Jeux vidéo et blockchain, l’économie réelle des mondes virtuels

Le monde des jeux vidéo est riche et varié. Le public qui s’y intéresse l’est tout autant. Dans cet univers virtuel, la cryptomonnaie et la technologie blockchain trouvent un espace de choix pour se développer. Cela offre à la fois de nouvelles expériences aux utilisateurs, mais aussi la possibilité de gagner et d’utiliser des cryptodevises dédiées. Petit tour d’horizon de la monnaie virtuelle dans les jeux qui proposent cette expérience.

Jouer aux jeux vidéo est devenu plus qu’un simple passe-temps. De véritables univers complexes se développent et offrent des expériences toujours plus réalistes et pointues à leurs utilisateurs. Une évolution rapide et exigeante qui ne pouvait pas passer à côté des possibilités offertes par la technologie blockchain et l’utilisation de  cryptomonnaies.

Il ne s’agit pas simplement d’utiliser du Bitcoin (BTC) pour acheter des objets numériques. Les développeurs créent de véritables économies virtuelles liées à leurs univers en permettant d’acheter des armes, objets, personnages ou autres. Et ils ne font encore qu’effleurer les possibilités que cela leur offre.

Une économie réelle dans des mondes virtuels

Le Enjin Coin $ENJ, est une cryptomonnaie utilisée pour l’achat de biens virtuels. C’est un jeton ERC20 qui repose sur le réseau Ethereum. Le projet développé par la société Enjin est ambitieux. Il est question de mettre en place la cryptomonnaie la plus utilisée par l’industrie du jeu vidéo. Sa force s’appuie sur la « plus grande plateforme de jeu en ligne » avec plus de 250 000 communautés et 18,7 millions de joueurs enregistrés.

Enfin $ENJ, cryptomonnaie et jeux videos

“Notre mission est de transformer radicalement le jeu en apportant des économies réelles à des mondes virtuels.”

La plateforme Enjin propose une formule clef en main pour “financer, développer, monétiser et concevoir le monde numérique de vos rêves.” Par ailleurs, le Enjin Coin est la partie financière du projet. En fait, chaque développeur peut créer une devise propre à son jeu vidéo ou à son univers. Cette monnaie virtuelle est soutenue par Enjin Coin qui reste la “devise mère.” Elle est donc personnalisable, tout en offrant les avantages de la blockchain, comme la sécurité et la vitesse.

Vos jetons ENJ peuvent être transférés d’une plateforme à une autre et vous permettre d’acquérir des objets virtuels ou des privilèges dans le cadre de vos parties. La plateforme Enjin propose également un portefeuille pour gérer votre magot virtuel. Il vous permet également d’échanger directement avec d’autres utilisateurs des objets virtuels.

Le jeton ENJ est disponible à l’achat et au trading sur la plateforme Binance. Sa position sur le marché du jeu vidéo en font un acteur à surveiller dans l’univers crypto.

Jouer à la blockchain

Plus concrètement, il existe actuellement des jeux qui utilisent le principe de la blockchain et d’une économie basée sur les cryptomonnaies. Voici deux exemples de jeux à tester pour comprendre cette mise en application.

CryptoKitties

cryptokitties-blockchain-jeux-video

En septembre 2019, la société Dapper Labs développe le jeu CryptoKitties et récolte 11 millions de dollars pour la mise en place d’une plateforme blockchain, du nom de Flow, basée sur Ethereum. Pour rappel, ce jeu avait fait un carton fin 2017 lors son premier lancement et de l’épopée des cryptomonnaies. Une plateforme qui utilise le protocole Proof of Stake. Ce jeu est l’un des premiers à avoir communiqué clairement sur le fait d’intégrer la technologie blockchain dans son ADN.

“Nous avons construit Flow comme base d’un écosystème riche et décentralisé à l’échelle du consommateur.”

Il consiste à acheter des personnages en forme de chats, dont le prix varie selon un niveau de rareté. Vous pouvez les personnaliser et les reproduire en conservant les caractéristiques “génétiques” que vous avez développées. Il est possible de les mettre en vente.

Gods Unchained

gods-unchained-blockchain

Ce sont quelque 15 millions de dollars que la startup Immutable a levés, il y a quelques mois, pour poursuivre le développement de son jeu de cartes numériques à succès, Gods Unchained. Il est le jeu blockchain ayant dégagé le plus gros chiffre d’affaires en 2018.

“Nous construisons des technologies et des produits fondateurs qui normalisent la propriété des objets digitaux.”

Le principe est de collectionner des cartes, chacune ayant une valeur propre. Elles sont ensuite enregistrées sur la blockchain et peuvent être échangées sur des places de marché décentralisées. Ce projet repose sur Ethereum. Le fait qu’il soit encore en version bêta ne l’empêche pas d’avoir déjà vendu plus de 4 millions de cartes, dont la deuxième carte à collectionner la plus chère au monde, avec un record de $62.000.

Nul doute que le monde du jeu vidéo a tout à gagner à s’associer à la blockchain, pour construire le monde virtuel de demain. Cette technologie trouve là un potentiel de développement et de mise en pratique énorme, qui pour le coup, a tout de réel !

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

Commentaires

massa tempus quis, fringilla elit. dictum luctus id leo sit id, eget
42 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez