Bitcoin Cash (BCH) dans la tourmente

 Bitcoin Cash (BCH) dans la tourmente

L’humeur n’est pas à la fête ces derniers temps pour la communauté derrière le Bitcoin Cash (BCH). À l’origine de cette grogne, la proposition d’une taxe « volontaire » de 12,5% prélevée sur les récompenses des mineurs de ce fork du Bitcoin (BTC). Le but ? Permettre d’accélérer le développement du réseau. Une idée intéressante sur le papier, un échec retentissant dans les faits. 

Tout a commencé par la publication faite par Jiang Zhuoer, CEO du pool de minage BTC.TO, le 22 janvier sur Twitter. Il y annonce la publication d’un article intitulé : Plan de financement de l’infrastructure pour Bitcoin Cash. Ce document expose la nécessité de trouver des fonds pour soutenir le développement du BCH.

Jiang Zuhoer Bitcoin Cash BCH
Jiang Zhuoer – Twitter

La solution proposée semble simple. Grâce au prélèvement d’un pourcentage de 12,5% des revenus minier durant une période de 6 mois, il serait possible de débloquer la modeste somme de 6 millions de dollars.

“Pour fournir ce financement, nous avons l’intention de diriger 12,5% des récompenses BCH vers un fonds qui soutiendra l’infrastructure Bitcoin Cash. Ce financement durera 6 mois et fournira un soutien important et bien nécessaire à l’écosystème Bitcoin Cash.” – Jiang Zhuoer

Une taxe pas si volontaire que ça

Cependant, en poussant un peu la lecture de ce document publié par Jiang Zhuoer, les choses ne semblent pas aussi simples que ça. En effet, cette taxe ne ressemble pas réellement à une invitation à la participation libre. Car pour éviter qu’une seule partie des acteurs impliqués ne finance cet effort pour la totalité du réseau, un système de mise au placard est envisagé pour les réfractaires.

« Pour assurer la participation et inclure le soutien financier de la totalité de la puissance de minage SHA-256, les mineurs invalideront les blocs qui ne suivent pas ce plan. Cela est nécessaire pour éviter une tragédie des biens communs. » – Jiang Zhuoer

Une proposition quelque peu autoritaire qui a immédiatement soulevé de fortes oppositions dans la communauté du Bitcoin Cash. Au point que son annulation vient d’être officiellement prononcée dans un communiqué du site Bitcoin.com publié sur la plateforme read.cash de Bitcoin Cash. Pour rappel, le site Bitcoin.com est un site dédié au Bitcoin Cash (BCH) et pas au (seul et vrai) Bitcoin (BTC). Une confusion tout à fait volontaire. Le cours du Bitcoin Cash ne semble pas en avoir souffert pour le moment. 

Cours Bitcoin Cash
Cours du Bitcoin Cash (BCH)

Comment financer le développement d’une monnaie décentralisée ?

Cette affaire fait écho à la proposition de Charlie Lee, faite le 24 janvier sur Twitter, émettant l’hypothèse de la mise en place d’une taxe de 1% sur les récompenses de minage du Litecoin (LTC). Ce dernier s’est très certainement inspiré de l’initiative du Bitcoin Cash faite quelques jours auparavant. Car l’idée semble bonne dans le fond, un principe d’investissement interne pour développer un projet dans lequel tout le monde à un intérêt.

Car le développement coûte cher. Aucune cryptomonnaie n’échappe à cette réalité et chacune d’elle en a un besoin vital pour perdurer. Alors, comment mettre en place un financement des fondations dédiées au développement des projets, tout en conservant la nécessaire décentralisation qui se trouve au coeur de cet univers ? L’expérience du Bitcoin Cash donne au moins une réponse claire : il faut a minima l’adhésion complète, sinon fortement majoritaire, de sa communauté.

Bitcoin Cash en panne de blocks

Comme les problèmes ne viennent jamais seuls, le Bitcoin Cash vient de connaître une panne de son réseau pendant plus de 5 heures. Durant cette période, aucun bloc n’a pu être créé, paralysant complètement la cryptomonnaie. À titre de comparaison, il faut compter normalement 10 minutes entre deux blocs.

Whale Panda – Twitter

Mais le pire dans cette mésaventure est ailleurs. Dans un article du Bitcoinist, la très faible utilisation du réseau BCH a été mise en exergue du fait de cette panne. Le compte Twitter pro-Bitcoin WhalePanda a sauté sur l’occasion pour diffuser l’information. En effet, alors qu’aucun bloc n’a pu être traité pendant plus de 5 heures, il n’y a pas eu de congestion, ni même de retard de transactions important, du fait du nombre très bas de transactions à traiter. Le chiffre avancé est de 50 000 transactions par jour, ce qui est 6 fois moins que le Bitcoin (BTC).

Dans son communiqué, Bitcoin.com demande aux mineurs de faire connaître leurs doléances, tout en laissant entendre qu’un effort sera inévitable. Il précise bien que dans tous les cas il sera temporaire et réversible, car le risque actuel serait une scission de la communauté du Bitcoin Cash donnant naissance à un nouveau fork de ce fork du Bitcoin. Et l’univers de la crypto n’a pas besoin d’un énième (et faux) Bitcoin.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

[the_ad_placement id= »footer-temporaire »]

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,157