Cryptomonnaies

Wikipedia renonce aux dons en crypto

02 Mai 2022 - 09:00

Soucieuse de sa réputation, la fondation Wikimedia à l’origine de l’encyclopédie open source Wikipedia a décidé de ne plus accepter les dons en cryptomonnaie. Une concession à l’air du temps s’appuyant sur un vote, peut-être manipulé, de sa communauté. La mesure est plus symbolique qu’autre chose, les oboles en bitcoin, bitcoin cash ou ether ayant toujours été négligeables.

Wikipedia ne veut plus de dons en crypto

Bien dans l’offensive générale contre les cryptomonnaies, la communauté Wikimedia s’est agitée ces trois derniers mois autour d’un débat relatif aux dons de cette nature. Un vote est venu trancher la question : 71% des membres aurait soutenu la proposition en faveur de l’interdiction.

L’argument phare étant les problèmes de durabilité environnementale liés aux cryptos utilisant la preuve de travail. Notons au passage que la fondation s’appuie notamment sur le site Digiconomist, mille fois dénoncé pour ses calculs fantaisistes et son absolue absence de rigueur, pour justifier sa volonté d’écarter le bitcoin qu’elle acceptait depuis 2014.

Dès le début du document, le ton est alarmiste.

Les cryptomonnaies sont des investissements extrêmement risqués qui ne font que gagner en popularité parmi les investisseurs particuliers ces derniers temps. Donc, je ne pense pas que nous devrions approuver leur utilisation de cette manière. En les acceptant, je crois que nous généralisons l’utilisation des « investissements » et de la technologie qui sont intrinsèquement prédateurs.

Proposition de la Fondation Wikimedia

La suite est tout aussi édifiante, colportant des griefs très en vogue auprès des régulateurs en verve de contrôle : moyen de détournement des sanctions et surexposition aux escroqueries.

De fait, face à ces arguments imparables, à défaut d’être prouvés ou mis en perspective, et alors que seuls 400 membres ont participé à la discussion, dont certains comptes crées juste pour l’occasion, le verdict est tombé.

Ainsi, la Wikimedia Foundation a décidé de mettre fin à l’acceptation directe de la cryptomonnaie comme moyen de faire un don. […] Plus précisément, nous fermerons notre compte BitPay, ce qui supprimera notre capacité à accepter directement la cryptomonnaie comme méthode de don. »

Lisa Seitz-Gruwell, directrice de la promotion à la Fondation Wikimedia, in forum de discussion

Une mesure plus symbolique que significative

Beaucoup de bruit pour rien ?

Non, dans la mesure où cette interdiction vient apporter de l’eau au moulin des détracteurs du bitcoin qui se font entendre plus que de raison aujourd’hui, et avec lesquels le dialogue est souvent impossible, un préjugé asséné valant plus qu’une vérité étayée.

Oui, dans la mesure où cette interdiction ne pèsera pas sur les finances de la fondation, la part de dons en crypto étant marginale. Seulement l’équivalent de 130 000 $ recueillis en 2021, soit 0,08 % des revenus totaux de la fondation. Les 347 donateurs doivent aujourd’hui s’en mordre les doigts…

L’intention est donc bien d’hurler avec les loups et de se positionner du bon côté de la barrière. On est bien loin de l’esprit originel. A l’époque, la fondation Wikimedia estimait que l’ajout de bitcoin comme option de don aiderait à rendre la contribution « aussi simple et inclusive que possible ». Les partisans ont eu beau souligner le besoin de dons pseudonymes dans des pays où Wikipédia est illégal ou censuré, c’est resté lettre morte.

La fondation Mozilla avait pris en janvier une décision similaire. Elle avait prohibé les dons en crypto pour son navigateur Firefox. Depuis, elle est revenue sur sa décision, mais en limitant les oboles aux cryptos fonctionnant sur la preuve d’enjeu (PoS) de type MATIC, SOL, BNB ou AVAX. Un modèle que certains membres de Wikimedia voudraient suivre.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche