Crypto-arnaque – 11 millions de dollars en Bitcoin (BTC) détournés par Circle Society

Dans un communiqué de presse, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) américaine a annoncé la déposition d’une plainte contre Circle Society, une crypto-entreprise basée au Nevada et dirigée par David Gilbert Saffron. La commission lui reprocherait d’avoir "détourné des fonds et violé des enregistrements liés à un système d’options binaires" d’une valeur de 11 millions de dollars.

Un scam (arnaque) déguisé en pool

D’après les déclarations de Heath P.Tarbert, le Président de la CFTC, la plainte soumise au tribunal fédéral du District du Nevada serait motivée par une opération d’arnaque recelant un système de ponzi. Circle Society aurait subtilisé les fonds de 14 investisseurs américains, destinés à créer de la valeur dans un trading pool, mais qui ont transité par la suite dans le portefeuille personnel (wallet) de Saffron, le dirigeant de la boîte.

La CFTC émet une plainte contre Circle Society

D'après les faits, Circle Society a fait miroiter des rendements à hauteur de 300% à ceux qui investiraient dans son nouveau pool. Les promesses faites aux investisseurs consistaient à pouvoir échanger des "options binaires hors bourse contre des devises". Dans cette perspective, 11 millions de dollars ont été versés sur la plateforme. Cependant, aucun retour sur investissement réel n’a été enregistré. Bien au contraire, les fonds ont été migrés dans le "wallet personnel" de Gilbert Saffron et ont servi à payer d’autres participants, d’où la perpétuation de la pyramide de ponzi. En menant l’affaire auprès du tribunal, dont l’injonction de la commission est prévue pour le 29 octobre 2019, Heath P.Tarbert a expliqué : "les stratagèmes frauduleux, comme ceux allégués dans cette affaire, non seulement trompent des personnes innocentes sur leur argent durement gagné, mais ils menacent d’endiguer le développement responsable de ces marchés nouveaux et innovants. L’Amérique doit être un exemple dans ce domaine et nous ne réussirons que si ces marchés sont intègres".

La CFTC demande réparation

La CFTC a exigé le dédommagement des victimes de l’arnaque opérée par Circle Society. Dans sa plainte, la commission réclame ainsi la restitution complète des fonds détournés (11 millions de dollars en BTC), suivie d’une demande d’interdiction d’enregistrement et de trading. Une doléance que le tribunal a prise immédiatement en compte en gelant les avoirs de Circle Society, avec une application directe de l’interdiction d’enregistrement. Par ailleurs, la CFTC a mis en demeure les victimes de l’arnaque d’une hypothétique insolvabilité de la Circle Society, en déclarant que cette dernière ne disposerait pas de fonds suffisants pour restituer l’ensemble des investissements.

Le Bitcoin (BTC) est considéré comme une marchandise

Dans le cadre de cette nouvelle affaire d’escroquerie aux cryptomonnaies, la CFTC a réitéré la nécessité d’une réglementation plus sévère à l’encontre des crypto-sociétés. Récemment, le président de l’institution est revenu sur la qualification du Bitcoin et de l’Ethereum en tant que marchandise en affirmant :"nous avons été très clairs sur le Bitcoin, c’est une marchandise. Nous nous sommes pas encore prononcés sur l’Ether, jusqu’à maintenant".

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram

Commentaires

vulputate, luctus ut adipiscing ipsum facilisis
23 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez