Blockchain

Solana (SOL) – Un écosystème entre exchange FTX et Proof of History

05 Juil 2021 - 11:00

De nombreux nouveaux réseaux se développent et asseyent leur importance dans le domaine des cryptomonnaies. Cela en réponse ou en relation à une blockchain Ethereum qui a du mal à supporter seule le succès de la DeFi et des jetons NFT (entre autres). Et selon des modèles et des types de fonctionnements qui offrent de nouvelles approches innovantes de ce que cela pourrait devenir. Un domaine au sein duquel l’écosystème Solana (SOL) occupe une place qu’il est impossible d’ignorer. Cela entre sa relation au challenger qu’est l’exchange FTX et sa formule de type Proof of History…

Blockchain

Solana - Nouveaux problèmes de congestion en plein effondrement du marché

Hugh B. - 24 Jan 2022 - 13:00

Même si les périodes de crise sont difficiles, elles permettent sans aucun [...]

Lire la suite >>

Les véritables alternatives actuelles au réseau Ethereum ne sont pas tellement nombreuses. Et elles rencontrent des développements qui sont aussi différents que les solutions qu’elles apportent. Cela avec comme condition sine qua non une réduction importante des frais de transaction. Mais également une capacité à absorber l’évolution du nombre de ses projets et utilisateurs sans souffrir de congestion. Et le tout avant que la version Ethereum 2.0 ne voit le jour et ne vienne réaffirmer une dominance qui reste encore importante.

Raison pour laquelle l’écosystème construit sur la blockchain Solana se doit d’être rapidement opérationnel. Mais également de proposer des services et solutions qui apportent une véritable plus-value pour des utilisateurs et un marché toujours plus exigeants. Le tout principalement dans le domaine de la DeFi qui est au centre de tout ce qui se passe actuellement. Mais également des applications décentralisées (dApps) et de tout ce qui touche aux jetons NFT. Et dans le cas présent tout repose sur une histoire de temps.

Une blockchain en avance sur le temps

La principale force du réseau Solana est la gestion innovante que sa blockchain entretient avec le temps. Ou plus précisément avec l’horodatage nécessaire à toute validation de ses blocs. Un processus qui peut s’avérer très complexe et chronophage du fait de la propagation nécessaire des informations à travers tous les nœuds. Cela afin d’établir le consensus indispensable à son bon fonctionnement. Une problématique qui est au centre de cette technologie et représente l’un de ses principaux challenges. Et auquel les développeurs de ce système révolutionnaire ont donné le nom de Proof of History.

Ecosystème Solana (SOL) – L’émergence de nouveaux projets prometteurs

Le principe repose sur un système d’horodatage qui intervient avant le moment du consensus. Cela en l’encodant directement dans les messages qui transitent sur son réseau. Un préalable indispensable à toute validation de l’étape suivante qui consiste à traiter les transactions. Ce qui permet de gagner un temps considérable en augmentant dans le même temps les performances de la blockchain. Soit un gain effectif qui se traduit au final par un débit théorique de 50 000 transactions par seconde (TPSQ). Et des frais dont le montant reste dérisoire, surtout si on les compare à Ethereum.

Une accélération qui s’appuie sur un algorithme de consensus du nom de Tower BFT. Cela en premier lieu afin de contrôler l’intégrité de chaque information qui circule sur ce réseau. Mais également d’assurer sa bonne transmission, tout en détectant les « fautes byzantines ». C’est-à-dire le comportement douteux de l’un de ses nœuds, qu’il s’agisse d’une panne ou d’une attaque. Cela afin de garantir la sécurité de sa blockchain en tirant parti de son système de Proof of History. Une petite révolution technologique qui en fait l’un des fleurons actuels du secteur.

Une levée de fonds record

Raison pour laquelle la plateforme FTX en a fait son cheval de bataille pour aller à la rencontre de la DeFi. Cela en commençant par la mise en place de son Serum DEX (SRM). Mais également avec un soutien indéfectible de son fondateur Sam Bankman-Fried. Ce dernier toujours aux avant-postes pour en faire la promotion et tenter de lutter contre l’image élitiste et (trop) technique dont souffre ce réseau.

« Je suis enthousiaste et impressionné par la croissance récente de l’activité sur Solana. Sa technologie est à la pointe du secteur depuis un certain temps et il est gratifiant de voir que la réalité rattrape son retard. » – Sam Bankman-Fried

Serum DEX et blockchain Solana – Simple Ethereum killer ou avenir de la DeFi ?

Un reproche que l’on peut également faire à d’autres projets de ce type, comme le réseau Avalanche (AVAX). Et qui repose en grande partie sur l’aspect encore très « développeur » de ces solutions. Des offres auxquelles il va donc falloir apporter un peu de simplification et d’accessibilité. Ce que devrait sans aucun doute permettre la récente et historique levée de fonds de 314 millions de dollars effectuée par la structure Solana Labs. Cela après d’investisseurs enthousiastes qui y voient une rivale sérieuse à Ethereum du fait de ses très hautes performances.

Un écosystème en plein développement

Un écosystème dont la communauté devient chaque jour plus nombreuse et motivée. Cela avec un nombre de projets qui ne cesse de voir le jour pour en accélérer l’adoption. Ce qui a donné lieu au récent lancement de la plateforme Solstarter dont l’objectif est d’en diffuser les Initial DEX Offering (IDO). Une formule devenue indispensable à tout réseau qui se respecte dans le domaine. Cela afin de rendre son développement aussi harmonieux et sécurisé que possible.

Et ce sont actuellement plus de 150 projets différents qui peuplent cet écosystème de la blockchain Solana. Le tout à l’aide d’événements de type hackathon pour en dynamiser les initiatives. Et plus d’une trentaine de nouveaux projets dont le secteur et les offres se concentrent tout particulièrement sur la DeFi. Comme la plateforme décentralisée Raydium (RAY) qui a été développée en lien direct au Serum DEX. Ce qui lui permet de bénéficier de son carnet d’ordre tout en lui ouvrant les portes de ses pools de liquidité. Le tout avec les options classiques de staking, de yield farming et de récompenses pour les liquidity providers (LP).

Solana (SOL) - Un écosystème entre exchange FTX et Proof of History

Mais également des projets comme Solfarm, qui permet de surveiller l’ensemble de ses positions de yield farming tout en identifiant les meilleures opportunités du moment. Ce qui peut parfois rendre difficile la possibilité d’identifier les initiatives les plus intéressantes et prometteuses. Et inciter à se tourner vers des groupes Twitter comme Solanians ou Solana Daily pour bénéficier d’informations en temps réel et d’opportunités en avant-première. Ce qui n’empêchera pas de devoir faire un tri nécessaire dans le flot d’actualités que cela promet de recevoir.

Quoi qu’il en soit, la blockchain Solana promet d’être le socle d’un écosystème à la fois innovant et performant. Cela tout en bénéficiant du soutien d’acteurs et d’investisseurs centraux de l’univers des cryptomonnaies. Une première étape qui devra néanmoins trouver sa validation dans l’adoption qu’elle va rencontrer auprès des utilisateurs. Car aussi beau que soit le produit, il n’est rien sans celui qui décide d’en faire usage.


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche