Plateformes d'échanges

La ville coréenne de Busan coopère avec Binance et FTX

01 Sep 2022 - 07:30

La grande ville portuaire de Corée du Sud a depuis longtemps l’ambition de devenir un hub crypto/blockchain, envisageant notamment la création d’un marché boursier qu’elle gèrerait elle-même. Ce projet pourrait avoir trouvé son second souffle, Busan ayant récemment signé des protocoles d’accord avec deux géants du secteur, Binance et FTX.

Binance, partenaire de Busan dans son projet de développement d’une infrastructure dédiée aux actifs numériques

La deuxième ville de Corée du Sud a dernièrement avancé à grand pas dans son projet de devenir « une place mondiale de la finance numérique. Bénéficiant depuis quelques années d’un statut particulier en matière de réglementation pour les développements technologiques liés à la blockchain, elle a connu quelques retards qui semblent aujourd’hui derrière elle. En effet, ce mois d’août l’aura vu s’allier avec deux exchanges phares de l’industrie crypto pour développer l’écosystème de la ville et son « Busan Digital Asset Exchange ».

Elle a d’abord signé un protocole d’accord avec Binance pour un soutien en matière d’infrastructure et de technologie. Dans ce cadre, la plateforme de CZ s’est engagée sur plusieurs points. D’abord, à « établir une présence à Busan d’ici la fin de l’année ». Egalement de « soutenir la recherche et les investissements liés à la blockchain dans la ville ». Enfin de « fournir une éducation spécialisée sur la blockchain et des ressources en ligne » à partir de son volet éducatif Binance Academy.

Mais Binance n’est pas tout seul sur les rangs, Busan coopère également avec FTX.

FTX devient également partenaire de Busan

En effet, à peine une semaine après, c’est son grand rival qui a signé un accord commercial avec la métropole. Selon le communiqué de la municipalité, son rôle sera assez similaire : développer le « Busan Digital Asset Exchange », promouvoir diverses entreprises axées sur la blockchain et diffuser de l’enseignement dédié, en lien avec les universités régionales.

Avec cet accord, nous contribuerons à la création du Busan Digital Asset Exchange et assurerons un nouveau moteur de croissance pour l’économie locale en faisant de Busan une ville spécialisée dans la blockchain.

Park Hyung-joon, maire de Busan, in Communiqué

L’exchange prévoit également d’établir une succursale coréenne à Busan au cours de l’année prochaine. Une implantation physique qui annoncerait peut-être, pour les deux exchanges, l’intention de demander à terme une licence d’exploitation dans un marché dominé par une poignée d’acteurs locaux.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche