la validité affichait hier des frais visiblement supérieurs à 1100$ pour une transaction importante. 

Tout cela pourrait rapidement pousser ses utilisateurs vers des formules plus optimales comme la Binance Smart Chain en plein développement. Ou encore la blockchain Solana encore en phase de test mais portée par la plateforme FTX. De tout jeunes réseaux qui pourraient bien être les grands gagnants de cette année de hausse qui s’annonce. 

Car le passage effectif et fonctionnel à Ethereum 2.0 a encore de longs mois de développement devant lui. Et il n’est pas certains que le marché et les investisseurs aient la patience d’attendre. Surtout que tout peut changer très vite dans le domaine. Et que la position centrale d’Ethereum n’est plus qu’une option technique à régler avant qu’elle devienne caduque. Surtout en cette période de développement de solutions multi-chain. Sans aucun doute l’avenir de cet univers des cryptomonnaies.

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,421