Binance envisage une combustion accélérée de son BNB

 Binance envisage une combustion accélérée de son BNB

Le PDG de Binance, Changpeng Zhao dit CZ, a fait part à sa communauté, par l’intermédiaire de twitter, d’une discussion au sein de son équipe pour accélérer le programme de destruction du jeton natif de la plateforme d’échange. Une pratique régulière destinée à raréfier le token afin de le valoriser.

L’enjeu de la combustion accélérée du BNB

Toujours très participatif, CZ a sollicité la communauté de Binance afin qu’elle partage son avis sur l’hypothèse d’une cadence plus accélérée du Burn program for BNB.

La dernière séquence de combustion des jetons a eu lieu le 17 octobre dernier. A l’époque, ce fut le plus gros épisode, sur les 13 réalisés, en termes de valeur fiduciaire. 2 millions de jetons consumés, soit 68 millions de dollars partis en fumée.

Le rythme inscrit dans le livre blanc de la plateforme est trimestriel. Il s’agit à terme de brûler 50% des 200 millions de BNB émis suite à l’ICO. Mais à cette allure-là, il faudra encore plus de dix ans pour atteindre l’objectif. En effet, si on observe les chiffres de l’offre totale en circulation, 179 883 948 BNB selon CoinGecko, Binance n’a accompli que 24 % du travail en trois ans et demi d’existence. Un tempo un peu poussif dans un environnement aussi dynamique.

Des anomalies de fonctionnement récurrentes

Surtout, en dépit d’un marché haussier qui touche surtout les deux cryptos majeures que sont Bitcoin et Ether, le BNB n’arrive pas à dépasser ses plus hauts records (39,68 $ en juin 2019). Son cours oscille autour de 32,44 $. C’est donc une stratégie possible pour le booster. La preuve, c’est que suite à l’annonce de CZ d’une possible combustion accélérée de BNB, le token a connu une augmentation de 13%. Un excès de fièvre vite retombée. En effet, pour la deuxième fois en une semaine, la plateforme connaît de nouveau des problèmes techniques et se révèle encore indisponible pour une durée indéterminée.

L’exaspération est à son comble chez les utilisateurs qui exhortent CZ à régler une bonne fois pour toutes ces anomalies récurrentes plutôt que de chercher à valoriser le prix de son token. Le reproche qui revient le plus souvent dans la twittosphère, c’est que Binance investit trop dans la com et le marketing plutôt que dans l’infrastructure de sa plateforme…

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

1,241