[Analyse] Bruno Le Marie – La volonté d’une cryptomonnaie contrôlée par les banques ?

Une annonce pour le moins déroutante a eu lieu hier, Bruno Le Maire a déclaré dans une interview qu’il est favorable à la création d’une cryptomonnaie publique, contrôlée par les banques centrales.

L’homme politique et Ministre des Finances français semblerait vouloir réagir au projet de crypto-yuan chinois (qui devrait voir le jour le 11 novembre 2019) et au Libra, la cryptomonnaie de Facebook, prévue, quant à elle, pour début 2020. L’annonce en juin du Libra aurait donné des envies à de nombreux autres projets de stablecoins partout sur la planète : USA, Europe, Chine.

Le Ministre français avait en effet été très critique lors de la nouvelle du lancement de la cryptomonnaie de Facebook en déclarant : “L’attribut de la souveraineté des États doit rester aux mains des États, et pas des entreprises privées, qui répondent à des intérêts privés”. Le Libra se heurte depuis aux attaques et au scepticisme des gouvernements, des instances de régulation, et des banques. Au point même qu’il se pourrait que la cryptomonnaie de Facebook ne voie jamais le jour, bloquée par des instances de réglementation et des gouvernements hostiles à son lancement. En effet, ils sont nombreux à penser que cette initiative peut engendrer un mouvement tel, qu’elle pourrait déstabiliser le marché traditionnel, et faire perdre l’hégémonie des banques et de la monnaie fiduciaire comme le dollar ou l’euro.

Mark Zuckerberg - CEO de Facebook et très impliqué dans le lancement du Libra

Mark Zuckerberg – CEO de Facebook et très impliqué dans le lancement du Libra

Par ailleurs, lors de l’interview donnée hier, M. Le Maire pense qu’il serait judicieux de travailler sur le lancement d’une cryptomonnaie, contrôlée par les banques centrales, permettant un gain important en rapidité de transaction, leur simplicité et gratuité. Il prône un appel pour la création d’une discussion à propos de ce sujet le 7 octobre prochain, à Washington, pour une réunion du G7, mais également dans les rangs du FMI. L’homme politique considérait il y a un peu plus d’un an qu’il fallait faire de la France, l’un des pays leaders de l’innovation dans le monde des cryptomonnaies. Le ministre français est ouvert à la transofrmation et perçoit l’importance de se positionner sur ce secteur.

Bruno Le Maire, à travers le Tweet ci-dessus, définit sa position exacte sur le sujet, et selon lui l’importance de réagir aux entreprises privées (Facebook et son consortium) qui prévoient le lancement d’une cryptomonnaie globale. Selon lui, ce sont les gouvernements et les banques qui doivent garder l’entièreté de ce pouvoir, d’où la proposition de la création d’une “monnaie numérique publique“.



Les cryptomonnaies, qui étaient initialement un vecteur de valeurs fortes, notamment avec le Bitcoin, prônant la liberté (économique), l’autonomie dans la gestion d’un réseau de paiement, l’importance de la confiance dans le système et de la communauté, ont bien évolué. D’un côté, le lancement de Bakkt et d’autres initiatives visent à rendre le Bitcoin, toujours plus spéculatif, d’un autre, on observe une volonté de puissants acteurs mondiaux (banques, gouvernements) de se pencher sur la question de la création d’un stablecoin avec pour objectif d’améliorer les performances actuelles du système financier.

Toutes les déclarations de ces derniers mois laissent à penser que le cash devrait rapidement disparaître de nos sociétés occidentales (horizon 10 – 15 ans ?). La tendance est largement à la création de nouvelles monnaies, ou cryptodevises, sans frais, gratuites et instantanées. Que cela soit, les gouvernements, les banques, ou les multinationales, toutes les institutions voient le potentiel de la blockchain et des cryptomonnaies pour améliorer le système actuel, qui présente indéniablement des limites. Il sera donc passionnant de suivre l’évolution des moyens de paiement. Entre le développement des cryptomonnaies, l’arrivée en force des néobanques (N26, Revolut), les ambitions de certaines multinationales comme Facebook, il y aura pour sûr des changements majeurs dans notre quotidien.

➡️Pour suivre CryptoActu sur Telegram https://t.me/CryptoActuCom ⚡️
➡️S’abonner à notre contenu vidéo sur Youtube !

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Praesent neque. leo. efficitur. Aenean et, libero venenatis Aliquam
31 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez