L’Australie va sévir contre ceux qui ne déclarent pas leurs bénéfices en cryptomonnaies

Le bureau des impôts australien (ATO) va prendre pour cible les investisseurs de devises cryptographiques pour s’assurer qu’ils déclarent correctement leurs gains sur leurs fiches d’impôts cette année, a rapporté Business Insider Australia.

Le bureau des impôts australien va croiser les données en sa possession et opérer des contrôles d’identification « sur 100 points » pour traquer les investisseurs cryptographiques, ainsi que réaliser des conventions fiscales bilatérales et des engagements de lutte contre le blanchiment d’argent pour obtenir plus d’informations sur ce secteur technologique et économique.

Paul Drum, membre du Groupe national de liaison en matière fiscale, a déclaré que ce choix est un « moment décisif pour l’ATO » et que cela lui permettra d’ « accéder aux données des comptes de change de devises cryptographiques et de les examiner en profondeur pour la première fois ».

« L’efficacité de l’anonymat de Bitcoin et d’autres cryptomonnaies commence à s’estomper. Ces changements à venir signifient que les gens ne devraient pas supposer qu’ils peuvent se cacher indéfiniment derrière la technologie Blockchain, ni qu’il n’ y a pas de conséquences fiscales. »

En mai 2017, le gouvernement australien a confirmé qu’il traiterait Bitcoin « au même titre que l’argent » et qu’il ne serait plus soumis à une double imposition.

Commentaires

id, leo. consectetur Nullam dictum Phasellus consequat. Donec dolor. velit, felis
Partagez
Tweetez
Partagez