Plateformes d'échanges

Les plateformes sud-coréennes prêtes pour les nouvelles réglementations

14 Déc 2017 - 16:59

Les plus grandes bourses de bitcoins et de cryptodevises de Corée du Sud, Bithumb, Coinone et Korbit, sont prêtes pour l’imposition des nouveaux cadres réglementaires stricts par le gouvernement local et les autorités financières.

Hier, le gouvernement sud-coréen a dévoilé les détails de la réunion d’urgence sur les crypto-monnaies qui avait eu lieu le 12 décembre. Les autorités financières sud-coréennes ont déclaré que dans les semaines à venir, les mineurs, les banques et les étrangers ne seront pas autorisés à investir dans le Bitcoin et dans les autres devises cryptographiques sur leur marché.

D’ici la semaine prochaine, le gouvernement sud-coréen devrait mettre en place plusieurs cadres réglementaires axés sur la protection des investisseurs et la fiscalité. L’une des politiques actuellement à l’étude est la possibilité de répartir équitablement les volumes de transactions quotidiennes des bourses sur l’ensemble du marché et de mettre en œuvre des politiques plus strictes de connaissance du client (KYC) et de lutte contre le blanchiment d’argent (AML).

Bithumb, la plus grande bourse de la Corée du Sud spécialisé dans les jetons virtuels avec un volume de transactions quotidiennes plus important que la principale bourse traditionnelle du pays KOSDAQ, a déclaré se réjouir de la réglementation du gouvernement local, car elle légitimerait, stabiliserait et validerait le marché sud-coréen des devises virtuelles:

« Un bon ensemble de réglementations alimentera le marché [des actifs cryptographiques], et nous serions ravis. »

Pendant de nombreuses années, le gouvernement sud-coréen a hésité à réglementer le marché local et l’industrie, car il croyait que toute forme de réglementation amènerait les consommateurs à considérer cette action comme un endossement et une validation de ce marché.

    « Le gouvernement sud-coréen n’ a d’autre choix que de suivre les cadres réglementaires et les tendances établis par d’autres gouvernements de premier plan. Bien qu’il existe certainement une réputation négative attachée aux cryptomonnaies, la position du gouvernement est de permettre ce qui doit être permis, pour le bénéfice du marché sud-coréen. »

D’après cointelegraph

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche