Ethereum (ETH) détrôné par ses jetons ERC-20 – Quand les élèves dépassent le maître

 Ethereum (ETH) détrôné par ses jetons ERC-20 – Quand les élèves dépassent le maître

C’est une information un peu technique, mais qui mérite de s’y attarder quelques instants. Un rapport très complet, publié il y a quelques jours, indique que le réseau Ethereum a connu un « retournement » interne. Le terme anglais employé est flippening. Ce mouvement concerne la relation étroite entre la monnaie ETH et ses petits, les (re)jetons ERC-20. Voilà en détail pourquoi c’est important.

C’est un document, publié le 12 novembre, sur le site CoinMetrics, qui soulève ce point. Dans son Issue 25, il aborde la question de l’évolution des jetons liés à l’Ethereum. Une question essentielle concernant la plateforme, aussi appelée « Monney Lego. » Une information qui peut être mise en relation avec le développement important de la Finance Décentralisée, sur laquelle nous avions réalisé un dossier il y a un mois.

Monnaie VS jeton

Avant de commencer, il semble important de faire un petit point en terminologie crypto. Cela permettra d’être plus clair dans cet article. Il s’agit ici de la distinction qui existe entre une pièce et un jeton. La pièce est un actif numérique natif de la blockchain qui l’émet. Elle est utilisée comme monnaie (gas) et représente une unité de compte, une réserve de valeur et un moyen d’échange. Un jeton, quant à lui, est émis sur une blockchain existante et n’est que la représentation d’un actif ou d’un utilitaire particulier. Pour simplifier, ETH, tout comme le BTC, sont des (crypto)monnaies. Le MKR de MakerDAO ou le BAT, du navigateur BRAVE, sont des jetons. Ce sont ceux émis sur Ethereum qui nous intéressent ici.

Le rapport de Coin Metrics divise les jetons en trois types. En premier lieu les jetons utilitaires, qui permettent d’obtenir des services. Ensuite les jetons d’exchange, comme le BNB de Binance, qui est ensuite passé de la blockchain Ethereum à la Binance Chain. Et enfin les stablecoins.

Courbe jetons catégories

Retour sur le protocole ERC-20

En 2015, Ethereum a révolutionné l’univers de la blockchain, en créant l’ère du jeton ERC-20. Un protocole, reposant sur des standards, qui permet l’échange d’un jeton ERC-20 contre un autre et leur intégration dans des portefeuilles de cryptage et des applications décentralisées (DApps). Le nom vient des initiales de Ethereum Request for Comments. Le chiffre 20 n’est autre que la vingtième proposition retenue pour sa création en novembre 2015.

ETH ERC20 renversement

Le jeton ERC-20 est à lier directement à l’explosion de la mode des ICO. C’est un peu la formule du projet crypto pour les nuls. Sa simplicité d’utilisation a permis à des dizaines de milliers de projets de voir le jour. En avril de cette année, plus de 181 000 jetons ERC-20 existaient sur la blockchain Ethereum, selon Investopedia. Une démocratisation sans précédent qui a directement participé au succès et à l’assise actuelle d’Ethereum. Mais la formule n’est pas parfaite.

La nouvelle ère des jetons ERC-721

Début 2018, les jetons ERC-721 ont vu le jour. Il s’agit de jetons NTF « non fongibles. » Cela signifie que chaque jeton a une valeur unique, qui ne correspond pas à un autre. Une fonctionnalité qui est au centre de jeux vidéo comme CryptoKitties ou Gods Unchained.

cryptokitties-blockchain-jeux-video

« Vous ne voudriez pas démembrer vos chats virtuels ? N’est-ce pas ? Voilà ! On va dire qu’un jeton non fongible est « entier » et unique. »

Chaque jeton a un numéro d’identification qui lui est propre. Une fonctionnalité développée pour améliorer l’utilisation de la plateforme Ethereum. Une nouvelle raison de son succès.

Les stablecoins dans le viseur

Il semble que les stablecoins soient aussi de la partie, lorsqu’il s’agit du grand succès des jetons émis sur Ethereum. En tête, le très controversé Tether (USDT). Mais aussi le Multi Collateral DAI de MakerDAO (MKR). Le rapport de CoinMetric’s pointe ces jetons qui, depuis 2018, ont fortement contribué au nombre de transactions réalisées sur Ethereum.

 « L’USDT a commencé à gagner du terrain en mai et détient maintenant plus de 80% de la part des dix transactions les plus importantes. »

Le renversement d’Ethereum

Le terme de flippening, ou renversement, est emprunté à l’univers du BTC. Il désigne le moment où la capitalisation boursière d’une altcoin sera supérieure à celle du Bitcoin. Il y aura donc un « renversement », ou flip en anglais. Cette éventualité n’a pas encore eu lieu, et certains estiment que l’ETH serait la meilleure prétendante au poste.

Flippening Ethereum

Dans le cas qui nous intéresse, le terme est utilisé par l’analyste Nate Maddrey, pour désigner le nombre de transactions effectuées sur la plateforme Ethereum. Il parle donc de « transaction flippening. » En effet, et pour la première fois, le nombre de transactions ERC-20 a dépassé le nombre de transactions effectuées par ETH lui-même.

« Le 10 novembre, ERC-20 comptait environ 303 000 transactions quotidiennes, contre environ 290 000 pour ETH. »

Dans le même temps, le jeton ERC-20 serait en train, lui aussi, de se faire dépasser par le petit dernier ERC-721. En effet, cette formule connaît un succès très important. Il serait même question de l’appliquer à des marchés comme l’immobilier ou les oeuvres d’art.

« Le nombre de contrats ERC-721 déployés a augmenté de près de 350%, contre environ 39% les contrats ERC-20. »

En offrant la possibilité d’émettre des jetons sur sa plateforme, Ethereum a révolutionné l’univers de la cryptomonnaie. Il est devenu un acteur central et indétrônable de cet écosystème en perpétuel mouvement, au même titre que le Bitcoin. Le basculement actuel est le signe de son succès, mais pose aussi la question de savoir à quoi cela l’expose. Cette situation est une première dans le domaine. Coin Metrics ne donne pas réellement de conclusion, car la question reste ouverte. Savoir si le succès des jetons émis sur Ethereum, ainsi que le dépassement en termes de transactions réalisées, est bien un succès imputable et bénéfique à Ethereum.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

[the_ad_placement id= »footer-temporaire »]

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,142