Cryptomonnaies

Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, locomotives crypto en 2021/22

05 Oct 2022 - 17:59

Les marchés émergents, comme l’indiquent toutes les études les unes après les autres, sont les locomotives de l’adoption crypto. Un nouveau rapport de Chainalysis confirme cette tendance en attribuant au Moyen-Orient et à l’Afrique du Nord (MENA) la croissance la plus rapide au monde entre juillet 2021 et juin 2022.

La crypto en Afrique du Nord sert des fins pratiques

Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA) sont peut-être l’un des plus petits marchés de la cryptographie dans l’indice mondial d’adoption de la cryptographie 2022, mais c’est aussi celui qui connaît la croissance la plus rapide selon le dernier rapport de la société d’analyse des données blockchain Chainalysis.

Ainsi, d’après le volume des transactions observé dans la région MENA, les utilisateurs ont reçu 566 milliards de dollars en crypto entre juillet 2021 et juillet 2022, soit une augmentation de 48 % par rapport à l’année précédente. Comparativement, l’Amérique latine se place en deuxième position avec une croissance de 40% quand l’Amérique du Nord sur la troisième place du podium, affiche 36%.

Dans le détail, la croissance observée ne répond pas aux même critères selon la zone déterminée. Du côté de l’Afrique du Nord, l’adoption en hausse des cryptos semble coïncider avec deux facteurs majeurs. Une réglementation plus permissive, comme au Maroc, ou une dévaluation rapide des monnaies fiduciaires locales comme en Turquie ou en Egypte, incitant la population à s’intéresser aux cryptos comme moyen de préserver son épargne et d’envoyer des fonds à moindre coût. Mais autant la Turquie, qui reste le plus grand marché crypto de MENA, a connu une croissance annuelle lente partant de haut, autant l’Egypte elle, a explosé tous les compteurs. Son volume de transactions a triplé pendant la période considérée, la plaçant en tête de la vingtaine de pays de la région.

La crypto au Moyen-Orient plutôt à usage institutionnel

Les pays les plus riches de la région MENA ont aussi contribué à l’essor de la crypto dans cette zone géographique, mais de façon différente. Rien d’étonnant au vu des efforts que les Etats du Golfe ont déployé pour fournir cadre législatif incitatif et infrastructures dédiées afin d’attirer les grands acteurs du secteur qui s’y sont précipités. De fait, sa croissance serait plutôt liée à l’activité institutionnelle qu’à des impératifs pratiques ou à des échanges pair à pair.

Ne sous-estimons pas cependant l’attrait des cryptos sur les particuliers, notamment en Arabie saoudite où une enquête étonnante de KuCoin a recensé 3 millions d’utilisateurs dont 37% de femmes (avec ou sans l’autorisation d’un tuteur ?), soit 14% de la population. Ainsi, dans l’étude de Chainalysis, la monarchie absolue apparaît au troisième rang des pays pour la croissance de son marché crypto quand les Émirats arabes unis se positionnent en cinquième.

En dépit d’un marché à la peine, l’industrie se renforce un peu partout dans le monde. N’attendez plus pour acquérir vos premières cryptos et inscrivez-vous sur l’exchange FTX, vous bénéficierez d’une réduction à vie sur vos frais de trading.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche