Cryptomonnaies

La principale banque de Colombie va expérimenter une offre crypto

07 Déc 2021 - 08:31

Dans le cadre d’un projet pilote gouvernemental, Bancolombia, la plus grande banque du pays, en collaboration avec la plateforme d’échange US Gemini, va proposer à certains de ses clients la possibilité d’acheter et de vendre des cryptomonnaies à partir de leurs comptes bancaires.

La principale banque de Colombie va expérimenter l’achat/vente de cryptomonnaies

A partir du 14 décembre prochain, un nombre limité de clients de Bancolombia, une institution bancaire de premier plan en Colombie, va pouvoir utiliser son compte courant pour acheter du Bitcoin, de l’Ether (ETH), du Litecoin (LTC) et du Bitcoin Cash (BCH). Une première rendue possible grâce à un partenariat avec l’échange crypto Gemini dans le cadre d’un projet pilote supervisé par la principale instance de régulation du pays, la Superintendencia Financiera de Colombia (SFC).

Bancolombia gérera les fonds fiduciaires des clients, tandis que Gemini fournira l’infrastructure pour l’échange et la conservation des cryptomonnaies. Dans son communiqué, la plateforme a soutenu l’idée que l’industrie crypto pourrait contribuer à l’expansion de nombreuses économies d’Amérique latine.

« Le partenariat constitue une étape importante vers l’expansion stratégique de la présence de Gemini en Amérique latine . (…) Nous pensons que la crypto peut jouer un rôle important dans le développement de l’Amérique latine, car l’intérêt pour la blockchain et les technologies innovantes prolifère dans toute la région.« 

Cynthia del Pozo García, responsable de la stratégie et du développement d’entreprise de Gemini

Et cette première initiative pourrait effectivement s’étendre à d’autres pays du continent sud-américain dans la mesure où Bancolombia fait partie d’un groupe présent également au Panama, au Salvador, à Porto Rico, au Pérou, au Guatemala et dans les îles Caïmans.

Une première mais pas isolée

A l’intérieur même du pays, d’autres initiatives de même nature sont en attente. En effet, neuf projets ont été approuvés en début d’année par la SFC. Outre le projet en voie d’exécution, un autre est déjà opérationnel, celui de la fintech Movii et de la plateforme Bitpoint. Les sept autres approuvés pour tester la viabilité des nouvelles technologies dans la sphère financière en sont encore au stade de la planification. Il s’agit de Banco de Bogotá avec Bitso, Banco de Bogotá avec Buda, Coltefinanciera avec Obsidiam, Davivienda avec Binance, la fintech Powwi avec Binance, Coink avec Banexcoin.

Or, il ne reste que six mois selon le délai décrété par les autorités colombiennes pour tester et stimuler l’utilisation des nouvelles technologies dans le domaine monétaire. Mais le responsable de la SFC, Jorge Castaño, semble confiant selon sa déclaration de début novembre.

 » Nous apprenons beaucoup et nous espérons que d’ici la fin mars 2022, nous aurons pris une décision claire pour ouvrir le système financier aux exchanges  et que les clients des banques pourront interagir indifféremment en peso ou en un actif crypto

Jorge Castaño, surintendant financier de Colombie

Une tendance adoptée dans d’autres pays

Ce type d’expérimentation est prisé à plus d’un titre. En effet, il permet d’abord aux acteurs de tester la viabilité de leurs propositions dans un environnement strictement contrôlé. Ainsi, diverses preuves de concept de technologies, de processus, de solutions juridiques… peuvent être réalisées, sans qu’il leur soit nécessaire de se conformer aux dispositions légales en vigueur. Ensuite, ce n’est pas le moins, il fournit aux régulateurs une vision plus claire de la réalité des nouvelles technologies financières. Enfin, il permet d’éprouver des utilisations grand public de la crypto par l’alliance entre entités bancaires établies et plateformes d’échange réglementées, mais encore marginalisées. Notons que d’autres juridictions, les Etats-Unis ou la Suisse notamment, ont déjà officialisé des offres de service crypto via des institutions bancaires.

Régulation

Les banques US en voie d'être full crypto-compatibles

Nathalie E. - 28 Oct 2021 - 12:57

Un groupe de régulateurs bancaires américains travailleraient sur une feuille [...]

Lire la suite >>

D’autres pays ont aussi leur bac à sable. Ainsi, le voisin brésilien et l’Espagne testent des solutions technologiques pour optimiser leurs processus financiers et administratifs.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche