Plateformes d'échanges

ViaBTC se prépare à lancer une autre plateforme en dehors de la Chine

23 Sep 2017 - 14:48

Le plateforme d’echange de bitcoin chinois ViaBTC prévoit d’ouvrir une plate-forme à l’étranger après que le gouvernement ait ordonné la fermeture de tous les échanges de crypto-monnaies en Chine.

«Un tiers de nos clients viennent de l’extérieur de la Chine, et je pense que ces utilisateurs  continueront à utiliser la plate-forme ViaBTC, nous pouvons encore apporter de la valeur », a déclaré Yang Haipo, directeur général du site lors d’un événement global sur la blockchain à Hong Kong jeudi.

Il a déclaré qu’il n’ y avait pas encore de calendrier pour relancer la plate-forme à l’étranger, et a exhorté les utilisateurs actuels à retirer leurs actifs avant que la compagnie n’arrête ses services intérieurs le 25 septembre.

«Nous avons suffisamment de liquidités pour soutenir tous les retraits de nos clients », a-t-il ajouté.

La société basée à Shenzhen a annoncé il y a une semaine qu’elle allait fermer ses activités chinoises de change cryptographiques d’ici la fin du mois. D’autres plateformes telles que BTCChina, OkCoin et Huobi ont également annoncé qu’elles cesseraient leurs activités suite aux ordres de Pékin.

Bien que ViaBTC ne soit plus en mesure de fournir des services de trading à domicile, elle exploite toujours un pool minier de bitcoin, où les utilisateurs partagent les ressources et le pouvoir de traitement informatique sur un réseau pour créer des bitcoins qui sont ensuite partagés entre eux.

[adblockingdetector id= »5bbf1a00ae440″]

D’après South China Mining Morning Post

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche