BitConnect de nouveau visé par une ordonnance de cessation et d’abstention

La mise en place prévue d’une offre initiale de pièces (ICO) par BitConnect a entraîné une nouvelle mise en demeure de la part d’un État américain. Après le Texas, c’est la Caroline du Nord qui a frappé BitConnect d’une ordonnance de cessation et d’abstention.

Dans un communiqué daté du 9 janvier, les organismes de réglementation de la Division des valeurs mobilières de la Caroline du Nord ont annoncé une cessation et une abstention temporaires, déclarant que BitConnect ne s’était pas inscrit pour négocier ou vendre des titres dans cet État.

Selon le document, la chambre a déterminé que BitConnect avait prévu vendre des titres non enregistrés dans le cadre de son premier appel de fonds public, qui devait être lancé le 10 janvier.

« L’ordonnance temporaire de cessation et d’abstention a conclu que BitConnect n’était pas inscrit à titre de courtier ou de vendeur de titres en Caroline du Nord et a offert des placements appelés BitConnect Lending Program etBitConnect Staking Program L’ordonnance temporaire de cesser et de s’abstenir a également conclu que BitConnect avait omis de divulguer des faits importants en offrant ces investissements en Caroline du Nord. »

BitConnect dispose d’un délai de réponse de 30 jours. Si l’entreprise ne le fait pas, l’ordonnance temporaire deviendra permanente, selon le communiqué

La semaine dernière, le Texas State Securities Board a publié une déclaration similaire concernant BitConnect, que plusieurs observateurs ont accusé de constituer un stratagème Ponzi.

Comme leurs homologues de la Caroline du Nord, le Securities Board a émis une ordonnance temporaire de cesser et de s’abstenir, déclarant que les devises cryptographiques sont des « placements risqués ».

D’après coindesk

Commentaires

ut et, dapibus sed at Lorem felis Curabitur in
Partagez
Tweetez
Partagez