ZeroSwap – Le DEX multi-chaîne sans frais de transaction lance son jeton ZEE

 ZeroSwap – Le DEX multi-chaîne sans frais de transaction lance son jeton ZEE

Les plateformes décentralisées ont connu un essor sans précédent depuis le début de l’année. Leur formule à la fois simple et dédiée au réseau Ethereum (ETH) a permis d’asseoir cette évolution sur celle de la DeFi. Et cela a fonctionné bien au-delà de toutes les espérances. Ce qui fait de ces outils un élément essentiel de l’écosystème des cryptomonnaies. Cela malgré des frais exorbitants qui sont le point sensible de ces fournisseurs de swap. 

L’explosion de l’adoption des plateformes décentralisées (DEX) se mesure avec les chiffres de son leader Uniswap. Cette dernière figurant toujours en tête des protocoles de la DeFi avec une dominance proche de 24%. Et une valeur totale bloquée dans son protocole (TVL) qui s’approche à grands pas des 3 milliards de dollars (2,65 milliards actuellement). Une hausse exceptionnelle qui ne permet pourtant pas de résoudre certains problèmes fondamentaux comme les frais de transaction du réseau Ethereum, sur lequel elle repose. 

Tout cela propulse le marché des DEXs sur le devant de la scène crypto. Un fait établi qui commence à faire de l’ombre aux plateformes « classiques » de type centralisées (CEX). Ces dernières tentent donc de réagir afin de conserver leurs positions tout en intégrant les services décentralisés à leurs offres… centralisées. 

Et les résultats ne se font pas attendre. La Binance Smart Chain nouvelle version venant d’annoncer il y a peu des frais 35 fois moins élevés que ceux du réseau Ethereum. Cela sans pour autant fournir les mêmes services.

Une troisième voie est-elle possible ?

Un scénario qui semble dessiner une troisième voie. Celle-ci se situant entre la centralisation de Binance et l’outil sans engagement de type Uniswap. Tout cela afin de résoudre l’épineuse question du réseau Ethereum et de sa surcharge permanente.

Des solutions comme celle émise par Coinbase proposent de rendre ces frais à la charge des utilisateurs. D’autres tentent de redonner une seconde vie à la blockchain de la Money Lego avec une bonne dose d’optimisme. Le tout offrant une guerre des exchanges qui ne peut qu’être salutaire pour les utilisateurs.

Guerre exchanges décentralisés vs centralisés

Mais qu’en est-il d’une offre hybride ? Permettant de cumuler la décentralisation des DEXs avec la réduction des frais de transaction que l’on peut encore avoir sur les CEXs. Un challenge auquel s’est attelé le projet ZeroSwap. Cela depuis sa toute récente mise en place avec la publication de son white paper en date du 22 septembre dernier.  

La plateforme hybride ZeroSwap

Dans les faits, cette nouvelle formule est encore à classer dans la catégorie des plateformes décentralisées. Il s’agit en effet d’un protocole qui en a tous les aspects. Cela allant du liquidity mining à la toute prochaine mise en place du jeton KEE. Sans oublier le système de type Automatic Market Maker (AMM) qui a fait la renommée d’Uniswap.

« Cette solution (ZK-Rollups, ndlr) permet à tous les échanges de s’exécuter en Layer 2, réalisant un échange en temps réel sans frais de gaz et avec une scalabilité illimitée en supprimant la contrainte du TPS d’Ethereum et le temps de confirmation du blocage. » – ZeroSwap

Le protocole récompensera les utilisateurs chaque fois qu’ils effectuent une transaction en chaîne. Cela grâce au principe de transaction fee mining. Il fournira également des liquidités aux plateformes décentralisées existantes tout en profitant de la leur, sous la forme d’un agrégateur de liquidité. Le tout avec une formule qui permet de créer son propre DEX en bénéficiant d’une « technologie conviviale pour les développeurs à l’aide de laquelle des services décentralisés personnalisés peuvent être construits par-dessus. »

Mais le plus surprenant est que les transactions sont annoncées sans gas ou sans frais de transaction. Une différence de taille qui se situe visiblement au niveau de son option multi-chaîne.

Une plateforme multi-chaîne

La véritable révolution de cette formule de swap est sa capacité à fonctionner sur plusieurs blockchains. Cela afin d’en tirer les avantages tout en laissant de côté les inconvénients. Et en particulier les frais de transaction qui plombent le marché des plateformes décentralisées depuis des mois. Ce qui dans les faits permettra de ne plus avoir à jongler avec les DEXs pour trouver la meilleure formule ou le jeton recherché avec une liquidité suffisante.

« Le protocole sera multi-chaîne en prendra en charge la Binance Smart Chain et Ethereum (ainsi qu’Omni, ndmr). Il va de l’avant avec l’ajout de nouvelles chaînes. » – ZeroSwap

Une innovation de taille qui pourrait bien révolutionner cet univers si elle s’avère fonctionnelle. Ses développeurs aimant à la comparer aux progrès réalisés dans le domaine des navigateurs web. Ce qui en partant de Netscape a donné Chrome, Firefox ou encore le crypto friendly Brave.

Tout cela s’inscrivant actuellement au cœur du développement de solutions comme la Binance Smart Chain. Et de la connexion inévitable entre la DeFi et la nouvelle CeFi (Finance Centralisée). Ce qui ressemble parfois plus à une collision opportuniste.

Lancement imminent du jeton ZEE

Ce développement en cours s’accompagne actuellement du prochain lancement du jeton ZEE. La cryptomonnaie officielle du projet ZeroSwap. Ce dernier devant intervenir lundi prochain (le 19 octobre) sous la forme d’une mise sur le marché. Une annonce faite sur Twitter en expose tous les détails et la tokenomic complète.

Cette vente sera effective sur les plateformes Uniswap et Mooniswap à partir de 12:00 UTC (14:00 en France). Ce qui implique qu’elle est ouverte à toute personne ayant un wallet pour s’y connecter. Cela sans besoin de remplir une fiche de type KYC comme c’est le cas pour d’autres lancements de ce type

Le prix de vente initial du jeton ZEE est fixé à 0,0004 ETH par unité. Soit un montant d’environ 0,15$ au cours actuel d’Ethereum. Sa fiche officielle a été publiée sur le site Etherscan pour éviter toute confusion dans le domaine. 

Car il existe des petits malins qui s’amusent parfois à lancer de faux jetons à l’occasion de ce type d’événements. Cela en profitant de la frénésie qui les accompagne. Et il y a de fortes chances pour que cette vente se résume à une foire d’empoigne numérique.

Bien évidemment ce projet est en phase de développement. Y invertir est risqué et ne représente pas l’assurance de réaliser des bénéfices. Les fonds engagés ne doivent jamais dépasser le montant de ce que l’on est prêt à perdre

[/sociallocker]

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,169