Piratage

États-Unis: Altlanta paralysée par un rançongiciel, 51 000$ demandé

24 Mar 2018 - 18:11

Atlanta est le dernier exemple de gouvernement local dont le système informatique a été attaqué par des pirates informatiques. Les criminels demandent 51 000 $ en bitcoin pour débloquer les données services importants de l’État. Deux jours après le piratage, le problème n’est toujours pas résolu.

Le gouvernement de la ville d’Atlanta, en Géorgie, rapporte que leur système informatique a été la cible de pirates informatiques lors d’une attaque avec un virus ransomware, programme malveillant paralysant les infrastructures informatiques et demandant une rançon contre un déblocage.

Les employés municipaux ont reçu l’ordre de ne pas utiliser leur ordinateur jusqu’à ce que le service informatique de la ville les autorise. Les autorités en outre ont averti les employés et les citoyens qui ont utilisé le système informatique, leur demandant de surveiller leurs comptes bancaires et changer leurs mots de passe par mesure de précaution. « À l’heure actuelle, rien ne prouve que les données des clients ou des employés ont été compromises. » indique un communiqué publié sur le site de la ville.

Ces derniers ne savent pas qui se cache derrière cette attaque, mais ont reçu une demande de la part du ou des pirates. Pour déverrouiller les outils touchés, la ville d’Atlanta s’est vu proposer de payer 6 800 $ en Bitcoin par appareil ou 51 000 $ pour tout déverrouiller.

Rien ne sera payé

La ville n’a pas l’intention de payer les pirates et travaille pour résoudre le problème. Dans une déclaration, le gouvernement local a affirmé :

« En ce moment, notre équipe de gestion de l’information d’Atlanta travaille sans relâche avec le soutien de Microsoft pour résoudre le problème. Nous sommes confiants que notre équipe de professionnels en technologie sera en mesure de restaurer les applications bientôt. Notre site Web de la ville, Atlantaga.gov, demeure accessible et nous fournirons des mises à jour au fur et à mesure que nous les recevrons. »

La ville d’Atlanta travaille avec le Département de la sécurité intérieure, Microsoft, Cisco et le FBI pour déterminer exactement quelles données ont été compromises et pour, espérons-le, trouver une solution.

d’après bitcoinist

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche