Finance Décentralisée (DeFi)

Aave (LEND) – Le protocole de prêt décentralisé nouveau leader de la DeFi ?

26 Août 2020 - 17:00

Le protocole Aave est l’un des fleurons de la Finance Décentralisée à l’heure actuelle. Son succès semble à l’image de sa cryptomonnaie du nom de LEND, sans limites. Une évolution qui ne cesse de se confirmer au fil du temps et qui vient d’obtenir un pass VIP pour le monde réel. Histoire d’une success story en cours…

Cette semaine est à marquer d’une pierre blanche pour le protocole Aave. Il vient en effet de passer en tête du classement des acteurs de la Defi, toutes catégories confondues. Une place qu’il obtient avec une dominance de plus de 21% sur cet univers et qu’il prend à MakerDAO. Ce dernier l’ayant tout récemment reprise à la plateforme Balancer avant de l’avoir conservée avec plus de 50% pendant des mois.

À noter qu’au moment de la rédaction de cet article, la Finance Décentralisée vient de passer la barre des 7 milliards de dollars bloqués dans son univers. Soit 1 milliard de plus en tout juste une semaine !


Aave numéro 1 de la DeFi

Souvent présenté comme le concurrent direct du protocole Compound, Aave ne propose pas exactement les mêmes services. Il bénéficie d’une plus large gamme de jetons utilisables et de taux d’intérêt plus attractifs. Mais cela s’accompagne de taux de prêt et de frais d’emprunt souvent plus élevés. Une réalité qui fait que chacun d’eux à une place à part dans cet univers. 

Qu’est-ce que le protocole Aave ?

Le protocole Aave est issu d’une Initial Coin Offering (ICO) réalisée en 2017 par la structure ETHLend et ayant rapporté la somme de 16,2 millions de dollars. Son nom vient d’un terme finnois qui désigne un fantôme. Le projet d’origine était de combler les lacunes laissées par les géants de l’industrie financière centralisée comme PayPal et Coinbase. Cela en se basant sur un système open source pour créer des marchés monétaires sur la blockchain Ethereum.

Il s’agit d’une formule d’épargne et d’emprunt décentralisée qui permet de mettre ces deux offres en relation pour satisfaire tout le monde. Les épargnants ayant pour rôle de mettre leurs fonds à disposition dans les smart contracts de Aave en échange d’intérêts. Et leur rémunération émanant des frais payés par les emprunteurs. 


Le protocole Aave

Le passage de la structure ETHLend au protocole Aave effectué en janvier 2020 a été marqué par l’abandon du prêt de type P2P. Cela pour passer à la formule actuelle de la DeFi qui se décline sous la forme de pools de liquidité. Un changement de direction opportun qui coïncide avec son succès actuel.

Une offre innovante de la DeFi

Le protocole Aave fait figure de modèle dans l’univers de la Defi. Son évolution est jalonnée de succès et d’étapes franchies avec brio. Son offre ne cesse de s’étoffer et s’est fait connaître grâce à la mise en place des prêts controversés de type flash loans

Une formule d’emprunt sans garantie qui permet de retirer des cryptomonnaies sous la forme d’une seule transaction pouvant comporter plusieurs opérations. Le non-remboursement entraînant l’annulation pure et simple de toutes les actions exécutées pour permettre de garantir la sécurité des fonds dans le pool de réserve.


Trouver le prochain jeton explosif de la DeFis ur les plateformes décentralisées

Le récent passage à la V2 de son protocole a été l’occasion d’améliorer son offre existante tout en apportant de nouvelles fonctionnalités. Par exemple la possibilité de rembourser un prêt avec une partie de son collatéral en ne réalisant qu’une seule opération au lieu des quatre nécessaires auparavant. Ou encore le fait de pouvoir bénéficier pour la première fois dans l’univers très volatile des cryptomonnaies d’un taux fixe lors du dépôt de fonds. Cela permettant une garantie de revenus claire pour les liquidity providers jusque là dépendants des fluctuations du marché. 

Aave évolue sans cesse pour tenter de fournir le meilleur service possible dans son domaine et cette logique se révèle payante. Il suffit de constater l’évolution record de sa cryptomonnaie LEND

Les cryptomonnaies LEND / AAVE

La cryptomonnaie LEND a été lancée par la structure ETHLend en décembre 2017. Il s’agit d’un jeton de type ERC20 classique reposant sur Ethereum. Ce dernier est devenu le jeton natif du protocole Aave en  janvier 2020, même s’il a gardé son ancien nom. Un changement de statut qui en a très clairement modifié l’utilité… et le cours !

cours-lend-aave
Cours du LEND – Aave

Comme la plupart des cryptomonnaies de ce type déployées par les protocoles de la DeFi, le LEND entre dans la catégorie des jetons de gouvernance. Ils permettent d’obtenir une réduction des frais sur les services de Aave et ouvrent le droit au vote lors de décisions sur les modifications éventuelles pouvant intervenir sur le protocole. Cela sous la forme du Aave Improvement Protocol (AIP). 

« L’objectif est de créer un cadre à l’épreuve du temps qui repose sur des incitations systémiques et une gouvernance à plusieurs niveaux afin de créer un équilibre efficace qui stimule la croissance à long terme et l’optimisation du protocole. » – Aave

La structure Aave a récemment annoncé que les jetons LEND feront l’objet d’une migration contre des jetons AAVE d’ici peu. Cela sous la forme d’une mise à niveau du nom d’Aavenomics qui nécessite encore d’être approuvée par la communauté. 

Le rapport devrait être de 1 AAVE pour 100 LEND pour un total de 16 millions de AAVE en remplacement des 1,3 milliard de LEND actuels. 3 millions serviront à la mise en place d’une cagnotte pour financer les améliorations du protocole votées par la communauté.


La DeFi joue à cache-cache avec la SEC

Ce jeton AAVE entrera également dans une formule de liquidity mining très en vogue à l’heure actuelle au sein de la DeFi des Yield Farmers. Le tout pour permettre au protocole Aave de se diriger à terme vers une décentralisation complète. 

Aave officialisé au Royaume-Uni

Le succès du protocole Aave ne semble pas connaître de limites. Un fait confirmé par la récente annonce de la Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni. Il s’agit de l’instance de régulation du secteur financier britannique, indépendante du gouvernement. En effet, cette dernière vient d’accorder une licence d’établissement de monnaie électronique à la structure Aave Limited, qui représente le protocole Aave sur son territoire.


aave licence Royaume Uni

Le but de cette autorisation est, selon Stani Kulechov PDG de Aave, de permettre aux utilisateurs du protocole “d’aller et venir entre fiat et cryptomonnaies, directement sur la plateforme du projet.“ Dans les faits, cela va permettre à ce protocole de la Defi de fournir des services de paiement au même titre que des structures comme la plateforme Coinbase ou les néo-banques comme Revolut et Bitwala.


Bitwala banque cryptomonnaies Bitcoin offre 30€

Ce nouveau succès est l’occasion pour Aave de tester la mise en place de nouveaux produits spécifiques sur le territoire du Royaume-Uni avant de s’attaquer au marché européen et mondial. Son annonce officialisée il y a peu a entraîné la cryptomonnaie LEND vers de nouveaux sommets avec une hausse de plus de 30%. Et il semble que rien ne permette de penser que cela ne va pas se poursuivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche