Cryptomonnaies

MetaMask propose un outil pour aider les victimes de piratage

27 Mai 2022 - 16:58

Les escroqueries en tous genres sont un fléau de la finance décentralisée et face à l’utilisation croissante des cryptomonnaies, le phénomène prospère. MetaMask, le populaire portefeuille d’auto-conservation (wallet non custodial), a décidé, en partenariat avec la société londonienne Asset Reality, d’aider les utilisateurs à retrouver leurs actifs perdus.

MetaMask collabore avec Asset Reality pour aider ses utilisateurs victimes de piratage

On ne compte plus les arnaques et fraudes qui entachent régulièrement le monde de la DeFi. Mais face à la popularité grandissante des cryptomonnaies, les acteurs du secteur ne peuvent plus rester passifs. Metamask, le wallet non custodial aux 30 millions d’utilisateurs actifs mensuels, a décidé de passer à l’action. Ainsi, il s’est associé avec la société britannique spécialisée Asset Reality pour aider les victimes à récupérer leurs fonds volés. Une hypothèse sans certitude au vu des stratégies sophistiquées souvent adoptées par les voleurs. Mais la procédure mise en place par Metamask a déjà le mérite de ne pas laisser les individus désarmés et seuls devant le désastre de cryptomonnaies envolées

Les victimes d’escroqueries ont souvent du mal à obtenir suffisamment de ressources et d’attention de la part des forces de l’ordre. Aussi, l’offre d’Asset Reality permet à plusieurs victimes d’une opération d’escroquerie d’unir leurs forces et de mener une enquête médico-légale plus large contre une opération d’escroquerie. Ils déchargeront les utilisateurs du gros du travail pour mener une enquête sur chaque opération d’escroquerie.

Communiqué de MetaMask

Détails de la procédure d’assistance

Cette assistance sera disponible pour tous les utilisateurs de MetaMask dans le monde. En pratique, une nouvelle section sur le site Web de MetaMask les invitera à signaler les fonds perdus et les détails qui y sont liés. Après vérification du compte compromis ou des cryptos disparues, l’utilisateur devra ouvrir un dossier auprès d’Asset Reality via une page du site de MetaMask. A partir de là, la société d’enquête deviendra la gestionnaire du dossier.

Destiné à tous les profils d’investisseurs lésés, ce service sera gratuit. Mais si les escroqués décident d’entamer une procédure juridique, MetaMask et Asset Reality se réservent le droit de leur demander de régler les frais afférents. Néanmoins, ces derniers seront limités dans la mesure où il s’agira d’une plainte groupée par les soins des deux sociétés.

Selon Aidan Larkin, le PDG d’Asset Reality, outre le fait de créer une expérience plus empathique pour les victimes de piratage, cette nouvelle fonctionnalité fournira des données précieuses pour organiser une réponse à un piratage défini, NFT compris.

Jetons NFT

90% des détenteurs de NFT auraient déjà été victimes d'une escroquerie

Hugh B. - 26 Apr 2022 - 09:00

Le marché des NFTs est passé en l’espace d’une année de [...]

Lire la suite >>

Faire progresser la sécurité du Web3

Si l’efficacité de l’outil reste à prouver, Aidan Larkin reconnaissant lui-même que « la mission n’est pas facile », il témoigne néanmoins selon lui, d’un progrès spectaculaire dans ce domaine.

Il affirme même que l’effort de MetaMask pourrait être la première étape vers une version sûre et plus conviviale de Web3. Une vision soutenue bien sûr par Dan Finlay, le co-fondateur du portefeuille non dépositaire.

[Cette procédure s’inscrit]  dans le cadre d’une stratégie à plusieurs facettes que la société met en œuvre et qui comprend l’amélioration de la sécurité, l’éducation des utilisateurs et de nouvelles façons de sauvegarder les actifs.

Dan Finley in Communiqué

Néanmoins avec ou sans outil, le premier commandement à observer pour tout utilisateur de service crypto est de rester vigilant avec ses clefs privées. La négligence est souvent, rappelons-le inlassablement, le premier facteur de risque.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche