Jetons NFT

FTX US prend désormais en charge les NFTs basés sur Solana

12 Oct 2021 - 12:57

Se contentant jusque-là d’une gamme de NFTs émis sur son propre site Web, la filiale américaine de la plateforme d’échange FTX offre désormais la possibilité de négocier certains tokens non fongibles basés sur Solana.

FTX US élargit sa gamme de NFTs à une sélection basée sur Solana

L’exchange de Sam Bankman-Fried affirme ses ambitions aussi dans le domaine des NFTs. Si la plateforme ne permettait jusque-là que l’échange de NFTs maison, son offre s’élargit désormais à une gamme de NFTs Solana, notamment la série Degen Ape Academy, une collection de différents singes de dessins animés et les nouveaux galactiques Geckos.

Avec le lancement de cette plateforme, nous espérons fournir aux utilisateurs américains et mondiaux un marché réglementé qui est intuitif et réactif à leurs besoins. »

Communiqué de Brett Harrison, président de FTX.US

Pour le moment, seuls 75 projets sont disponibles sur l’antenne américaine, tous basés sur la norme Metaplex, un protocole décentralisé associé à un framework Web open source qui permet aux créateurs de générer leurs propres vitrines NFT, ce qui a en partie alimenté la croissance des tokens non fongibles sur Solana.

D’autres objets numériques devraient suivre. Cependant, la plateforme, soucieuse de se mettre en conformité avec la régulation, ne listera pas les projets pouvant être assimilés à des titres financiers. Autrement dit, exit par exemple ceux qui permettent de générer des droits d’auteur.

Bien que FTX ait été un soutien de la première heure de la blockchain Solana, elle envisage également d’intégrer à l’avenir des NFTs basés sur Ethereum.

Un marché très concurrentiel où FTX a des atouts à faire valoir

Sur un marché déjà saturé d’acteurs (Rarible, Makersplace, Nifty Gateway, Wax Atomicmarket, Aavegotchi, Foundation, SuperRare…) où se distingue la plateforme OpenSea avec ses presque 9 milliards de dollars de ventes, FTX a une carte à jouer, notamment par la diversité des systèmes de paiement qu’elle propose. En effet, outre l’utilisation des cryptomonnaies, les achats de NFT pourront se faire via des cartes de crédit ou des virements bancaires. De plus, les frais de vente sont fixés à 2%, soit 0,5% de moins que ceux du géant des places de marché NFT.

Malgré sa puissance de feu, reste à savoir si ce sera suffisant pour attirer les amateurs habitués à un fonctionnement décentralisé avec des dividendes à la clef. Peut-être pas, mais pour aimanter un public moins averti, c’est possible. C’est du moins l’objectif clairement visé par la plateforme.

L’écosystème NFT a commencé à s’infiltrer dans la culture pop, mais il manquait une plateforme qui offre un accès et une exposition faciles au grand public. »

Communiqué de Brett Harrison, président de FTX.US

L’industrie des NFTs devra désormais compter avec un acteur d’envergure qui ne compte pas, on s’en doute, se contenter d’un rôle de figuration.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche