Blockchain

Binance Smart Chain vs Ethereum – Véritable révolution ou blockchain low cost

11 Fév 2021 - 15:42

L’époque est à la recherche du meilleur outil pour tenter d’échapper aux frais monstrueux qu’exige actuellement le réseau Ethereum. Et ce ne sont pas les options qui manquent dans le domaine de ce que l’on nomme peut-être un peu trop rapidement les Ethereum killers. Ces blockchains et autres solutions qui permettent d’échapper à son monopole incontesté sur l’ensemble des jetons ERC20. C’est-à-dire la grande majorité du marché actuel des cryptomonnaies avec pas moins de 360 000 contrats différents enregistrés à ce jour. 

La cryptomonnaie Ethereum enregistre de belles performances, sur les dernières semaines. Cela avec un prix qui se positionne sur la barre des 1700$ depuis le début du mois de février. Mais pendant ce temps, son réseau s’enfonce une nouvelle fois dans une crise liée à l’augmentation de ses frais de transaction. Une sorte de logique des vases communiquant qui a la très fâcheuse tendance à se remplir des deux côtés dans le même temps. Pour le plus grand déplaisir de ses utilisateurs.

Un handicap de taille pour les détenteurs de petits portefeuilles qui doivent s’acquitter de frais exorbitants qui dépassent parfois 10% du montant de la transaction pour une opération simple. Ce qui pousse inévitablement à se tourner vers d’autres horizons plus propices à une fluidité qui est en temps normal le maître mot de la technologie blockchain. Et dans le domaine, la Binance Smart Chain (BSC) est passée en l’espace de quelques mois d’outsider inconnu au statut de réel challenger.

La Binance Smart Chain (BSC)

Et pour aborder cette blockchain mise en place par la plateforme Binance il est tout d’abord nécessaire de penser en termes d’écosystème et non plus simplement d’exchange. Car c’est véritablement tout un univers qui est en train de se mettre en place depuis quelques mois. Le tout en relation directe à l’existante Binance Chain, mais cela en toute indépendance. Avec comme carburant son jeton natif qui n’est autre que le très célèbre et parfois controversé BNB

Une formule très opportuniste qui a clairement été mise en place pour répondre aux problèmes du réseau Ethereum. Et si cela peut vouloir dire de le remplacer, la porte reste grande ouverte. Ce qui se résume à une sorte de copié/collé amélioré de ce dernier. Cela en reprenant ses logiques de base comme ses adresses, la compatibilité avec Solidity et sa relation amoureuse avec la DeFi. Surtout, sa relation amoureuse avec la DeFi…


DeFi vs bull-run du Bitcoin – Est-ce encore un placement rentable ?

Et la formule est en train de prendre une ampleur à peine croyable. Cela avec des résultats que même le fondateur de Binance Changpeng Zhao (CZ) n’aurait probablement pas imaginé. Et des projets qui se créent chaque jour dans une sorte de frénésie qui reproduit le réseau Ethereum dans sa quasi-totalité. L’un de ces plus gros succès étant sans conteste la plateforme Pancake Swap (CAKE) et sa formule bien plus digeste que la plupart des jetons comestibles historiques de la DeFi. 

Comment intégrer la Binance Smart Chain

Mais il faut pour cela se plier au passage obligé par l’étape du « bridge. » Une sorte de portail de transformation pour rendre vos cryptomonnaies acceptables sur ce nouveau réseau. Ce qui implique ici de répondre à la norme BEP20. Une procédure parfois fastidieuse qui accompagne la plupart des blockchains de type Ethereum killer. Cela à la manière de l’enrobage (wrap) nécessaire pour les cryptomonnaies qui ne sont pas des jetons ERC20. Option indispensable pour qu’elles puissent fonctionner sur le réseau Ethereum.  


Alpha Finance (ALPHA) – Un succès de la DeFi version Binance Smart Chain

Et le meilleur moyen de se connecter à cette Binance Smart Chain reste sans aucun doute de posséder un portefeuille MetaMask. Tout particulièrement car ce dernier est compatible avec la grande majorité de ces univers. Mais également car son utilisation est tout à la fois simple et sécurisée. Même si cette connexion nécessite de réaliser une petite opération assez simple pour y intégrer ce nouveau réseau.

Les forces de la Binance Smart Chain

Pas besoin de réfléchir bien longtemps pour comprendre que la principale force de la Binance Smart Chain n’est autre que son lien avec la plateforme du même nom. Le tout avec un CZ qui a endossé le rôle officiel de chef de la stratégie commerciale. Et qui ne manque pas de rappeler quotidiennement à ses quelque 820 000 followers à quel point tout cela est génial. Comme ce fut le cas hier lors de ce qu’il présente comme un flippening du nombre de transactions journalières qui auraient dépassé celles du réseau Ethereum.


cz-binance-smart-chain

« Cela valide la logique selon laquelle les frais réduits attirent plus d’utilisateurs et de projets. Nous continuerons de travailler avec la communauté de la BSC pour promouvoir des frais bas (même si le BNB augmente) et construire plus. » – CZ Binance

Mais il faut voir les choses en face, les résultats de cette Binance Smart Chain sont assez exceptionnels. Surtout si le point de comparaison est l’état actuel du réseau Ethereum. Ce qui en fait le lieu de très bonnes opportunités de placements sur les dernières semaines. Et un réseau qui permet de réaliser des swaps avec des frais presque 1000 fois moins chers (environ 0,0015 BNB) et au moins 10 fois plus rapides

Il suffit également de se tourner vers les options de staking de jetons CAKE sur la plateforme Pancake Swap pour se rendre compte qu’elle offre des rendements de l’ordre de 147%. Ou de suivre le développement de projets comme l’incroyable AutoFarm dont la cryptomonnaie AUTO enregistre une hausse de plus de 5000% depuis son lancement il y a tout juste un peu plus de deux semaines. La Binance Smart Chain est un univers à découvrir et à surveiller.

Les faiblesses de la Binance Smart Chain

Un tableau idyllique au sein duquel il peut sembler difficile de trouver de véritables faiblesses. Peut-être parce que la principale d’entre elles est aussi la force de ce nouveau réseau : son étroite relation à la plateforme Binance. Ce qui en fait un projet à la très forte centralisation qui ne repose que sur un ensemble de moins de 30 validateurs. Mais cela n’a jamais été l’une des priorités de Changpeng Zhao.

Tout cela basé sur un consensus de type « Proof of Stake Authority » (PoSA) où le terme autorité n’est pas là que pour décorer. Ce dernier vendu par les commerciaux comme pouvant « prendre en charge un temps de blocage court et des frais moins élevés. » Mais selon la logique éprouvée qui fait que moins on demande l’avis à un grand nombre de personnes et plus la décision se prend vite. Ce qui n’a au final pas grand-chose à voir avec l’esprit communautaire de l’univers des cryptomonnaies. 


Centralisation vs décentralisation – La guerre des exchanges sur fond de réseau Ethereum défaillant

Alors à la question de savoir si la Binance Smart Chain est un outil fonctionnel, la réponse est oui. Tout comme ce nouvel écosystème peut être intéressant pour se positionner sur des projets aux forts potentiels de développement. Cela en faisant bien attention de ne pas tomber sur une arnaque noyée au milieu de l’excitation actuelle. 

Mais le véritable intérêt de cette formule se trouve plus dans l’alternative qu’elle offre en attendant la mise en service effective d’Ethereum 2.0. Car il serait bien triste de voir une structure centralisée comme Binance prendre l’importance de ce dernier. Ce qui au final est aussi peu probable que de voir Ethereum finir par passer devant le Bitcoin, comme certains le prédisent. Quoi que rien ne semble réellement définitif dans cet univers en perpétuel changement

Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Tout investissement dans le domaine ne doit pas dépasser ce que l’on est en mesure de perdre. Et toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche