Telegram – Le point sur le lancement de la blockchain TON et du GRAM (très bientôt)

Le 1er septembre, Telegram devrait introduire les premiers tests de sa tant attendue blockchain native TON. Sa publication étant espérée depuis plus d’un an, la société russe est sous le feu des projecteurs.

Pour rappel, Telegram est une application de messagerie, lancée en août 2013, par Pavel Durov, un citoyen russe, exilé de sa nation. Elle se différencie de ses concurrents, car elle propose notamment l’envoi de messages sécurisés via un système de cryptage. L’objectif initial du projet était de pouvoir échanger sans être épié, ni surveillé par la police russe (FSB).

Telegram, parfait pour discuter sans être surveillé ?

Telegram, parfait pour discuter sans être surveillé ?

Il a par exemple était démontré qu’Emmanuel Macron, lui-même, avait recouru au système de messagerie pour communiquer sur des sujets sensibles. Elle comptabilise aujourd’hui près de 400 millions d’utilisateurs et se développe rapidement. La société a même profité de ce succès pour entreprendre une levée de fonds en cryptomonnaies en avril 2018 et récolta la somme colossale de 1.7 milliard de dollars.

Cependant, la communauté crypto n’a pas eu droit à énormément d’actualités sur le projet  ces derniers mois. Le lancement de la blockchain a même été plusieurs fois reporté. Et le token GRAM, associé à la blockchain TON n’a toujours pas vu le jour, plus d’un an après l’ICO. Par ailleurs, contractuellement, si rien ne sort avant le 31 octobre, Telegram sera dans l’obligation de rembourser les investisseurs. Par conséquent, les équipes travaillent d’arrache-pied et l’on devrait constater l’arrivée de versions d’essai dans les prochains jours. En fait, d’après des insiders du crypto-projet, Telegram devrait publiquement dévoiler le code nécessaire à l’exécution de noeuds sur le réseau, car pour le moment, seule l’entreprise Telegram en détient un.

Par ailleurs, l’objectif de la société est de créer une cryptomonnaie simple à utiliser. Elle pourrait donc s’ériger comme une concurrente au Libra de Facebook, qui devrait pour sa part voir le jour début 2020. Cependant, l’initiative du réseau social numéro un se heurte à de nombreuses barrières légales et réglementaires. L’exposition médiatique a également affaibli le projet. Au contraire, Telegram travaille en secret sur le lancement de sa cryptomonnaie depuis plusieurs mois, ce qui pourrait faciliter sa sortie.

Qui plus est, TON Labs, qui s’occupe du développement de la blockchain TON (associée au réseau Telegram) travaillerait actuellement sur une solution permettant d’exporter des dApps créées sur le réseau Ethereum vers la blockchain de Telegram.

D’après Forbes, Telegram proposera probablement également à ses utilisateurs de trader directement du Bitcoin et d’autres cryptomonnaies via un Button Wallet (actuellement en phase d’essai). Cette initiative provient d’une entreprise tierce et offrirait la possibilité de bénéficier d’un portefeuille crypto lorsqu’ils ont recours à la plateforme et pourront échanger facilement des jetons BTC, ETH, ainsi que très bientôt GRAM. Les volontaires qui testent le réseau recevront 6,6 GRAM en récompense.

Pour finir, Telegram est une application plus que fascinante. Elle est fiable, novatrice et soutient des valeurs fortes comme la liberté d’expression. Celle-ci est notamment très utilisée par la communauté crypto (francophone). Vous pouvez d’ailleurs consulter notre dossier sur les meilleurs channels francophones. De nombreux analystes sont impatients de voir sortir le réseau GRAM publiquement. Il ne resterai plus que quelques semaines à attendre …

➡️Pour suivre CryptoActu sur Telegram, c’est par ici⚡️
➡️S’abonner à notre contenu vidéo sur Youtube !

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

at id vel, sem, elit. odio
44 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez