Finance Décentralisée (DeFi)

DeFi – Entre milliards de dollars et positionnement idéologique

24 Avr 2021 - 11:02

Quels que soient les avis et les préférences, force est de constater que l’univers de la DeFi est devenu un élément incontournable de l’univers des cryptomonnaies. Une économie décentralisée 2.0 qui effraie les régulateurs autant qu’elle excite leurs appétits. Car ce sont maintenant des milliards de dollars qui transitent et sont stockés dans cet écosystème encore totalement inconnu il y a moins de deux ans. Le tout avec des rendements qui font passer ceux des banques traditionnelles pour des private joke de banquiers.

Plus le développement de la Finance Décentralisée se poursuit et plus son aspect incontournable se confirme. Un constat qui était déjà prometteur à la fin de l’année 2019. Mais cela avec une valeur totale bloquée dans son univers qui explosait alors à… 550 millions de dollars. Réalité qui n’a pas manqué de faire mentir ses détracteurs historiques qui n’y voyaient qu’une concentration de shitcoins à durée de vie limitée. Mais tout en finissant par placer quelques billes dans le jeu au cas où cela finirait quand même par prendre. Et c’est très exactement ce qui est arrivé.

Car la DeFi n’est plus simplement un des domaines périphériques de l’univers des cryptomonnaies. Il s’agit tout à la fois de son centre névralgique et de sa colonne vertébrale. Un fait symboliquement confirmé par l’introduction du Bitcoin en son sein. Cela sous sa forme enrobée version ERC20 d’Ethereum indispensable à son intégration. Vision d’horreur pour la secte des bitcoiners et autres maximalistes du BTC qui doivent encore en faire des cauchemars.

DeFi vs bull-run du Bitcoin – Est-ce encore un placement rentable ?

Les protocoles de prêts explosent

Et bien souvent, les jetons de la DeFi associés à des projets sérieux et prometteurs finissent par surperformer le Bitcoin lui-même. Cela avec des rendements qui sont parfois à peine croyables. Et un développement que même les problèmes de frais élevés du réseau Ethereum ne semblent pas pouvoir faire ralentir. Ce que confirme le récent succès d’Uniswap, la plateforme décentralisée (DEX) au centre de cette ébullition permanente. Cela avec des volumes de transactions hebdomadaires qui viennent de franchir les 10 milliards de dollars pour la première fois.

Car l’unité de compte est effectivement devenue le milliard de dollars. Et cela ne concerne pas que les volumes d’échange sur les plateformes décentralisées. Ce que confirment très clairement les récents chiffres publiés par le site d’analyse Messari. Ces derniers faisant état d’un nouveau succès dans le domaine. Le tout au sujet des trois principaux protocoles de prêts (lending) historiques. Et d’un montant des dépôts réalisés qui vient de passer la barre des 25 milliards de dollars cumulés pour le premier trimestre de cette année.

Et les trois vainqueurs sont sans surprise les protocoles Aave, Compound et MakerDAO. Ce dernier actuellement à la tête de la DeFi avec une dominance de plus de 16%. Cela au sein d’un marché du lending de cryptomonnaies qui a vu sur cette même période l’équivalent de 10 milliards de dollars de fonds redistribués à leurs utilisateurs. Le tout selon une répartition qui fait qu’environ 53% des prêts provenaient de Compound, contre 30% pour MakerDAO et 17% pour Aave.

Mais que devient la DeFi ?

Des chiffres qui accompagnent le développement toujours en cours de la DeFi dans son ensemble. Cette dernière ayant récemment enregistré un nouvel ATH il y a un peu plus d’une semaine. Cela si l’on considère les données du site DefiPulse qui affiche un record de plus de 62,4 milliards de dollars bloqués dans son écosystème. Mais tout juste juste avant de replonger vers la zone des 55 milliards de dollars qu’elle occupe actuellement. Et uniquement pour ce qui concerne les protocoles développés sur le réseau Ethereum.

Car la DeFi est actuellement au cœur d’une véritable guerre de parts de marché. Et en proie à la concurrence agressive de blockchains concurrentes au laborieux mais historique réseau Ethereum. Cela avec pour le moment en tête de liste le copié/collé et tout sauf décentralisé écosystème de la Binance Smart Chain. Dont le principal avantage est d’offrir des services présentés comme identiques, mais avec les frais élevés en moins.

Cela sans oublier de mentionner l’ensemble de ces projets de type « Ethereum killers » en cours de déploiement. Et dont aucun d’entre eux ne figure dans les classements et données du site de référence de la DeFi qu’est le célèbre DefiPulse. Ce qui peut parfois prêter à confusion pour certains utilisateurs n’ayant pas connaissance de cette subtilité. Et qui ne comprennent pas de ne pas y voir apparaître des projets comme la plateforme Pancakeswap pourtant devenue incontournable dans le secteur.

La DeFi est un choix idéologique

Car il faut bien comprendre que la DeFi est maintenant devenu tout autant un marché qu’une décision personnelle et idéologique. Et certains puristes du secteur se refusent tout simplement à y intégrer autre chose que ce qui se développe sur le réseau Ethereum. Pendant que d’autres définissent cette limite au principe de décentralisation qui exclut pour le coup la Binance Smart Chain. Cela face à des utilisateurs dont l’une des principales préoccupations est tout simplement de ne pas avoir à payer plus de 100$ de frais pour une transaction du même montant.

Ce milliardaire des cryptos s’inquiète du succès de la Binance Smart Chain

Une réalité qui est en train de bousculer cet écosystème de la DeFi dans son ensemble. Et qui va nécessiter à un moment où à un autre de se poser la question de la pertinence de ses frontières. Mais également de savoir si un projet qui repose sur une blockchain à la décentralisation inexistante peut réellement prétendre à y figurer en tant que tel. Ou s’il ne s’agit pas tout simplement d’une contrefaçon certes efficace, mais qui n’offre que la forme sans se soucier un seul instant du fond.

Car même si certains semblent penser que ce n’est qu’un détail, il paraît important (et même superflu) de rappeler que cette finance est par définition décentralisée. Et que cela changera tout le jour où les régulateurs viendront y faire un tour pour demander des comptes.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche